24 personnalités bretonnes et bretons connus

Glenmor

Ces bretons connus ont un caractère bien trempé. Il en faut pour affronter les éléments, défendre une langue régionale ou conquérir le monde.

Nous vous proposons de revenir sur le parcours de femmes et d’hommes hauts en couleurs et forts en gueule qui, d’hier à aujourd’hui, donnent aux bretons tant de fierté. Les travaux de ces célébrités bretonnes sont autant de socles sur lesquels la culture bretonne peut s’appuyer.

Yann-Fañch Kemener, un artiste breton célèbre

Né en 1957 dans une famille paysanne du Centre-Bretagne, Yann-Fañch Kemener s'est imprégné très tôt des traditions et de l'identité bretonnes. Pour rendre hommage à la culture de cette terre natale qu'il adorait, il décide, très jeune, de collecter l'ensemble des contes et des chants qui ont bercés son enfance. En en faisant sa propre interprétation, il a permis au monde entier de découvrir des chants profanes, des chants à danser et des chants religieux typiquement bretons, qui n'auraient sans doute pas quitté la région sans lui, à l'instar du kan-ha-diskan et de la gwerz. Tout au long de ses quarante-cinq ans de carrière retracés dans le reportage Tremen en ur ganañ, de Ronan Hirrien, le chanteur n'a eu de cesse de mettre en avant son terroir. Il nous lègue magnifique héritage artistique. Plus d'informations sur cette réalisation sur la page dédiée sur KuB !

Jean-Louis Brossard

Directeur artistique des Trans Musicales, ce dénicheur de talent a été le premier à découvrir et faire venir en Bretagne des artistes jusqu'alors inconnus et dont la renommée n'est aujourd'hui plus à faire, tels que Stromaë, Björk ou Nirvana. Curieux, ouvert et généreux, ce personnage avide de découvertes n'hésite pas à écumer toute l'Europe à la recherche du nouveau groupe ou du chanteur solo qui deviendra la tête d'affiche de demain. Résolument humain, l'homme met aussi un point d'honneur à accompagner les artistes dès leur arrivée à Rennes pour les faire aimer du public tout en veillant bien à respecter leur propre identité culturelle. Découvrez-en plus sur Jean-Louis Brossard et l'Ubu ici.

Lena Paugam

Diplômée du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Lena Paugam revient en Bretagne pour s'installer dans les Côtes-d'Armor et y fonder le Collectif Lyncéus. Metteuse en scène de talent, elle nous explique ci-contre sa propre vision de cet art qu'est le théâtre et qu'elle utilise pour permettre au public et aux artistes de réfléchir ensemble sur une problématique de société. La jeune femme appartient également à une génération d'actrices qui n'hésitent plus à utiliser leur talent pour défendre les causes auxquelles elles croient. Le spectacle Hedda en est la parfaite illustration. Elle y joue le rôle d'une femme violentée par son mari, pour dénoncer la récente dépénalisation en Russie des violences domestiques faites aux femmes. Ses talents de dramaturge lui ont également valus d'occuper quelques rôles au cinéma, dont l'un des rôles principaux dans le film L’Ombre des Femmes, présenté au Festival de Cannes. Retrouvez plus de détails sur la réalisation de Hedda par ici sur KuB, et retrouvez également Lena Paugam dans le documentaire de Sylvain Bouttet Voici le jour et nous y croyons ou la captation qu'il a réalisé de son spectacle Écho.

Bruno Collet

Le réalisateur breton Bruno Collet enchaîne les succès depuis sa sortie des Beaux-Arts, un Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques en poche. En 2001, Le Dos au mur, son premier court métrage, est primé à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes. En 2003, le film en stop-motion Calypso is Like So convainc la Turner Classic Movie, une chaîne américaine qui lui commande une mini-série humoristique. En 2020, l’auteur apprend qu’il est nommé aux Oscars pour son film sur la maladie d’Alzheimer, Mémorable !

Retour sur les débuts de carrière de cette personnalité bretonne avec notamment la formation à l’animation en stop-motion mise en place en 1994 à Rennes. L’initiative a vu éclore de nombreux talents issus de Bretagne, une terre féconde dont la capitale est devenue une des places fortes du stop-motion française.

Yann Tiersen

Plus besoin de présenter Yann Tiersen ! Le célèbre musicien breton ne cesse d’affirmer son attachement à la Bretagne et à l’île d’Ouessant tout particulièrement. C’est l’endroit où il vit et où il a décidé avec sa femme d’installer son studio en faisant renaître l’Escale, un dancing tombé en désuétude, et en le rebaptisant symboliquement Eskal.

Imprégnée de l’insularité, de l’identité ouessantine, influencé par la musique celtique, l’artiste se nourrit de cette terre unique qui marque la rupture entre la Manche et l’Océan Atlantique. Pour mieux comprendre cette osmose entre territoire et individu, rendez-vous sur la page dédiée à Yann Tiersen et aux trois années de travaux qui ont été nécessaires pour redonner vie à un lieu de rencontres unique.

Anjela Duval, une femme bretonne célèbre

Inspirée par la nature, les animaux et la terre, la paysanne et poétesse du Trégor Anjela Duval détestait perdre son temps et écrivait à la tombée de la nuit, son travail fini. Seule héritière de l'exploitation familiale, cette célibataire mena, de 1905 à 1981, une vie simple au Vieux-marché. Résistante sur tous les fronts, cette amoureuse des champs s'est vite rendu compte des dangers de l'agriculture de masse qui envahissait la Bretagne, tant au niveau de la pollution engendrée que de l'avenir des agriculteurs, qu'elle dénonça d'ailleurs dans son poème Pauvre Plouc !. Son style unique, savant mélange de breton dialectal, populaire et littéraire et sa philosophie de vie axée sur la liberté ont marqué les esprits, à tel point que trente ans après sa mort de nombreux hommages lui sont encore rendus, comme le Chant venu de la terre du groupe breton Unité Maü Maü. Découvrez toute la page dédiée à Anjela Duval par ici sur KuB !

Jacques Pellen

Le guitariste Jacques Pellen était une personnalité bretonne profondément attachée à ses racines. Avec sa formation de jazz Celtic Procession, il donnait vie à des formes originales où sonorités contemporaines et musique celte se mêlaient avec grâce et originalité. Le documentaire de Marie Hélia brosse le portrait de l’artiste en se rendant à Porstall, chez lui, et dans les coulisses du cabaret Vauban, la mythique salle de concert située en plein centre de Brest.

Jacques Pellen s’est produit à de nombreuses reprises au Festival Interceltique de Lorient et a participé à plusieurs formations de jazz dans le Finistère. Adepte de l’improvisation, il aimait taper le bœuf avec d’autres jazzmen sur les scènes brestoises. Il avait également sorti un album en solo intitulé A hed an Aber qui signifie Sur les rives de l’estuaire en breton. Un explorateur de cordes talentueux à découvrir sur la page consacrée à son parcours remarquable en terre bretonne !

Mona Ozouf

Féministe convaincue, spécialiste de la Révolution et fervente adepte de la République, l’historienne et philosophe Mona Ozouf a publié une trentaine de livres. Parmi eux, Les mots des femmes, le Dictionnaire critique de la Révolution française co-écrit avec François Furet et Composition française ont atteint un large public. Née dans les Côtes d’Armor, elle perd son père, un militant breton instituteur, à l’âge de 4 ans. Cette femme bretonne connue se nourrira toute son enfance de la bibliothèque du disparu.

L’enfant de Plouha sortira agrégée de philosophie de l’Ecole normale supérieure de jeunes filles, sera tentée par le « nous » synonyme de fraternité collective du Parti Communiste, participera au Prix Femina… Mais cette personnalité bretonne n’a jamais oublié d’où elle venait. Et c’est de son identité culturelle, de son rapport à la langue bretonne et d’une Bretagne fière de son territoire dont elle parle face à la caméra de Juliette Senik.

Georges Perros

Ce n'est qu'en s'installant définitivement dans le Finistère, après avoir quitté sa terre natale et décidé de laisser derrière lui la comédie, que Georges Perros est entré, lui-aussi, dans l'histoire de la littérature. Peu connu en Bretagne, comme partout ailleurs, l'écrivain s'est pourtant démarqué de ses contemporains de par son style fragmentaire et épuré. L'Oeuvre, dont le comédien Philippe Languille nous fait la lecture le temps d'un film réalisé par P-F Lebrun, regroupe l'ensemble des écrits qu'il a laissés derrière lui : une vie ordinaire, L'ardoise magique, Échancrures, sans oublier les fameux Papiers collés en trois volumes regroupant des bouts de papier de toutes sortes, sur lesquels s'étalent les bribes disparates de ses humeurs et de ses pensées souvent sombres sur l'humanité.
Tous les détails par ici sur KuB !

Patrick Molard

L’histoire de cette personnalité bretonne est hors-norme ! Patrick Molard est un joueur de cornemuse renommé. Comment cet artiste breton natif de Saint-Malo a-t-il bien pu devenir le digne représentant d'une musique typiquement écossaise ? En 2017, l’arbre généalogique de la famille révèle une incroyable nouvelle : les Molard seraient des descendants de Kenneth 1er Mac Alpin, un roi d’Ecosse !

Professeur à l’école de musique de Carhaix, une commune du Finistère, l’artiste breton a su déchiffrer des manuscrits de pibroch datant du 18e siècle et s’emparer de ces sonorités ancestrales pour créer une version actuelle en collaboration avec des musiciens de jazz. Une quête des origines à découvrir sur la page dédiée à Patrick Molard, le documentaire L’or des Mac Crimmon de Gérard Alle évoquant le talent singulier de ce sonneur de cornemuse made in Bretagne !

Louis Guilloux

Qualifié de romancier de la douleur par Albert Camus, Louis Guilloux fut un écrivain breton célèbre profondément marqué par l’expérience de la première guerre mondiale. Il vécut à Saint-Brieuc, une terre natale à laquelle il montra son attachement, cette ville des Côtes d’Armor servant de cadre à plusieurs de ses romans sans qu’elle ne soit nommée. Une façon pour cette personnalité bretonne de lui donner une dimension universelle.

Son parcours personnel et littéraire est marqué par l’Histoire et ses grands bouleversements. En 1936, il quitta notamment l’Ouest de la France pour accompagner André Gide dans son voyage en Union Soviétique. De 1935 à 1940, il s’occupa activement des réfugiés espagnols qui se trouvaient en Bretagne. En 1943, il s’investit pour l’unification de la Résistance. Pour en savoir plus sur ce littéraire engagé, rendez-vous sur la page dédiée à sa vie et à son œuvre.

Rozenn Milin, Questions d'identité

Originaire du Finistère, diplômée des universités de Brest et de Rennes, Rozenn Milin est une professionnelle de l'audiovisuel reconnue en Bretagne et bien au-delà. Tour à tour animatrice radio, speakerine bilingue et journaliste à la chaîne locale, grande voyageuse puis comédienne, elle est revenue à ses premiers amours en devenant directrice générale de TV Breizh. Issue d'un milieu populaire agricole, elle a souvent souffert d'être déconsidérée, de par ses origines, dans l'univers culturel où elle gravite aujourd'hui. C'est ce qu'elle nous explique, en plus de son enfance et de sa relation compliquée avec ses parents, dans le court-métrage Pourquoi et comment être Breton ?. Forte de son identité et de son expérience personnelle, elle lutte toujours contre toutes sortes de ségrégations culturelles tout en se trouvant engagée dans la sauvegarde des langues en danger dans le monde au travers du programme Sorosoro. Tous les détails de ce court-métrage à retrouver sur la page consacrée.

Philippe et Hélène Viannay

Dans le documentaire Les Glénans, une certaine idée de la mer, vous découvrirez avec quelle passion un couple de bretons résistants a décidé après-guerre de créer, bien plus qu'une école de voile : une communauté basée sur la confiance, au travers de laquelle se retrouvent en mer les adeptes de sensations fortes et d'aventure. L'histoire commence en 1947, lorsque Hélène et Philippe Viannay découvrent la somptueuse terre de l’archipel des Glénans et décident d'y réaliser leur projet. Dès lors, plusieurs bases des Glénans sont créées avec succès en Bretagne du Nord, mais aussi dans le golfe du Morbihan, en Méditerranée et en Corse. Bien loin du consumérisme, ces centres nautiques atypiques confrontent leurs participants aux éléments naturels, les poussant au dépassement de soi et marquant à bien des niveaux leur vie, comme nous le monte le documentaire de Clarisse Feletin L'esprit Glénans, à retrouver également sur la page consacrée aux Glénans sur KuB.

Krismenn

Né dans le Finistère, Krismenn mélange très tôt les genres musicaux, écoutant les musiques des festoù-noz de Bretagne et de vieux disques de blues américain. Il nous fait partager ce goût pour les associations détonantes, en montant sur scène pour interpréter du rap en breton. Lancé dans une carrière internationale à succès, l'artiste sort son premier album N om gustumiñ deus an deñvalijenn, savant mélange d'instruments acoustiques, de musiques électroniques, de chansons et de rap en langue bretonne. Celui qui chante le plus souvent en solo, aime aussi faire entendre sa voix à l'occasion d'un duo, comme celui réalisé avec Alem au Festival des Vieilles Charrues de New York. Pratiquant l'human beatbox américain, c'est tout naturellement qu'il a décidé de se rendre à Brooklyn le temps d'une rencontre musicale incontournable avec les papes de la discipline, que vous pourrez découvrir dans le film Beatbox Family sur KuB.

Michel Thersiquel

Fils d'un père photographe, Michel Thersiquel a appris très jeune à maîtriser la technique nécessaire à la profession. À l'âge adulte c'est tout naturellement qu'il a décidé d'embrasser cet art, se spécialisant dans les portraits. Tout au long d'une carrière réussie il a pris des milliers de clichés, par exemple de marins pêcheurs, thème central de Thersi et la mer, une série exposée à la galerie Le Lieu à Lorient en 2018. Parallèlement à ses talents de portraitiste, le photographe, fervent admirateur de la Bretagne, a su mettre sa terre en avant, au travers de nombreux reportages. L'artiste breton a également marqué les esprits en sachant instaurer une réelle complicité avec ses sujets mais aussi en étant capable de capter la vérité au-delà des apparences. Plus d'informations sur la page Thersi.

Alexis Gloaguen

Ecrivain et philosophe, Alexis Gloaguen est né en 1950 en Bretagne, dans le Finistère. Il passe ses jeunes années en Nouvelle-Calédonie avant de rentrer à Brest. Il enseigne à Quimper, à Lannion et finalement à Vannes dans le Morbihan. Il multiplie les voyages en Cornouailles Britanniques, en Écosse, à Saint-Pierre et Miquelon, au Etats-Unis, au Canada, au Japon… Fin 2010, il passe quatre mois en résidence d’écrivain sur l’île d’Ouessant, au sémaphore du Créac’h. Autant d’expériences qui nourriront sa plume au fil des années.

Corpus rassemblant une série de portraits d’oiseaux, ses Ecrits de Nature sont tout à la fois balade naturaliste, promenade poétique, récit de voyage, manifeste écologique. Un verbe riche et dense dans lequel le documentaire de Ségolène de Maupeou vous invite à plonger sur cette page.

Catherine Diverrès

Danseuse et chorégraphe, Catherine Diverrès a dirigé le Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne. Cette artiste bretonne est connue pour ses œuvres fortes où l’abstraction et la théâtralité se mêlent avec tension et gravité. En 1983, une dizaine d’année auparavant, un voyage d’étude au Japon l’avait amené à côtoyer Kazuo Ohno, un maître de Butô. Aujourd’hui, elle a une trentaine de pièces à son actif.

La compagnie morbihannaise Catherine Diverrès nous fait quitter la terre ferme par des compositions oniriques, une gestuelle organique, une danse à la dimension poétique évoquant le rapport du corps au temps et à l’espace mais aussi le destin tragique des hommes. Focus sur cette artiste atypique et son spectacle Jour et Nuit sur la page dédiée à son parcours !

Éric Vuillard, l'écrivain breton célèbre

Né à Lyon, Éric Vuillard a vécu à Vannes dans le Morbihan avant de s’installer à Rennes en Ille-et-Vilaine. En 2017, il a rendu particulièrement fière sa terre d’accueil en recevant le prix Goncourt pour son récit L’Ordre du jour consacré à l’ascension du chancelier Hitler. Une page de l’Histoire qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et que l’écrivain parvient à nous faire regarder autrement.

Séances de dédicaces, confessions de l’écrivain sur son cheminement artistique, explications de texte, KuB vous propose de dialoguer avec l’homme de lettres passé à l’Ouest sur cette page.

Roland Seneca

Né à Châlon-sur-Saône en 1942, Roland Seneca est venu s'installer, dès l'âge de vingt-six ans, dans le Finistère, afin d'y rejoindre sa mère, originaire de Bretagne. Séduit par les paysages époustouflants qu'offre l'Océan Atlantique, ainsi que par l'identité et la culture de cette terre nouvelle, il n'en est plus jamais reparti ! À la fois peintre, dessinateur, graveur et écrivain, cet artiste aux multiples talents puise son inspiration dans le concept de réalité. Habité par une énergie créatrice débordante, il laisse parler son imaginaire pour réaliser ses propres interprétations du réel, en particulier du corps humain, au travers de gravures sur bois ou sur cuivre, de dessins, de croquis, de peintures ou encore de monotypes aux motifs abstraits, laissant libre court à l'interprétation de chacun. Au travers du film Corpus, vous découvrirez l'homme, sa démarche créative, ses techniques de travail, l'étendue de son œuvre et sa finalité. Tous les détails de cette réalisation signée Michel Bonizec sur la page consacrée.

Guy Le Querrec

C'est lors de vacances dans le Morbihan que Guy Le Querrec est tombé dans la photographie. Mais c'est la prestigieuse agence Magnum qui lui donne la chance de réaliser ses plus grands reportages photos internationaux, dont les plus connus restent sans conteste ceux réalisés auprès des peuples d'Afrique ou des grands musiciens de jazz. Résolument pédagogue et humain, l'artiste curieux et proche de ses sujets a le don de capter des moments de vie, et c'est probablement ce qui rend son œuvre si populaire. Parmi les dizaines de milliers de clichés qu'il a eu la chance de prendre, plus de cinq mille photos inédites de bretons, ses sujets de prédilection, ont été exposées à Lannion, Brest et Lorient. Le groupe Nautilis a également rendu un vibrant hommage à son travail sur la Bretagne lors du photo-concert que vous pourrez retrouver dans le film Regards de Breizh, Photo-concert. Retrouvez également Guyr Le Querrec sur les pages Guy Le Querrec : En Bretagne et Éte 2019.

Nicole et Félix Le Garrec

A la fin des années 70, la population se soulève contre l’implantation d’une centrale nucléaire à la pointe du Finistère,.Nicole et Félix Le Garrec filment alors ce pan exceptionnel de l’Histoire bretonne ! Leur passion et leur engagement vont donner naissance à un film incroyable, Plogoff, des pierres contre des fusils, qui les conduira trente plus tard sur les marches prestigieuses du Festival de Cannes.

Rencontre avec ces deux personnalités bretonnes étonnantes qui racontent la Bretagne à merveille sur la page dédiée au parcours de Nicole et Félix et au documentaire que leur a consacré Philippe Guilloux

Erik Marchand

C'est à l'adolescence qu'Erik Marchand se voit offrir un enregistrement de fest-noz qui le confortera dans sa vocation. Fervent adepte des chants traditionnels bretons et des musiques du monde, l'artiste est aussi un musicien émérite qui joue parfaitement de la clarinette. Tout au long de sa carrière, il va s'essayer à de nombreuses activités en rapport avec son art, telles que conseiller artistique, producteur et même comédien. Mais c'est dans son travail sur l'entendement modal de la musique bretonne, dont il est un des plus grands spécialistes, qu'il s'épanouira pleinement. Chanteur à succès, il aime se produire le temps de concerts solo ou en compagnie d'autres artistes avec lesquels il peut partager son identité musicale. Retrouvez-le dans le film Fusion, lors de l'événement Balkan ha diskan, où il partage la scène avec Bojan Z, pianiste de jazz franco-serbe, le temps d'un échange musical inoubliable. Toute la page dédiée à cet évènement par ici !

Jack Kerouac

À première vue, rien ne semblait prédestiner le poète et écrivain américain Jack Kerouac, né en 1922 dans le Massachusetts, à connaître un jour la terre natale de ses ancêtres. Pourtant, élevé par un père qui n'aura de cesse de lui répéter n'oublie jamais que tu es breton, il va développer une véritable obsession pour la Bretagne, comme nous l'explique si bien Arnaud Contreras dans son documentaire sonore Kerouac, l'obsession bretonne. Élevé au cœur d'une Amérique puritaine d'après-guerre, mais épris de liberté, il sera l'un des premiers artistes à rejeter les valeurs traditionnelles inculquées aux jeunes de l'époque, ouvrant le pas à la Beat Generation. Auteur à la personnalité complexe, le King of the Beats, tantôt aimé, tantôt détesté, marquera néanmoins son siècle par ses multiples œuvres dont la plus connue reste sans conteste Sur la route qui relate l'histoire de la ruée vers l'Ouest. Plus d'informations sur la page consacrée à la quête des origines de Jack Kerouac.

Odile Decq

Odile Decq architecte

Difficile de passer à côté de l'identité punk d'Odile Decq, architecte de talent, excentrique et rebelle, qui, après avoir ouvert sa propre agence en collaboration avec Benoît Cornette aujourd'hui décédé, a décidé d'en reprendre la direction seule pour mener ses collaborateurs vers le succès. C'est chose faite lorsqu'elle remporte le chantier de la Banque Populaire de l'Ouest, à Rennes. Depuis, les projets pullulent aux quatre coins du monde : construction du FRAC de Bretagne, extension du Musée d'art contemporain à Rome. Odile Decq se nourrit également de nombreuses opportunités dans l'enseignement, dont l'ouverture de sa propre école en 2014 à Lyon. Au travers du film Odile Decq at work de Martine Gonthié, découvrez l'histoire de cette femme intellectuelle au caractère affirmé mais qui sait aussi se montrer calme et posée lorsqu'il s'agit de mener à bien un projet, de sa conception à sa réalisation en passant par toutes les contraintes à respecter. Plus d'informations sur cette réalisation sur la page consacrée sur KuB.

COMMENTAIRES

  • 28 Septembre 2020 20:12 - Bellesoeur André

    Bonsoir,
    Félicitations pour ce superbe site.
    Je me permets une petite remarque, je trouve, peut-être à tort que vous ne parlez pas assez de la Haute Bretagne et du Pays Gallo, par exemple dans vos personnalités bretonnes, je ne vois pas mon copain Albert Poulain, qui a tant fait pour le collectage, chants et contes de la Haute Bretagne.
    Ce n'est qu'une remarque ne le prenez surtout pas mal et votre travail est remarquable.
    Et je terminerais en Gallo
    ça fè ben piési d'vé é d'ouï dè chaos de Bertègn
    Fricassé d'musiaw à tout' l'étchip'

  • 22 Mai 2020 16:10 - Coco C.

    De belles découvertes pour certains portraits.
    Riche idée.
    Merci !

  • 22 Mai 2020 15:18 - Louis Gildas

    Et Servat ? Et Le Clézio? Et les frères Morvan ? Et plein d'autre encore...

  • 22 Mai 2020 13:49 - Anne LG

    ... et un petit quelque chose sur Calligrammes à Quimper où Mireille et Bernard Guillemot accueillent dès les années 70 Georges Perros, Xavier Grall, Sénéca lui aussi... éditeurs, défricheurs de lettres d'origine bretonne, ils vont participer au rayonnement d'une belle littérature sur nos territoires !
    Merci par ailleurs pour vos propositions et ce que vous donnez à découvrir !

  • 22 Mai 2020 13:45 - Novello-Floc'hlay Danièle

    Je note aussi que Vous avez omis DAN ar BRAZ !
    Je ne comprends pas.

  • 22 Mai 2020 13:41 - Novello-Floc'hlay Danièle

    Incroyable que dans votre liste ne figure
    ni Alan Stivell ni Denez .

  • 17 Mai 2019 17:57 - thoraval

    il manque Denez et surtout Alan Stivell

  • 17 Mai 2019 09:58 - Jaffrézou Anne

    Mais où est passé Roland Becker ?
    Pas de film sur lui ? Ça vaudrait peut-être le coup...
    Merci pour les richesses que vous nous faites partager.