revue du presse

effet couleurs KuB parti pris de la culture bandeau

KuB met les documentaires en boîte

S’il est un domaine dans lequel la décentralisation n’a jamais su s’imposer, c’est bien celui de l’audiovisuel public. Depuis plus de deux ans, c’est à la tête de KuB que Serge Steyer continue d’œuvrer en faveur de ce en quoi il croit. Un média en ligne d’initiative régionale, libre d’accès et unique en son genre, dédié à la culture (le « Ku » de KuB), financé par la Bretagne (son « B ») et par l’Etat.
KuB n’est pas un média régionaliste, tient-il à préciser. A explorer ce site éditorialisé avec soin et sur lequel on croise aussi des (web)fictions, des magazines culturels ou des créations sonores, on comprend vite que la thématique bretonne n’y est pas primordiale, ni en rien excluante. Et qu’il y est surtout question de raconter le monde contemporain à travers une grande diversité de points de vue. Un média citoyen conçu par des auteurs et avec des auteurs venus d’un peu partout, Bretons partis en Sibérie ou artistes d’ailleurs de passage en Bretagne. Son public, lui non plus, ne se limite d’ailleurs pas à la région, les deux tiers lui étant étrangers. Tout juste constate-t-on, à en détailler l’offre, le lien particulier qu’entretient la Bretagne avec la production documentaire ; ce qui donne à comprendre que KuB ne soit ni aquitain, ni provençal, mais implanté à Vannes, où des locaux concédés par la ville accueille une toute petite équipe.

KuB, un webmédia culturel exemplaire

Lancé officiellement en 2017 , édité par l'association Breizh Créative implantée à Vannes depuis 2014, c'est un webmédia très particulier que KuB. Ce n'est pas un agenda culturel mais une vitrine de la création, avec des clips, des courts métrages, des créations vidéo... En tout plus de mille vidéos disponibles et 80 000 visites mensuelles. Un média en accès libre et gratuit.
Allez-y, vous allez être époustouflés par la qualité des contenus !

Coronavirus : le Festival national du film d'animation se dématérialise

La 26è édition du Festival national du film d'animation reprend vie. Annulé mi-mars suite à la propagation du Covid-19, l'événement existera finalement en digital à travers une version BIS consistant en la mise en ligne d'une partie de sa programmation, fait savoir son organisatrice, l'Association française du cinéma d'animaition (Afca). À partir du 8 avril, près de 90 films de la sélection officielle de la manifestation seront ainsi accessibles en ligne, grâce à UniversCiné et au média breton de culture en ligne KuB.

Nu(e), comment s’aimer ?

Une femme raconte son corps. Le film dure 6mn et s’achève sur une déclaration d’amour. (…) Le film fait partie de la section Femme nue qui rassemble des fictions et des documentaires en libre-accès sur le site KuB avec un point commun : questionner l’influence des images mainstream sur le corps.

Les corps soignants : à l’hôpital, des mots pour apaiser

Regard sensible sur l’hôpital, Les corps soignants, très beau documentaire disponible sur la plateforme de vidéo bretonne KuB, témoigne de la nécessité de sortir de la logique comptable qui déshumanise les soins.

KuB, la vitrine des talents bretons

Lancé en 2017 par une petite équipe de passionnés et motivés, le média en ligne est devenu la vitrine de la Bretagne en matière culturelle. KuB, pour KulturBretagne, est en effet un projet ambitieux et réjouissant puisqu’il propose un grand catalogue d’œuvres en libre accès en ligne. Plusieurs domaines sont couverts par la plateforme : documentaire, fiction, clip musical, webcréation, reportage, BD… Le tout pour montrer l’étendue du répertoire des talents bretons pur beurre ou d’adoption. . Les œuvres présentées appréhendent le monde par le prisme de la culture, tentent de se faire une place, de capter un moment, de comprendre ce qui les entourent.

KuB se pose comme une maison de la culture virtuelle où se côtoient différents artistes, émergents pour certains. La plateforme est un formidable moyen pour eux de se faire connaître derrière un label de qualité. Chaque œuvre ou artiste sélectionné par KuB est mis en perspective à travers un parcours immersif, riche en vidéos, photos, sons, textes, liens internet, des récits documentés et illustrés. Magie de la révolution numérique, les internautes peuvent les partager sur leurs propres réseaux, les commenter ou encore proposer des prolongements éditoriaux !

KuB monte en puissance

Le webmédia breton de la culture rencontre de plus en plus le succès, devenant un acteur fort de la décentralisation dans l’audiovisuel et le numérique français.
Sur KuB, on trouve donc des œuvres de tous genres, et également de tous profils : des très récentes, notamment diffusées il y a peu sur des chaînes locales bretonnes et France 3 Bretagne et qui ne sont plus disponibles sur leurs plateformes de rattrapage, des plus anciennes et même des autoproduites. KuB préachète aussi des projets pour lesquels leurs créateurs n’ont pas souhaité passer par les guichets habituels pour les financer.
En parallèle, nous initions des programmes propres, qui sont des reportages. Nous les portons avec d’autres structures, comme le Théâtre de Lorient, indique Serge Steyer.

La crème de la crème de KuB !

On voulait reparler de KuB depuis longtemps et la mise en ligne de sa part d'une playlist de 40 œuvres liées à la Bretagne en donne la bonne occasion.

KuB propose ainsi un service public de mise à disposition gratuite et durable (au minimum un an de disponibilité) et incarne l’ambition d’une Région en particulier dans les domaines de la culture et des nouveaux médias. Elle fait par conséquent cohabiter la danse contemporaine et le fest noz, la BD et la poésie, le rock et la photographie, en affichant l’ambition d’exposer des œuvres singulières, peu ou pas visibles sur les écrans traditionnels. En accueillant la diversité de l’offre culturelle en Bretagne, notamment les talents émergents, il se fait lieu de convergence pour tous les publics.

Logo Films en Bretagne FeB

La vive ascension d’un média

Le 8 avril dernier, KuB, le premier web média culturel d’initiative régionale, se voyait remettre le prix coup de cœur du public dans le cadre du 6e Prix de l’Initiative numérique Culture, communication, médias, décerné par Audiens, avec plus de 1600 votes en sa faveur. Une visibilité de circonstances qui nous donne une nouvelle occasion d’être chauvin et de revenir sur la belle histoire de KuB : une histoire d’amour entre la culture, un territoire, un public décloisonné, et des forces on ne peut plus vives pour faire battre la création au rythme pluriel des disciplines et des âmes avides de transmettre et de recevoir.

Logo magazine BRETONS

Pour que la démocratie respire

Serge Steyer : C’est tout simplement une question de démocratie. L’audiovisuel est ce vers quoi les gens vont, ils consomment de la vidéo, c’est avec ça qu’ils se forgent un esprit, une personnalité, des idées, des opinions, une capacité à être tolérants ou pas... Il est absolument essentiel dans une démocratie que les messages soient émis par tout le spectre de la société, qu’il n’y ait pas seulement des bourgeois parisiens qui prennent la parole. Aujourd’hui, on peut produire de la matière facilement, n’importe où. Pour que la démocratie respire, que les gens puissent s’exprimer, s’entendre, recevoir des messages, il est essentiel qu’il y ait des médias d’initiative régionale.
Bretons, novembre 2018

Logo Sorties de secours

L’espace public du foisonnement culturel

L’ambition que porte le webmédia KuB, c’est de rendre cette effervescence accessible au plus grand nombre. KuB opère une mise en lien éditoriale de toutes sortes de créations. Il est lui-même une œuvre collective et transversale, qui fait résonner entre elles des dizaines et des dizaines d’œuvres. Avec in fine, cette question : Comment on agit dans ce monde en pleine mutation ?.

logo le mensuel du morbihan

Un lieu polyculturel

KuB (Kultur Bretagne) est soutenu par la Région Bretagne et l’État, via la DRAC. KuB c’est la forme web des lieux polyculturels tels que le Centquatre ou Beaubourg : un endroit où l’on se rend pour découvrir des œuvres, voir une exposition, rencontrer des artistes en création, se documenter ou simplement passer un bon moment.

Il y en a des choses sur KuB !

Des archives, des propositions de navigation originales, de celle à faire découvrir Comme un monstre, œuvre littéraire de Nathalie Burel, associée à des musiciens et des graphistes. Une expérience régionale unique en France, qui rend visible l’incroyable richesse de la créativité bretonne.

Un média transversal

Ce projet est né, en 2012, du constat que la télé était très centralisée. Connaissant le foisonnement créatif de la Bretagne, Serge Steyer a eu envie d'expérimenter un nouveau média en ligne qui serait décentralisé et relaierait la diversité et l'originalité de l'offre bretonne, riche en vidéos, photos, sons, textes, liens internet... On est sur l'idée d'une exposition durable, un peu comme dans un musée, mais avec un contenu éditorial, une explication du contexte. Au visiteur du KuB de commenter, voire de proposer des prolongements éditoriaux.

Retrouvez l’intégralité des documentaires les plus qualitatifs du marché sur ce site!

KuB, ou Kultur Bretagne, est une plateforme de streaming dédiée à la culture. Entre documentaires et films thématiques, vous pourrez retrouver toutes sortes de vidéos en accès libre, d’une très bonne qualité et le tout entièrement gratuit.

L’interface du site est extrêmement bien travaillée et elle permet de naviguer facilement, intuitivement, et sans difficulté entre les différentes catégories de la plateforme. De plus, l’équipe qui travaille derrière est composée d’experts de leur domaine, qui apportent une véritable plus-value, qui se voit d’ailleurs directement en arrivant sur la page d’accueil.

Retrouvez l’intégralité des courts et long-métrages documentaires les plus qualitatifs du marché sur ce site, en toute simplicité !

Logo Ouest France

Un enthousiasme contagieux

Serge Steyer et son équipe ont été d’un enthousiasme contagieux pour leur présentation à la Grande Passerelle de Saint Malo. Notre média est éclectique, il couvre toutes sortes de domaines et répond à tous les goûts. KuB revendique une mission de service public : rendre davantage visible et accessible la culture.

KuB à la télé

Serge Steyer présente KuB dans L'instant T - TéBéO.


KuB à la radio

Radio-activ.png
plum FM radio logo 2019