Hommage

Ici et ailleurs Michel Le Bris cover

Avec le départ de Michel Le Bris, c'est une page de l'histoire de la littérature qui se tourne. Cette histoire il y entre en tant qu'écrivain amoureux des livres, conscient de leur rôle éminent dans la civilisation, et en tant que passeur, une vocation qu'il endossa en tant qu'éditeur, directeur de collection et capitaine d'Étonnants voyageurs, un festival à nul autre pareil où le port de St Malo s'ouvre à la littérature monde, un concept dont il fut le forgeron.

Derrière le travailleur acharné se tenait un anti-mondain, rustique, d'une autorité naturelle, un colosse qui n'élevait jamais la voix, un homme curieux pour qui l'amitié n'était pas un vain mot.
Longue vie à son œuvre !

FILM

MICHEL LE BRIS - ICI ET AILLEURS

de Michel Dupuy (2002 - 13’)

Auteur de La porte d’or, Les flibustiers de la sonore, Quand la Californie était française... Né en 1944 à Plougasnou (Finistère), Michel Le Bris est aussi le créateur du festival Étonnants Voyageurs. Il y a l’imaginaire et il y a la raison. L’un est un inconnu qui peut vous dévorer, l’autre est la mise en œuvre de ces ténèbres. Il nous accompagne sur les rives de cette enfance, entre horizons et racines, qui sont la source de sa philosophie.
>>> un film produit par Les films du moment

INTENTION

La porte d’or

par Michel Dupuy

Pour les films de la collection Terre d’écrivains, la préparation des tournages consistait principalement en des rencontres conviviales avec l’auteur. L’objectif est la quête d’une clef pouvant me permettre d’ouvrir la porte d’or, comme aurait pu le dire Michel Le Bris, citant l’une ses œuvres. Lors de l’une de ces promenades il eut cette phrase étrange : On ne peut se voir que dans la mer déchaînée. Je ne savais évidemment pas pourquoi, mais je compris qu’il me donnait là une clef pour le film.
Il était prévu deux jours de tournage. Quand tout fut installé, alors que nous préparions l’entretien, Michel Le Bris me dit que pour le lendemain il souhaitait que les véhicules restent au portail. Je compris le message et que j’aurais quelques problèmes à ouvrir la porte d’or.


En fin d’après-midi de cette première journée tout le monde était détendu. La préparation terminée et après quelques essais techniques, Michel vint me voir et en souriant me dit que, pour demain, il n’y aurait aucun problème pour pénétrer avec les véhicules dans la propriété. Le tournage fut agréable, Michel fut très coopératif. Nous repartîmes avec plus de trois heures de rushes du coffre d’or que Michel avait bien voulu nous laisser ouvrir.
Plus tard, très ému après avoir vu le film, il me demanda comment j’avais fait pour entrer au cœur de l’œuvre en si peu de temps. Alors que je lui rappelai sa phrase, On ne peut se voir que dans la mer déchaînée, il m’affirma qu’il n’avait jamais dit ça. La porte d’or venait de se refermer.

DOCUMENTAIRE

Michel Le Bris, un étonnant voyageur

De janvier à avril 2000, nous avons suivi Michel Le Bris dans son combat pour donner vie à cette belle idée. De la Bretagne au Montana, de la Californie au Mali, de Paris à Dublin, à travers les interviews de Michel Le Bris et d’écrivains célèbres ou non, ce film raconte, au rythme d’un roman d’aventures, l’étonnant voyage de cet étonnant voyageur et rend perceptible ce qui anime ce pirate breton fier de ses racines et attaché à les faire rayonner.

BIOGRAPHIE

Michel Le Bris

Michel Le Bris

par Le Monde

Biographie de Michel Le Bris, mort dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 janvier à l’âge de 76 ans. De son enfance à son combat politique, de la gauche prolétarienne au journal Libération, de son engagement pour une littérature-monde et la création du festival Étonnants Voyageurs, en passant par son œuvre littéraire jusqu’à son dernier essai, Pour l’amour des livres (Grasset, 2019) qui est un acte de remerciement à l’égard des textes qui l’ont construit.

Lire la suite

REVUE DU WEB

Une vie de voyages

LIBÉRATION >>> Pendant des années, on m’a harcelé sur le mois de mai 68, dont on voulait à toute force qu’il ait joué pour moi un rôle décisif. Bon, ce n’est pas faux. Mais la découverte du jazz, du cinéma, de la littérature américaine a été au moins aussi importante.
FRANCE INFO >>> L’écrivain Michel Le Bris est décédé dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 janvier des suites d’une longue maladie. Fondateur du festival Étonnants voyageurs, il laisse derrière lui un héritage littéraire conséquent.
RFI >>> Ousmane Diarra, bibliothécaire à l’Institut Français de Bamako, écrivain malien. Proche de Michel Le Bris, il a participé à de nombreuses éditions du festival Étonnants Voyageurs.
ARCHIVES INA >>> Cathy Stephan reçoit Michel Le Bris en 1982 pour son livre L'histoire du romantisme. Bien qu’habitant en province et loin de la vie parisienne, il est arrivé à avoir une carrière littéraire.
LE TÉLÉGRAMME >>> Pour cette nouvelle édition de L’entretien, Hubert Coudurier reçoit Michel Le Bris, président du festival Étonnants Voyageurs à Saint-Malo.
SCIENCES ET AVENIR >>> L'écrivain Michel Le Bris est décédé le 30 janvier 2021. Pour cet infatigable arpenteur d’horizons, réelle ou imaginaire, l’île incarnait l’ailleurs absolu.

COMMENTAIRES

    CRÉDITS MICHEL LE BRIS - ICI ET AILLEURS

    réalisation Michel Dupuy
    image Patrick Nédélec
    son Arnaud Béruel
    entretien Yves Loisel, Michel Dupuy
    assistant réal Yann Queffélec

    montage Matthieu Marin
    photographe Yann Le Neveu
    musique Didier Squiban
    interprètes Alain Trévarin, Jean Chevalier, Patrick Stanislawski

    coproduction Les films du moment, TV Breizh, Absynthe Production, CRDP de Bretagne
    avec le soutien du CNC, du Département du Finistère, du Département des Côtes d’Armor, Cache Mire

    Artistes cités sur cette page

    Michel Dupuy ©Alexis Bonnaire

    Michel Dupuy

    KuB vous recommande