Nos 15 films de fin du monde

Lys The Mistake cover

Le film de fin du monde a la côte ! L’apocalypse fascine l’humanité depuis la nuit des temps et revêt différentes formes dans l’imaginaire collectif. Catastrophe nucléaire, virus exterminateur, invasion extraterrestre, Armageddon nous réserve mille et un scénarios apocalyptiques. Ces films nous mettent face à nos pires craintes et angoisses et, étrangement, cela semble nous convenir. Une façon d’exorciser nos peurs les plus profondes ou bien une manière de nous préparer au pire ?

Au-delà des superproductions que nous connaissons tous, certains films apocalyptiques se démarquent par leur profondeur et leur originalité. Le drame narré est l’occasion d’aborder des sujets d’actualité tels que les changements climatiques, la surexploitation des ressources naturelles ou encore l’intelligence artificielle. Qu’il s’agisse de films d’auteur pleins de tension ou de comédies délirantes, le film de fin du monde réussit ainsi à nous interpeler avec force et à susciter la réflexion sur les grandes questions de l’existence.

Anamnesis

Invasion extraterrestre, guerre ou pandémie, les films de fin du monde envisagent l’extinction de l'humanité sous différents angles. Dans Anamnesis, le monde tombe en décrépitude à cause d’un virus étrange qui ne s’attaque qu’aux adultes et les prive de leur mémoire. Prêt à en finir, Paul est interrompu par une jeune fille dont la mère est perdue.

Dans ce film catastrophe en noir et blanc, c’est la disparition d’une société qui est annoncée. Une population amnésique laisse place à la nouvelle génération et à de nouvelles solutions pour s’en sortir. La naissance d’un nouveau monde nous est contée avec douceur, sans affect, sans violence. Un mythe inédit à découvrir sur la page dédiée au film !

La fin du monde

Une caissière désespérée par la surexploitation des ressources naturelles, un vigile amoureux un brin émotif, des consommateurs qui font leurs courses de Noël… Tout va pour le mieux au début du film de Michael Havenith. Et pourtant, le tonnerre gronde, l’orage se rapproche, comme un signe de mauvais augure. Et voilà que sans crier gare le chaos s’installe dans les allées de l’hypermarché !

La fin du Monde pointe du doigt les incohérences de notre société soi-disant pro écolo et qui ne jure que par le pouvoir d’achat. C’est pourtant bien notre comportement consumériste qui nous fait courir à notre perte et ravage notre chère planète Terre. Ce film catastrophe à la fois drôle, grotesque et désespéré pointe du doigt l’immobilisme du système capitaliste qui nous conduit droit vers l’enfer, vers le désastre planétaire annoncé depuis longtemps par les scientifiques. Marre de ce monde qui continue à se voiler la face ? On vous comprend et on en parle ici !

La maison de poussière

La destruction des tours HLM, une bonne nouvelle ? Souvent qualifiées de cités de la peur ou de cages à lapin, ces immeubles verticaux ont suscité beaucoup de critiques. Pourtant, la démolition de ces maisons communes ne laissent jamais les anciens résidents indifférents. C’est le message que souhaite faire passer Jean-Claude Rozec dans son film La maison de poussière.

Une habitante se glisse dans l’immense édifice juste avant son effondrement et nous voilà plongés dans un film d'apocalypse étrange qui mêle sentiment d’anxiété et de nostalgie. Sous nos yeux, les gravats se transforment en souvenirs de pierre suscitant tour à tour tendresse et crainte. La vieille bâtisse avait gardé en mémoire tant de moments passés ! La voir disparaître, c’est regarder son passé partir en poussière. Laissez-vous gagner par cette douce mélancolie ici !

Thermostat 6

Envie de sensibiliser vos proches sur les terribles conséquences du réchauffement climatique ? Voici le film de fin du monde qui devrait faire réagir du plus petit au plus grand ! En effet, Thermostat 6 mise sur le genre du dessin animé pour sensibiliser le plus grand nombre à la crise environnementale actuelle et à ses impacts présents et futurs.

Le film d’animation nous met face à l’inconscience d’une famille confrontée à une simple fuite d’eau et qui va laisser le problème s’amplifier jusqu’à la submersion totale. L’inondation prend progressivement de l’ampleur et le chaos s’installe peu à peu dans la maison sans que les occupants ne changent quoi que ce soit à leurs habitudes. Une attitude irresponsable qui rappelle notre irrespect quotidien envers notre demeure, la Terre. Une histoire symbolique où chacun est placé face à ses responsabilités à découvrir d’urgence ici !

Une boîte de raviolis

Dans le conte post-apocalyptique de Pauline Goasmat le monde est peuplé d’enfants, un vieux 45 tours tourne en boucle et une boîte de raviolis refait soudainement surface ! Ce film de fin du monde met en scène une petite tribu livrée à elle-même. Dans un monde à l’abandon, il va falloir se serrer les coudes pour survivre...

Fascinée par les univers post-apocalyptiques, la réalisatrice nous amène à réfléchir sur ce que nous laissons derrière nous. La source d'inspiration de ce scénario atypique ? Une carte piochée dans le jeu Oblique Strategies. Pauline Goasmat tombe sur think of the radio et a un déclic ! Un point de départ original dont vous pouvez découvrir l’aboutissement final sur la page consacrée au film !

West Empire

Bienvenue aux États-Unis ! West Empire vous invite à visiter une ville à part située au milieu de nulle part ! Ce véritable no man’s land américain se trouve sur un ancien champ de tir de l’armée américaine au pied des Chocolate Mountains. Une communauté vit dans ce lieu solitaire niché au cœur du désert californien. Mathieu Le Lay nous dresse le portrait de ces déclassés dans son film apocalyptique.

Le temps semble suspendu dans cet univers lointain aux paysages nus. Ce qui semble être un enfer pour beaucoup se révèle être un refuge paisible pour ces habitants qui ont voulu fuir les affres de la société de consommation. Des réfugiés sensibles aux changements climatiques, soucieux de protéger notre chère planète Terre. Découvrez dès maintenant leurs témoignages sur la page dédiée au film !

7 days

Place à la science-fiction dans le clip réalisé par Sébastien Hervé pour 7 days de Sheer.K ! Dans un univers post-apocalyptique effrayant et glacial, un humanoïde semble chercher son chemin dans les décombres d’un monde détruit, le nôtre. Ce film de fin du monde évoque l’apparition d’une nouvelle ère, un inconnu fascinant qui permet d’aborder des thèmes multiples : l’errance, l’intelligence artificielle, l’isolement…

L’extinction de l'humanité laisse place à un groupe d’humanoïdes en quête d’un nouveau leader, d’un prophète. Dans le clip, il s’agit d’une femme qui apparaît au dernier moment, une sorte d’oracle attendant un renouveau après l’effondrement. Une fiction sur la disparition de l’espèce humaine à retrouver ici !

En attendant le déluge

Comment conjurer la fin des temps en famille ? C’est le sujet du documentaire de Serge Steyer. De nos jours, l’effondrement est devenu un sujet de discussion incontournable et la collapsologie un courant de pensée en vogue. Comment gérer notre climat anxiogène quand on est père ou mère de famille ?

Pour explorer le sujet, En attendant le déluge suit la famille Shapiro. Avec leurs prénoms tout droit sortis de la philosophie et de la mythologie grecques, les enfants sont loin d’être passifs face à ce monde qui ne tourne pas rond. Ulysse, l’aîné, s’est engagé dans l’armée, prêt à affronter un avenir incertain. Les plus jeunes fabriquent des pancartes destinées à une marche en faveur du climat. Exit la guerre d’Armageddon annoncée par Saint Jean, les prophéties des Mayas et les multiples faits et connaissances scientifiques qui nous annoncent l’extinction de l'humanité, c’est le moment de visionner ici un film de fin du monde qui nous aide enfin à extérioriser notre peur du néant.

Broken Head

Dans le clip Broken Head réalisé par Augustion Goupy pour Bō, l’extinction de l’humanité laisse place à un univers glaçant peuplé de silhouettes pétrifiées. Dans ce film d'apocalypse, on devine sans mal que la disparition de l’Homme est due à une surexploitation des ressources naturelles. Au terme du film catastrophe, les plantes viennent reprendre ce qui leur appartiennent en pompant l’énergie vitale de la civilisation qui les a tant fait souffrir pour la distribuer à un arbre. Un paradigme inédit, une vision de ce qui nous attend dans des milliards d'années ?

Outre ce nouveau paradigme déstabilisant, les sonorités irréelles de Bō nous font osciller entre angoisse et apaisement. La fin de l’espèce humaine, aussi dramatique soit-elle, met également un terme à un rapport de l'homme à la nature terriblement destructeur. La planète reprend ses droits, le chaos laisse place à l’ordre naturel des choses, une nouvelle chaîne alimentaire trouve son équilibre. Prêt à plonger dans un univers post-apocalyptique froid et sans vie ? C’est par ici !

Île-errance

Vous avez l’impression d'être en train de vivre le scénario d’un film de fin du monde ? C’est le sentiment qui a conduit un équipage à bâtir un radeau et à larguer les amarres pour partir à la recherche d’une vie meilleure, d’un nouveau monde.

En juillet 2016, un groupe de rêveurs embarque sur une embarcation de fortune construite à l’aide de matériaux de récupération. Un pied de nez à la société de consommation qui les entoure et qui s’entête à conduire l’humanité à sa perte malgré les mises en garde répétées des scientifiques ! Ils descendent le canal d’Ille et Rance jusqu’à l’océan et débutent une folle épopée. Un aventure pleine d’espoir à découvrir ici pour tenter d’apaiser nos craintes par l’imaginaire.

The Mistake

Véritable film apocalyptique, le clip réalisé pour The Mistake de Lys met en scène deux êtres à la dérive perdus dans des paysages désolés. Un masque à gaz, des peintures de guerre, une météorite qui se dirige droit vers la Terre, voilà une manière originale de traiter le thème de la rupture amoureuse… Quand un couple se désolidarise, c’est le décor entier qui se déstructure.

Rompre n’est jamais simple ! La mise en scène mélancolique, brute et chaotique d’Edington-King et de Tiphaine Darras cerne admirablement les tourments du couple en crise. Un tableau dramatique à découvrir sans tarder sur la page consacrée au clip !

Tout ce qui n’a pas de fin mérite une révolution

Derrière ce long titre se cache un film apocalyptique original, fruit de la collaboration des membres du collectif Makiz’art. Des artistes de tout bord collaborent sans hiérarchie pour créer un cinéma expérimental et engagé. Un imaginaire pluriel qui songe que l’avenir de l’humanité pourrait être particulièrement étrange.

Et si les chaussettes, les petites cuillères et les cendriers étaient aussi concernés par l’extinction des espèces ? Et si les OGM provoquaient des mutations incontrôlées ? Et si, un jour, les chats se transformaient en poules et les chevaux en chiens ? Makiz’art s’empare des conjectures les plus incongrues pour évoquer la crise environnementale et son impact futur sur la Terre et ses occupants ! Une version excentrique de la fin des temps qui donne à réfléchir. C’est le moment d’envisager toutes les éventualités sur la page consacrée à l’essai cinématographique.

Pétrole

Ce film nous raconte l’histoire de notre dépendance absolue à l’or noir. Pétrole est une création originale de L’ESTRAN à Guidel qui rassemble deux pianistes, sept compositeurs et un narrateur. Elle dévoile notre addiction à cette énergie et rappelle son omniprésence dans notre quotidien et dans notre civilisation.

Lumière, transport, ouverture au monde, le pétrole évoque tant d’avancées pour l’humanité. Et pourtant, l'épaisse matière noire est également synonyme de crises financières majeures, de guerres et de destruction de l’environnement. Loin du film d'apocalypse traditionnel, cette histoire de l’énergie se veut à la fois poétique et scientifique et nous rappelle que le pétrole est à la fois ce qui a fait progresser l’espèce humaine et ce qui risque de la mener à sa perte. Une narration musicale à découvrir sans tarder sur la page dédiée au projet !

La dernière journée

La dernière journée d’Olivier Bourbeillon capte le dernier souffle de l’ancien atelier des forges de l’arsenal de Brest. Une manière d’immortaliser à jamais les gestes expérimentés des ouvriers avant que la robotisation ne passe par là. Un film de fin du monde qui parle de la fin d’un monde, qui évoque le moment symbolique d’une extinction, celle d’un savoir-faire.

Ils n’étaient plus que trois forgerons à manier le marteau-pilon. Cet outil emblématique du Brest industriel fut créé en 1841 notamment pour forger les arbres d’hélice gigantesques qui équipaient les transatlantiques. Désormais, l’ère moderne a une prédilection pour l’automatisation, sacrifiant au passage des métiers manuels qui ont marqués des générations. Un documentaire sur la disparition de forges centenaires à découvrir ici !

Le plastique, c’est dramatique !

Le groupe Elmer Food Beat s’associe à The SeaCleaners, une association de sauvegarde de l’environnement, pour sensibiliser avec humour à l’impact de la pollution plastique. Pour ce projet, les chanteurs n’ont pas hésité à offrir une nouvelle version de leur tube de 1990, Le plastique, c’est fantastique. À l’ode au préservatif se substitue un appel à la mobilisation contre les déchets plastiques, Le plastique, c'est dramatique !.

Pour tenter de faire bouger les choses, le groupe mise juste sur une épuisette, une bonne dose de dérision et un message : nous sommes tous responsables de la crise environnementale en cours. Alors il est temps de réagir en se mobilisant pour la planète et en apprenant enfin à la respecter ! Un texte léger et drôle qui donne envie de se retrousser les manches à écouter d'urgence sur la page consacrée au clip !

Tempête sur anorak

Retrouvez ici la bande annonce de cette oeuvre (les droits de diffusion sur KuB sont arrivés à échéance).

Ce dessin animé mélange des éléments du cinéma fantastique, du film de fin du monde et de la comédie sentimentale. Au programme, deux jeunes savants fous qui ont bricolé une machine pour aller dans le futur et qui finissent par perdre les pédales ! Pour concrétiser leur projet, il ne leur manquait plus que l'arrivée d'une tempête, des conditions météorologiques particulières étant indispensables pour que l’entreprise soit couronnée de succès. Une création insolite qui va vous donner une furieuse envie d’aller vous réfugier au fond d’un abri souterrain pour échapper au chaos ! Prêt à survivre à la pire tempête du siècle ? C’est par ici !

ESPACE PARTICIPATIF

    // Anonymous