Nos 15 films et podcasts sur l’environnement

1 Avec mes abeilles macro

Peut-être serait-il temps de changer de mode de fonctionnement ? Dénoncer les pollutions et aberrations écologiques ne suffit plus, faire des ajustements à la marge est en dessous des enjeux. On sait aujourd’hui que le problème environnemental est structurel et que tous les symptômes d’une terre malade sont interconnectés.

Les artistes sont parmi les premiers à avoir pris conscience du trop gros impact des humains sur le destin de la planète. Ils ont, avec leurs armes, participé et transcendé la lutte écologiste, faisant preuve de pédagogie et nous ouvrant les yeux sur des futurs possibles et désirables.

Avec mes abeilles

Véritable contemplation de la communauté des abeilles, ce documentaire se veut philosophique. Il pose la question du rapport de l’humain à la nature. Au-delà du miel et de la cire, que peut apporter l’essaim d’abeille, son organisation interne unique ? Un instinct de protection de l’environnement ? Une conscience écologique ? Laissez la majesté des abeilles et les mille subtilités de leur bourdonnement vous envouter et vous sensibiliser à la beauté de la planète.

En attendant le déluge

Comment se positionner quand on sait que la catastrophe climatique guette et que nous sommes impuissants à changer le cours des choses ? Et nos enfants, devons-nous les préparer au déluge ou les maintenir dans l’ignorance ? En attendant le déluge parle de l’angoisse de la fin du monde, une angoisse aussi vieille que l’humanité. Résolument humain, tantôt léger, tantôt drôle, il nous plonge au sein d’une famille haute en couleurs.

Parcelle 808

Un champ d’un hectare – la parcelle 808 de Plogastel-Saint-Germain – voilà le sujet unique du film-essai d’Erwann Babin ! Le plasticien plante sa caméra au cœur de la nature comme s’il s’agissait d’un outil agricole. Elle s’intègre au champ et assiste impassible aux déambulations parfois étranges de l’artiste dans une nature omniprésente qui interpelle tous les sens du spectateur.

Marées noires, fin de l'histoire ?

Enquête sur l’évolution des risques de pollution marine 40 ans après le naufrage de l’Amoco-Cadiz.

Le temps semble révolu où de grandes marées noires faisaient régulièrement la une des journaux. Malheureusement de nouveaux périls ont vu le jour : des produits chimiques ou des containers qui s’échappent de navires de plus en plus gigantesques et les micro-plastiques en provenance des fleuves… L’effet est moins spectaculaire mais bien plus dévastateur.

De l'autre côté

Un changement des comportements des citoyens pourrait-il déclencher un mouvement de transition collectif ? Engagés dans la démarche zéro déchet, l’association Les autruches utopistes s'est lancé le défi d’aller voir du côté de ceux qui s’engagent, agissent, changent leur mode de vie et leur façon de penser. Leur série De l’autre coté compte cinq épisodes comme les 5R du zéro déchet : refuser, réduire, réutiliser, restituer à la terre et repenser le modèle.

Changer le monde

L’état de la planète vous angoisse ? Alors la série Changer le monde est faite pour vous redonner du baume au cœur ! Dans chaque épisode, Inès Léraud part à la rencontre des bénévoles, des collectifs d’entraide présents sur les terres bretonnes qui tentent de trouver des solutions face à la dégradation du monde.

Ces héros du quotidien ressemblent à tout un chacun : simples citoyens, chômeurs, paysans, conseillers municipaux, artisans, tous s’engagent dans la voie de l’écologie avec leurs modestes moyens.
Consultez la page dédiée à la série.

Journal breton #1

Le choix d’Inès Léraud de quitter Paris pour le Centre Bretagne prend ses racines dans les investigations qu’elle mène pour France Culture et France Inter depuis 2008. Au fil de ses enquêtes, elle a découvert l’ampleur des problèmes sanitaires liés à l’agriculture intensive.

Journal breton, saison #2

Inès Léraud nous redonne des nouvelles du pays, depuis Coat-Maël en Centre Bretagne dans les Côtes d'Armor, où elle a posé ses valises. Bonne idée de suivre dans le temps l’évolution des choses, ce qui naît et ce qui disparaît, les changements de parcours révélateurs de la transformation des campagnes ! Une réelle documentation du contemporain par le témoignage des personnes qui vivent localement les grands désordres du monde.

La fabrique du silence

La série de reportages d’Inès Léraud pose des mots sur les non-dits de l'industrie agroalimentaire bretonne. Conditions de travail dans le secteur de l’agriculture, risques sanitaires, risques environnementaux, la censure touche l’ensemble du réseau. Pour briser ce silence, la reporter va à la rencontre de citoyens qui osent passer outre la censure et révéler au monde leur préoccupation, leur envie de changement, leur ras-le-bol.

Sous le cyan - Ladylike Lily

Dans le clip d’Orianne Marsilli, les méduses font le spectacle sous forme d’ombres noires délicatement ciselées. Bercé par une mélodie douce et intimiste, notre habitat originel nous offre à nouveau sa protection, l’eau devient liquide amniotique, mère Nature nous enveloppe tendrement… Un rêve éveillé en harmonie totale avec l’environnement aquatique.

Al Cheikh mat - LYAM

Le clip de Théo Jourdain nous plonge malgré nous au cœur d’un univers saturé d’immondices. On y admire une jolie Lolita qui joue à se faire belle et dont chaque acte de consommation se transforme inexorablement en déchet. Un clip dérangeant mais nécessaire.

Rentrée de la transition alimentaire

La question alimentaire se trouve au centre de la transition politique, économique, écologique et sociale à opérer. Suivant la loi du marché, les distributeurs achètent les produits les moins chers, sur lesquels ils peuvent s'assurer de bonnes marges. D’où les crevettes thaïlandaises et les concombres andalous sur les étals de Landerneau. Des aliments qui non seulement ont beaucoup voyagé mais qui sont issus de pratiques sociales et sanitaires pour le moins douteuses.

Archéologie de l'abandon

L’exposition de Cécile Borne à la Galerie du Faouëdic se nourrit des déchets rejetés par la mer : tissus, vêtements, plastiques. Les matières désaffectées deviennent poétiques sous les mains de la plasticienne, racontent une histoire, philosophent sans paroles sur notre société consumériste…

L'enfer vert des bretons

Retrouvez ici la bande annonce de cette oeuvre (les droits de diffusion sur KuB sont arrivés à échéance).

Chaque été, les plages bretonnes virent au vert ! Un véritable enfer causé par la prolifération anormale d’algues vertes sur le littoral. Côté citoyen, on voit plutôt rouge et on cherche des coupables. La faute à qui ? Si pour beaucoup les coupables de cette pollution sont tout désignés – les élevages intensifs et l’industrialisation de l’agriculture – le film de Mathurin Peschet a le mérite de vouloir creuser le sujet plus en profondeur.

Île-Errance

Retrouvez ici la bande annonce de cette oeuvre (les droits de diffusion sur KuB sont arrivés à échéance).

Et si on se rendait à Utopie ? Cap sur la fameuse société idéale que Thomas More a décrite dans son œuvre de 1516 ! C’est en tout cas le challenge que s’est lancé un équipage d’aventuriers en juillet 2016. Les voilà donc partis sur le canal d’Ille-et-Rance – devenu Île-errance le temps d’un film – à bord d’un radeau qu’ils ont construit eux-mêmes, véritable éloge au recyclage.

COMMENTAIRES

  • 25 Août 2021 02:10 - Guy Paulin

    Ils n’ont pas que des chapeaux ronds, ils ont une belle éthique les bretons, du moins certains que j’ai vus dans ces vidéos magnifiques