Les Tombées de la Nuit

culture place publique les Tombées de la nuit

Les Tombées de la Nuit est un festival rennais créé en 1981 à l’initiative de la municipalité de Rennes et qui ouvre les espaces publics de la ville : rues, places, parcs, etc. aux artistes de rue. En 2002, les Tombées se transforment en association indépendante de la Ville et Claude Guinard en prend la direction. À partir de là, sur le plan artistique, le festival cultive l’art de surprendre, en faisant des propositions atypiques qui visent à interpeler et à impliquer les spectateurs.

Une page KuB en co-édition avec Les Tombées de la Nuit

Logo TDLN KuB

INTRODUCTION

(2018 - 22')

Claude Guinard revient sur son parcours, de l’Aire libre au TNB jusqu’à diriger les Tombées de la Nuit ; un titre de directeur qu’il esquive, se définissant d’abord comme un passeur. À la lumière de quelques spectacles représentatifs de sa ligne, ses partis pris apparaissent, tant dans sa manière d’accompagner les artistes dans la mise en œuvre de leur travail que dans celle d’impliquer la population dans l’exposition, l’irruption de ces œuvres dans la ville.

ÉPISODE 7

(2022 - 15')

Anne-Cécile Estève et Claude Guinard discutent du projet Métamorphées, de sa réalisation à son intégration dans les Tombées de la Nuit. Plutôt habituées à soutenir les artistes du spectacle vivant, les Tombées ont tout de même été séduites par ce projet et se sont organisées pour faire éclore le travail de la photographe.

ÉPISODE 6

(2022 - 17’)

Massimo Furlan et Claude Guinard reviennent sur les différentes performances proposées par l’artiste aux Tombées de la Nuit. Les souvenirs d’enfance et la culture populaire ont une place importante dans son travail, comme en témoigne son spectacle Nocturne, un voyage en train à la nuit tombée, Blue Tired Heroes, une déambulation de papis déguisés en Superman, ou Le cauchemar de Séville, qui nous ramène à la demi-finale de la coupe du monde 1982.

ÉPISODE 5

(2022 - 22')

Entretien croisé où l'artiviste Dan Acher et le directeur du festival des Tombées de la Nuit, Claude Guinard, retracent les étapes de leur coopération, avec deux œuvres conçues par l’un et mises en relation avec des publics par l’autre. Avec Boréalis et Secrets, deux installations performances grandioses et sensibles, l'artiviste Dan Acher cherche à impliquer les habitants dans ses projets qui se veulent accompagnateurs d'un changement sociétal. Au lendemain de la crise sanitaire, il y a une urgence à faire intervenir l’art dans les espaces publics et encourager le collectif.

ÉPISODE 4

(2020 - 16')

Entretien croisé entre Caroline Melon et Claude Guinard sur leur première collaboration pour la performance Suite pour transports en commun (2019). Avec le premier volet d'un triptyque consacré aux transports en commun, l'auteure et metteuse en scène bordelaise interroge les lieux de passage et les espaces d'attente. Dans ce petit théâtre invisible développé en intervention surprise in situ par De chair et d'os, les acteurs se glissent dans un intervalle du chacun en soi et de l'isolement, pour créer des décalages. Avec la chanson de variété comme mode possible de connivence, un chœur apparaît, s'installe peu à peu en complicité, avant de laisser le quotidien reprendre sa course.

ÉPISODE 3

(2018 - 12')

Claude Guinard retrace l’expérience unique qu’a été Les Veilleurs de Rennes. Une occasion de porter un projet artistique tous les jours pendant un an. Un challenge car la taille de l’équipe des Tombées de la Nuit était sous-dimensionnée par rapport à la lourdeur et la durée du projet. Une communauté est ainsi née pour le prendre en charge collectivement. Pour preuve, nombreux étaient présents pour la dernière danse. Un final à l’image de cette folle histoire : intense, intime et partagée.

ÉPISODE 2

(2018 - 13')

Entretien croisé où Cédric Brandilly et Claude Guinard retracent les étapes de leur coopération depuis 2013, quatre œuvres conçues par l’un et mises en relation avec des publics par l’autre. Entre humour, absurde et distance provocatrice, les deux pieds dans le monde de l’art contemporain, le travail de Cédric Brandilly nous invite à poser un regard critique sur les modes de représentation actuels.

ÉPISODE 1

(2018-14')

Alors que l’instrument de musique ne vibre et ne résonne plus, Mathieu Desailly, Vincent Gadras et David Chalmin du collectif Tout reste à faire interviennent pour lui redonner vie sous la forme d’une sculpture mécanique instrumentale en mouvement.

COMMENTAIRES