Nos 18 films sur l'adolescence

film-adolescence.png

Période d’expérimentations par excellence, l’adolescence est un passage crucial, voire critique, vers l’âge adulte. Les œuvres ci-dessous parlent de cette mue, de ses convulsions mais aussi de l’indispensable émancipation. Des histoires qui parleront à tous ceux qui ont réussi à traverser cette épreuve ;-)

Tête-Bêche

À l’insouciance de l’enfance fait place un sentiment désespérant, angoissant, celui de la gravité de la vie, de la réalité sans filtre. C’est sur ce moment de l’adolescence que se focalise le film de Violette Gitton. Une transition à vous mettre sens dessus dessous, en d’autres termes Tête-Bêche

Projet écrit à 14 ans par la réalisatrice, ce court-métrage très personnel raconte comment la mort, cette menace existentielle soudain devenue palpable, est venue éclipser la légèreté des vacances d’été et remettre en question la beauté de l’existence. Un film sur l'adolescence primé au Festival du Film de l’Ouest à découvrir absolument sur la page dédiée.

Rosalie s’en va

Quand le couple parental se disloque, les enfants se trouvent malgré eux au centre d’une véritable crise, une implosion familiale où éduquer n’est plus la priorité. Cette dislocation irrémédiable, Rosalie y est confrontée comme beaucoup d’adolescents avec un père infidèle qui installe sa maîtresse au domicile familial et une mère résignée qui lâche prise.

Les non-dits, les confrontations, le huis-clos pesant, tout est là pour plonger le spectateur dans un moment cathartique où la fuite sera finalement la seule alternative valable pour cette adolescente pleine de vie. Toutes les infos sur cette histoire sur la page consacrée au film et à sa réalisation.

Aymé(e) Désiré(e)

Une troupe d’adolescents en proie aux premiers grands émois qui deviennent des savants de l’amour, voilà comment est née l’aventure d’Aymé(e) Désiré(e), une œuvre collective présentée à la deuxième édition du Festival Eldorado.

Vous avez dit âge ingrat ? Ces corps légers qui se mêlent, se touchent, se regardent avec une facilité déconcertante et nous racontent l’amour avec aisance semblent nous prouver le contraire. La pudeur, la maladresse et la timidité laissent place à l’attirance, le jeu amoureux, bref à une version passionnante d’un mythe universel. Un projet théâtral, un film sur l'adolescence à découvrir absolument sur la page dédiée aux apprentis comédiens !

Quinze kilomètres trois

Deux ados de moins de quinze ans marchent plus de 15 km d’un pas décidé à en finir… Stéphane Mercurio emprunte les voies du documentaire pour évoquer ce drame et tenter de poser des mots sur une douleur indicible.

Cousin, camarade de classe et éducateur offrent leur témoignages pleins de retenue et au fil des phrases et des paysages, on essaie de saisir le mal-être, l’état d’âme de ces jeunes filles de 16 ans. Toutes les infos sur ce film adolescent et sa réalisation sur la page dédiée.

I’m Terrified of Being

Matthieu Tillaut revient avec nostalgie sur la mélopée folk de Ladylike Lily avec ce clip où le jeu innocent de la marelle est l’occasion d’expérimenter les émotions propres à l’enfance. Une case après l’autre une fillette affronte ses peurs au travers d’un univers onirique devenu parcours initiatique.

Devenir une jeune femme où osciller entre bonheur naïf et réalité sombre, entre corps de petite fille et corps pubère. Ce balancement, le spectateur le retrouve dans le mélange plein de finesse qui associe animation et prise de vue réelle au cœur de ce film d'adolescence. Entre les dessins au crayon et les scènes filmées, les frontières entre rêve et réalité se brouillent. La fraîcheur du monde de l’enfance, la candeur de la jeunesse aux prises avec le réel à découvrir avec émotion ici !

Eldorado

Imaginé par le Théâtre de Lorient, Eldorado est un festival de quatre jours entièrement dédié à la jeunesse depuis sa création en 2017. Ateliers, spectacles, scènes ouvertes, toutes les conditions sont réunies pour que les préadolescents et adolescents soient tour à tour acteurs et spectateurs.

Pris entre la timidité et l’apparente suffisance de la puberté, les jeunes se voient finalement impliqués dans des tâches multiples les incitant à la socialisation : accueil du public, communication, scène, technique, critique de spectacles, etc. Encore mineur mais déjà capable de tant de choses, l’adolescent affirme ainsi sa manière d’être au monde, cultive sa différence et assume ce qu’il est en passe de devenir. Le voilà qui oublie son retard de croissance, sa mue précoce ou ses premiers poils au menton pour enfin dévoiler tout son potentiel ! Découvrez dès maintenant les créations uniques de cette adolescence talentueuse et bouillonnante sur la page consacrée au festival !

En transition

En transition se penche sur une pièce d’Evan Placey intitulée Pronom, une production théâtrale contemporaine du Collectif Vertigo qui parle aux ados ! Résolument actuelle, elle pose la question du genre en centrant son développement sur Dean, un jeune homme en transition en passe de se défaire de son identité biologique féminine pour adopter celle qui lui correspond réellement. Un passage du féminin au masculin en pleine puberté vu comme un accomplissement de soi et non une transgression.

Sensibilité d’une nouvelle génération, réflexion à vif, pensée politique en construction, le sujet s’intègre parfaitement dans les thématiques qui occupent la jeunesse d’aujourd’hui. Retrouvez toutes les infos sur la pièce mise en scène par Guillaume Doucet ici !

Jeudi Soir Dimanche Matin

Zoom sans filtre sur l’alcoolisme des ados dans ce film de Philippe Lubliner. Âgés de 18 à 21 ans, des adolescents ou adultes témoignent de leur rapport à l’alcool. Exit les reportages convoquant l’expertise des éducateurs et des sociologues. Dans Jeudi Soir Dimanche Matin, place aux jeunes pour évoquer le phénomène de l’alcoolisation massive chez les adolescents. Une manière bien plus franche d’éduquer et d’aborder l’expérience éthylique du mineur à découvrir ici !

How Come

Un besoin impérieux d’expérimenter, une envie irrépressible d’aller à la confrontation, c’est aussi cela l’adolescence ! Définir ses désirs et ses goûts sans se soucier des regards dubitatifs d’autrui. Totalement déjanté, le clip How Come explore cette inclination de la jeunesse entre rébellion et recherche de soi.

L’univers rock et psychédélique du groupe rennais Kaviar Spécial parcourt en long et en large les multiples stratagèmes imaginés par un ado pour se démarquer du modèle des aînés, du parent trop bien pensant : cheveux longs, piercing, dégradations, découverte du plaisir sexuel... Car la puberté c’est aussi cette période de crise où le cerveau puéril de l’enfant se permet d’étranges débordements pour grandir. Toutes les infos sur ce clip adolescent ici !

Papo

Réalisée à 14 ans, la fiction intimiste de Violette Gitton nous plonge dans cet entre-deux où l’adolescent évolue, ce balancement incertain, cette période troublante quasi en apesanteur que les mots tentent maladroitement de cerner : gosse, préado, ado…

Entre cocon familial et potes de collège ou lycée, peluche et première cigarette, petit frère et petit copain, regard timide et jeux amoureux, l’adolescent se cherche, s’efface, se construit. Une transition délicate entre enfance et âge adulte explorée par un langage cinématographique qui ose les plans fixes prolongés pour mieux transcrire les états d’âme d’une héroïne en pleine métamorphose. Un film récompensé par le Prix Ados 2013 à découvrir ici !

Life, Shapes, Now

Le groupe de rock SBRBS compose sur l’ennui, ce sentiment souvent expérimenté par l’ado pris dans un rapport au temps un peu particulier, celui de la vie au jour le jour.

Dans le clip réalisé par Christian Beuchet, un duo de garçons s’ennuie et profite de cette errance pour se jauger, tester leur virilité naissante, repousser leurs limites. Face à eux, une fille les observe, pressent ce glissement, cette transition vers le monde des adultes. Des frémissements montrés avec finesse, chaque gamin étant à une étape différente de l’enfance. Car, du gamin pas encore pubère au préado à la mue précoce jusqu’à l’adolescent rebelle, il y a mille et une émotions en jeu. Une suggestion tout en finesse de la psychologie adolescente à découvrir sur la page consacrée au clip.

Ma place à table

Quelle est votre place à table ? Qu’elle soit posée à un parent, à un fils en pleine adolescence ou à une mamie, la réponse à cette question permet d’appréhender plus largement l’esprit de famille, sa multiplicité et sa représentation. Les frères Pablof basent leur tendre spectacle sur cette interrogation innocente qui permet de mettre à jour l’intimité familiale.

L'écran vidéo vient animer ce lieu de rencontre sans fard, diffusant des images qui mettent en scène les frères complices ou livrent les témoignages d’ados en pleine puberté sur la tambouille familiale. Un film sur les repas de famille et plus encore à découvrir ici !

First Time

Besoin d’un peu de légèreté ? L’insouciance et la poésie du clip de Club Nicotine vont vous combler ! Une cure de jouvence étrange et décalée dont on profite sans réfléchir.

Dans First Time, la mélancolie des guitares, l’interprétation vaporeuse des claviers et la voix puissante de Lesneu nous font prendre de la hauteur entre nostalgie et humour. Une ode à la liberté adolescente pleine de grâce à savourer avec délices sur la page consacrée au clip !

To be or not to be

Pour évoquer le thème de la transmission de l’adulte à l’enfant, les danseurs Mike Hayford et Mani A. Mungai se lancent dans ce spectacle sur l'adolescence dans une chorégraphie récréative et répétitive.

Toutes les étapes de l’apprentissage sont retranscrites par des jeux de répétitions, des moqueries et des rires, une danse au rythme lent puis rapide mimant les malentendus, les rébellions, les confrontations. Car apprendre pour un ado n’est-ce pas singer autrui puis s’en éloigner pour se distinguer, exister, être tout simplement ? Une méditation artistique sur la rébellion et l’émancipation adolescente à découvrir sur la page dédiée au spectacle.

Back to school

Le clip de Thomas Daeffler revisite la rentrée des classes tant redoutée par les jeunes de tous bords ! Qu’elle se déroule au collège, au lycée ou à l’université, elle ne déclenche généralement pas l’euphorie chez un ado ou un préadolescent. Pourtant, ici, la jeunesse bien peignée et gentiment installée au premier rang finit par déclencher un joyeux bordel auquel même le prof participera !

La chanson Back to school c’est l’histoire d’un jeune homme qui retourne sur les bancs de l’université à contre-cœur. Une envie soudaine de tout bazarder, d’entrer en résistance, de retrouver la folie des vacances ? C’est le moment de visionner le clip jouissif. À découvrir d’urgence ici !

Notre maison

Une maison, un foyer, de l’affection. C’est le projet que conçut Suzanne Masson en 1943 pour des enfants âgés de quatre à six ans séparés de leurs familles par la guerre. Une histoire de solidarité poignante.

La maison continue d’accueillir chaque été ces enfants, désormais septuagénaires, et leurs enfants ! En tout, 27 petits orphelins viendront vivre dans la maison de Suzanne jusqu’au début des années 50. Les souvenirs d’une fratrie un peu particulière à découvrir absolument avec ce film sur la page dédiée !

Pascaline et Klara

Étudiantes-salariées âgées de 22 ans, Pascaline et Klara sont à la fois motivées et volontaires mais également angoissées et désabusées. Plus tout à fait adolescentes mais pas encore adultes, les voilà projetées dans un quotidien où il s’agit de jongler habilement entre études, travail, famille et amis.

Les deux jeunes femmes doivent passer par la case petits boulots pour emprunter la voie des études supérieures. Une année universitaire 2011/2012 à partager sur la page consacrée au film, entre rêves d’avenir et personnalités en construction.

Curious

Dans le clip de Leska, le port de Douarnenez se parcourt à skateboard. De la culture des rues à cet univers portuaire, il n’y a qu’un pas qu’une jeune skateuse nous invite à franchir emmenant dans son sillage une bande de garçons partageant la même passion de la glisse. Une discipline à la base de la rythmique de Curious, le groupe ayant utilisé pour composer ce morceau des bruitages de roulement et autres sons similaires trouvés sur des vidéos de skate.

La fluidité de la glisse, l’expérience du collectif, le flegme de l’ado, tout se met en place avec harmonie dans un naturel qui fleure bon le grand large et la liberté. Un film sur l'adolescence bien ciselé où l’atmosphère saline, le béton et des silhouettes d’ado sur skate ont un incroyable goût d'évasion. Toutes les infos sur la réalisation du clip, la chanson et le groupe sur la page dédiée.

ESPACE PARTICIPATIF