Le théâtre en 12 pièces et films

aymée desirée fresque

Qu’il soit amateur ou professionnel, qu’il soit tragédie ou comédie, qu’il soit d’improvisation ou de répertoire, le théâtre est une manière d’engager l’individu dans des représentations du monde.

KuB entre dans les coulisses, explore la dramaturgie et les décors, questionne les comédiens et comédiennes de la troupe, les metteurs en scène, s’invite lors de répétitions et de représentations... pour saisir l’essence du théâtre et vous le restituer.

Mon cœur

Mettre en scène le combat des malades durant le scandale du Mediator, tel est l’enjeu de la pièce de théâtre proposée par Pauline Bureau. Elle porte un regard à la fois touchant et lucide sur la lutte farouche menée par Irène Frachon contre les puissants laboratoires Servier. Trois comédiennes prennent la parole pour offrir différents points de vue, intéressants et complémentaires, sur ce qui constitue l’un des scandales sanitaires français les plus retentissants de ces dernières années.

Cette pièce permet de mieux comprendre l’action de la pneumologue Irène Frachon. La création de Pauline Bureau rend justice à son combat, sans rien taire des lenteurs et des atermoiements de l’administration. Alternant drame et scènes de comédie, la pièce touche juste au moyen d’une succession de témoignages particulièrement forts et poignants.

Si vous voulez en savoir plus sur la réalisation de cette pièce, rendez-vous sur la page consacrée !

Écho / Le théâtre n'est pas une distraction

En 2017, le réalisateur Sylvain Bouttet filme les préparatifs du premier festival imaginé par le collectif Lyncéus dans la commune de Binic. C’est un portrait de Lena Paugam qui est accessible ici, offrant un regard inédit sur l’une de ses créations, Écho. Alternant tendresse et admiration, ce portrait montre avant tout le quotidien d’une jeune actrice.

Entre une longue discussion avec des danseurs amateurs, une balade sur la plage et des répétitions, c’est bien le travail acharné de l’artiste qui est au centre de ce reportage. Sa force de travail, son énergie et sa créativité sont montrées avec beaucoup de naturel. Ce portrait constitue plus largement une réflexion sur la création contemporaine, ses enjeux tout comme ses difficultés.

Plus d'infos sur la réalisation de cette réalisation sur la page consacrée !

Un théâtre sur la lune

Ce documentaire exceptionnel est l’occasion de découvrir l’envers du décor de la création théâtrale. Pour cela, les deux réalisateurs, Jean-François Ducrocq et Éric Chebassier, ont suivi le travail de Madeleine Louarn. Dans sa pièce intitulé Ludwig, un roi sur la lune, consacré au mélancolique roi Louis II de Bavière, elle a dirigé de nombreux comédiens handicapés faisant partie de l’atelier Catalyse.

Le film retrace la genèse du spectacle, des répétitions à Morlaix jusqu’à la première se déroulant durant le Festival d’Avignon 2016. D’une grande générosité, les apprentis comédiens de l’ESAT font de leur mieux pour incarner des personnages historiques complexes. Le documentaire permet de voir les progrès réalisés et tout le travail nécessaire en amont pour qu’un tel projet puisse aboutir. Derrière le rideau, c’est l’humanité bouleversante des interprètes qui est alors mise à nu.

Plus de détails de réalisation à retrouver sur la page consacrée au documentaire.

Au bonheur des femmes

C’est un collectif de sept femmes qui est à l’origine de ce projet original et qui donne à entendre une parole féminine décomplexée autour des questions liées à la sexualité. Originaires du Pays de Vannes, elles ont toutes joué ensemble Les Monologues du vagin. Formant désormais une petite compagnie, elles ont souhaité continuer leur expérience du théâtre avec Au bonheur des dames, une pièce désinhibé en forme d’apologue utérin.

Parler d’amour et de plaisir, mais aussi des violences sexuelles, se fait ici en toute liberté, autour d’histoires vécues ou imaginées, où apparaissent tour à tour l’émotion, la poésie et le rire. Avec sincérité et bienveillance, les comédiennes livrent des histoires intimes et touchantes qui arrivent à instruire et à divertir à la fois. La légèreté et la tendresse sont de mises pour traiter des sujets les plus variés, à travers des tirades cinglantes qui font mouche.

Pour tout savoir de cette création originale de ce collectif de 7 femmes, cliquez ici !

C’est là, c’est pas ailleurs

De 2011 à 2012, un nouveau centre culturel est construit dans la petite commune de Séné, près de Vannes. Le projet implique la force vive des habitants dans le but de créer un élan collectif, prélude à un véritable théâtre populaire. En parallèle, une trentaine d’amateurs se lancent dans la création d’une pièce qui sera jouée pour l’ouverture du centre. C’est cette expérience forte de 18 mois qui est retracé dans le documentaire de Sylvain Huet.

Le film nous montre autant la construction du centre culturel, futur cœur de la commune, que le projet théâtral mené par la petite troupe improvisée. En collaboration avec l’écrivain Gérard Alle aboutira le texte de la pièce de théâtre Circulez ! Y’a tout à voir !. Jouée à plusieurs reprises devant un millier de spectateurs, elle va permettre de tisser du lien social d’une façon inattendue.

Pour tout savoir de cette réalisation, consultez la page dédiée à l'oeuvre !

Hedda

Sylvain Bouttet nous montre les coulisses de la pièce de théâtre Hedda, monté en 2018 par Lena Paugam et Sigrid Carré-Lecoindre autour de la thématique des violences conjugales. Le projet est né de l’indignation de Lena Paugam suite à la dépénalisation des ces violences votée en Russie en 2017.

Usant du monologue pour retranscrire au mieux les pensées des femmes victimes de violences, la pièce a été écrite par la dramaturge Sigrid Carré-Lecoindre à partir de nombreuses improvisations et répétitions. Il est interprété par la comédienne Lena Paugam, qui demeure seule en scène au cours de cette représentation poignante jouée au théâtre de Saint-Brieuc.

Une curiosité à découvrir et toutes les infos de cette réalisation à retrouver sur la page consacrée à la pièce !

Aymé(e) Désiré(e)

Ce reportage revient sur la représentation théâtrale d’Aymé(e) Désiré(e), une œuvre mise en place dans le cadre de la seconde édition du festival Eldorado. De jeunes acteurs se livrent sans pudeur autour du mythe antique d’Éros et de Psyché, archétype de la tragédie de l’amour impossible. À travers leurs expériences de l’amour, quatorze adolescents donnent à voir une version crue et moderne du mythe.

Le théâtre comme lieu pour exprimer en toute sincérité les sentiments, c’est là l’ambition profonde de cette pièce porté par la fougue et la fraîcheur de ses jeunes comédiens. Très épuré, le dispositif proposé ajoute encore à la force du propos. Devenue exutoire, la représentation scénique se fait réceptacle de l’intime et accueille le vécu de ces adolescents passionnés. Une belle œuvre collective où brillent autant la flamme de la jeunesse que la force de l’esprit de troupe.

Rendez-vous sur la page dédiée pour en savoir davantage sur la réalisation !

Ma place à table

Cette pièce de théâtre des frères Pablof est une interrogation ludique, intime et comique autour des repas de famille, et plus généralement de l’esprit de famille. Sous le signe de la rencontre, ce projet se propose de créer des espaces d’intimité publique, où se réunissent une quinzaine de spectateurs afin de nous faire partager leurs souvenirs et leurs expériences vécues dans le cadre familial. Mêlant musique, images et témoignages, le travail des frères Pablof parvient une nouvelle fois à étonner.

Depuis de nombreuses années, les deux frères Raoul et Stéphane Pablof se sont fait une spécialité de revisiter le théâtre à travers des formes décalées. Ma place à table n’est que le volet initial d’un projet plus vaste consacré à la question de la famille. Sortant nettement du répertoire classique, ce spectacle atypique, drôle et brillant, possède le charme unique propre aux créations imaginées par les frères Pablof.

Retrouvez plus d'informations par ICI !

Ceux qui m’aiment

Cette pièce conçu et joué par l’acteur Pascal Greggory est un véritable hommage à son maître à penser, le metteur en scène de théâtre Patrice Chéreau décédé en 2013. Acteur fétiche de Rohmer, Pascal Greggory a connu Patrice Chéreau durant les années 1980 autour du projet de Bernard-Marie Koltès Dans la solitude des champs de coton.

A l’affiche de cette création émouvante, il relate les expériences communes avec le réalisateur de La Reine Margot, connu notamment pour sa célèbre version de la Tétralogie de Wagner. La lecture de Pascal Greggory reprend de nombreux textes écrits par Patrice Chéreau afin de leur offrir une seconde vie. Le format choisi permet d’en apprécier la qualité littéraire, mais aussi de s’attarder sur certaines réflexions marquantes du metteur en scène concernant son travail théâtral et cinématographique.

Retrouvez sur KuB toutes les informations sur Pascal Greggory et la réalisation de Ceux qui m'aiment.

Filles et soie

Séverine Coulon est seule en scène pour livrer une interprétation singulière autour de l’album jeunesse publié par Louise Duneton. Ce sont donc trois contes parmi les plus célèbres qui sont revisités par le prisme du théâtre, à savoir Blanche-Neige des frères Grimm, La Petite Sirène d’Andersen et Peau d’Âne de Perrault.

Avec humour et modernité, la création de Séverine Coulon aborde des thématiques très contemporaines à partir de ces contes intemporels. Utilisant à la fois la musique, les effets sonores et les marionnettes pour faire vivre les textes, la pièce proposé au public parvient à divertir et à émouvoir.

Pour tout savoir de cette réalisation, consultez la page dédiée à la pièce !

Camarades

Mis au point par la compagnie Les Maladroits, cette pièce de théâtre est un mélange inattendu entre récit intime et plongée dans la grande Histoire. Deuxième volet d’un triptyque autour de l’engagement et de l’héritage des utopies du XXe siècle (après Frères en 2016), Camarades revient sur la période charnière de Mai 68 autour du parcours d’une figure féminine forte.

Cette pièce mêlant avec intelligence la fiction et le documentaire s’attarde sur l’héritage des luttes sociales menées par nos parents et nos grands-parents. Auteurs et interprètes, les quatre membres des Maladroits cherchent à « refaire [leur] généalogie » à travers ce spectacle ambitieux. Un moment de théâtre marquant.

Si vous voulez en savoir plus sur la réalisation et la compagnie Les Maladroits, rendez-vous sur la page consacrée !

Love & Information

Montrer ce qui se passe durant les actes et les entractes, dans les loges et les gradins comme sur l’avant-scène, résume bien l’ambition de cette série de trois reportages. On y suit la compagnie Vertigo, qui répète puis joue une pièce expérimentale de la dramaturge Caryl Churchill. Le metteur en scène Guillaume Doucet réalise un travail impressionnant afin de créer les cinquante tableaux où se succèdent neuf comédiens habités, interprétant plus de cent personnages.

Le spectacle se déploie autour de la double thématique de l’amour et de l’information. Secrets de famille, censure et mémoire sont passés au crible des relations amoureuses, souvent contrariées. Cherchant à créer une forme nouvelle, Caryl Churchill tente de repousser les limites du théâtre actuel.

Une curiosité à découvrir et toutes les infos de cette réalisation à retrouver sur la page dédiée !

ESPACE PARTICIPATIF