Filles et soie

Miniature - Fille et soie

Approcher le spectacle vivant en mode documentaire est toujours un exercice passionnant, une réflexion sur la création. Corps, texte, scénographie sont au service d’une œuvre éphémère. Quand à cela s’ajoute la magie de la marionnette, incarnation vivante de l’imaginaire faite de matériaux pourtant inertes, le spectacle peut s’envoler dans une autre dimension, et le spectateur avec. 

FILLES ET SOIE

un sujet de Hervé Portanguen (2017 - 8’)

logo Le grand BaZH.art KuB

Séverine Coulon, seule en scène, s’inspire d’un album jeunesse réalisé par une jeune artiste, Louise Duneton. Elle y transforme trois contes traditionnels : Blanche-Neige (Grimm), La Petite Sirène (Andersen) et Peau d'Âne (Perrault). Ces adaptations ont un parti-pris drôle et moderne : on s'y projette aisément, dans nos propres rapports à la séduction, à l'apparence ou bien à la vieillesse. Les textes sont brefs et ils constituent les seules paroles du spectacle, portées par la musique, le son ou bien encore la marionnette. 
Séverine Coulon : J’aimerais parler de féminité, du corps de la femme, de la vieillesse de ce corps, de ses défauts, de ce qu’on lui fait subir pour le parfaire. Du long chemin qu’une femme doit parcourir pour s’émanciper au sens large. Intime donc et universel. Je veux parler de tout ça aux toutes petites filles et que les garçons à côté le reçoivent aussi. 

Du silence d'un livre à la musicalité d'une pièce

NOTES DU RÉALISATEUR

Approcher la création à l’œuvre, de l’installation sur scène au déroulé du spectacle peut permettre d’en mesurer le niveau d’aboutissement. C’est ce qui se passe avec le spectacle Filles et soie que porte Séverine Coulon du Théâtre à la Coque d’Hennebont dans le Morbihan, manipulant matériaux et jouant elle-même dans une pièce écrite à partir du livre illustré de Louise Duneton. Du dessin à la scène, du silence d’un livre à la musicalité d’une pièce vivante, les modes d’expression s’épousent.

Un autre intérêt concerne le regard que l’on porte sur la marionnette. C’est bien un médium d’expression contemporain qui s’adresse à tous les publics. On est loin du grand Guignol quand même. Le thème qu’aborde la pièce de Séverine Coulon en atteste, parlant d’éducation, de la place des femmes dans notre monde, sur des valeurs inculquées dès l’enfance.

L’importante partition musicale de Filles & Soie a été confiée à Sébastien Troester. Il raconte pour KuB son expérience de compositeur du spectacle. (6')

SÉVERINE COULON

BIOGRAPHIE
severine coulon spectacle filles et soie
© Jean Henry

Après des études d'art dramatique au Théâtre-École du Passage (direction Niels Arestrup), elle intègre la Compagnie Tro-Héol participant à la professionnalisation et à l'implantation de celle-ci en Bretagne en 2003. 
Elle intègre le Bouffou Théâtre à la Coque pour la création de La Mer en Pointillés (Molière du spectacle jeune public en 2007) dans laquelle elle joue depuis lors (plus de 1000 représentations). 
Depuis 2012, en tant qu'artiste associée au Théâtre à la Coque (lieu compagnonnage-marionnette), elle intervient en direction d’acteur et regard extérieur auprès des compagnies accueillies en résidence. 
Amoureuse de la scène depuis toujours, elle ne se limite pas aux arts de la marionnette et a collaboré à de nombreuses créations tant dans l'univers de la marionnette (Drolatic Industry, La Général Électrique, L'Arc Electrique, Les Voyageurs Immobiles, Les Yeux Creux, Appartement B, Anima Théâtre, Les Maladroits, La Pire Espèce, Tro-Héol, Bouffou-Théâtre) que celui de la danse (Cie Eskem, Cie Ouragane) ou bien encore de la musique (Cie Cahpa).

UN REGARD DÉCALÉ DE LA FÉMINITÉ

REVUE DU WEB

Les Amis du Monde Diplomatique >>> Femmes & filles : échapper aux normes de beauté (2017 - 23' - 1/4)
Sois belle et tais-toi ! Ne te fais pas remarquer ! Tiens-toi droite ! Il faut souffrir pour être belle !… Le Théâtre Dunois et les Amis du Monde Diplomatique de Paris vous invitent à une rencontre débat autour du spectacle Filles et Soie de Séverine Coulon, de l’album Les trois contes de Lousie Duneton et du livre Beauté fatale de Mona Chollet. 
réalisation : Stéphane Dujardin, Rosalux

Le Poulailler >>> Faut-il forcément être beau pour être heureux ? Faut-il forcément être autre pour plaire ? Ne peut-on pas simplement rester soi-même malgré la pression de la société ? En somme, n'y a-t-il que les apparences qui comptent ? Ce sont ces clichés contre lesquels Séverine Coulon essaie de mettre en garde notre jeune public, filles comme garçons. Il n'est alors plus question de Peau d'âne, de Blanche-Neige ou de la petite Sirène, mais d'elle-même, de son expérience, de sa vie.

Ouest-France >>> Dans Filles & soie, la comédienne livre un regard décalé de la féminité. Avec elle, les clichés ont la dent dure dans l'éducation des demoiselles. Entretien.

CRÉDITS

Filles et soie, le spectacle
conception, mise en scène et interprétation     Séverine Coulon 
collaboration artistique     Louise Duneton
construction décors     Olivier Droux 
collaboration à la mise en scène     Jean-Louis Ouvrard et Benjamin Ducasse 
composition musicale     Sébastien Troester
création lumière     Laurent Germaine
aide à la dramaturgie     Annabelle Sergent et Sylvie Baillon

chorégraphe     Laetitia Angot
répétiteur vocal     Jeff Begninus

production déléguée     Théâtre à la Coque (Hennebont)  
coproduction    Très Tôt Théâtre - Scène conventionnée jeunes publics (Quimper), Théâtre Le Strapontin - Scène de territoire pour les arts de la parole (Pont-Scorff), Coopérative de Production ANCRE, Centre Culturel Jacques Duhamel (Vitré), La Maison du Théâtre (Brest), CRéAM (Dives-sur-Mer) / Le Mouffetard - Théâtre des arts de la marionnette (Paris)  

avec le soutien du     Ministère de la culture et de la communication - DRAC Bretagne, C.C.A.S. Activités Sociales de l’Énergie, Le Bouffou Théâtre dans le cadre de la mission compagnonnage Marionnette (Hennebont), Conseil départemental du Morbihan / mécénat : Les Pavés Du XXe (Paris)

Filles et soie, le documentaire
réalisation     Hervé Portanguen
pour KuB

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande