Le théâtre contemporain en 15 pièces

maladroits cover

Qu'est-ce que le théâtre contemporain ? KuB entre dans les coulisses, explore la dramaturgie et les décors, questionne les comédiens et comédiennes de la troupe, les metteurs en scène, s’invite lors de répétitions et de représentations pour répondre à cette question en quelques pièces.

Love & Information

Montrer ce qui se passe durant les actes et les entractes, dans les loges et les gradins comme sur l’avant-scène, résume bien l’ambition de cette série de trois reportages. On y suit la compagnie de théâtre contemporain Vertigo, qui répète puis joue une pièce expérimentale de la dramaturge Caryl Churchill. Le metteur en scène Guillaume Doucet réalise un travail impressionnant afin de créer les cinquante tableaux où se succèdent neuf comédiens habités, interprétant plus de cent personnages. Secrets de famille, censure et mémoire sont passés au crible des relations amoureuses, souvent contrariées. Cherchant à créer une forme nouvelle, Caryl Churchill tente de repousser les limites du théâtre actuel. Une curiosité à découvrir et toutes les infos de cette réalisation à retrouver sur la page dédiée !

Aymé(e) Désiré(e)

Dans cette pièce contemporaine mise en scène par Julien Chavrial, quatorze comédiens adolescents abordent sans complexe le sentiment amoureux en adaptant à leur façon le mythe d’Éros et de Psyché. Pour définir l’amour, les acteurs alternent entre dialogues intenses et tableaux chorégraphiques.

Au programme répétitions de la troupe, images d’avant-scène, pans de représentation et interviews des jeunes talents : une manière agréable d’entrer au cœur de la création théâtrale et de comprendre ce qui se passe avant que le rideau ne se lève. Un processus créatif complexe et passionnant à découvrir sans tarder sur la page consacrée à Aymé(e) Désiré(e) !

Le Cid

Quand le théâtre contemporain s’attaque aux grands textes du patrimoine français, il ne le fait pas à moitié ! Qui aurait pu imaginer qu’un jour les personnages du Cid, la célèbre tragi-comédie de Corneille, serait joués par des insectes costumés ? La réalisatrice Emmanuelle Gorgiard a osé et son choix d’adaptation est loin d’être gratuit. Car le physique étrange de ces acteurs carapacés correspond étrangement bien aux enjeux de cette pièce de théâtre incontournable.

Un port de tête fier symbole d'un orgueil démesuré, des yeux protubérants comme remplis d'un désir de vengeance, des membres agiles aptes au meurtre, la troupe d'insectes possèdent toutes les caractéristiques physiques requises pour mettre en scène l'histoire d'amour tragique entre Rodrigue et Chimène. Des conflits et des émotions qui se voient magnifiquement interprétés par cette compagnie théâtrale animalière qui ne manque ni d'honneur ni d'orgueil et encore moins de cruauté ! C'est le moment de découvrir le Cid comme vous ne l'avez jamais vu auparavant en vous rendant sur la page dédiée à cette représentation inédite !

Vous êtes ici

La pièce de théâtre contemporain Vous êtes ici parle du sport, du football en particulier, comme planche de salut. Pour créer cette représentation, le comédien, musicien et danseur Patrice de Bénédetti s’est inspiré de sa propre expérience avec son frère durant son enfance à Marseille.

Ce qui est joué sur scène c’est cet imaginaire du foot, ce qui se joue dans la tête des gamins et des managers en quête de nouveaux talents. Une chorégraphie qui raconte les rêves des jeunes nés dans des quartiers que beaucoup préfèrent oublier. La performance consiste à imbriquer danse et texte, histoire intime et réalité sociale dans un ensemble cohérent où l’écriture poétique fait écho au mouvement et inversement. Un acteur en solo à admirer d’urgence sur la page consacrée à son jeu théâtral exceptionnel !

Du sale !

Trois jeunes femmes s’emparent d’une scène de théâtre pour mettre à mal un paquet de conformismes ! Ceux liés à la condition des jeunes de banlieue, ceux imposés par la pression sociale ou encore ceux bâtis par la domination masculine. Pour arriver à ses fins, la metteuse en scène Marion Siéfert a créé un duo original entre une danseuse de popping et de Lite Feet, Janice Bieleu, et une rappeuse, Laeticia Kerfa aka Original Laeti.

Dans la pièce, chaque comédienne peut donner vie à sa façon à ses peurs, ses rêves, ses cauchemars ou ses désirs. Les émotions se déploient sur l’espace scénique de manière physique ou verbale et place le spectateur face à une effervescence inspirante. Un condensé d’énergie, de coups de gueule, d’esquives et de sourires à découvrir d’urgence sur la page dédiée à Du sale !

Donvor

Rare création artistique produite avec l’aide de scientifiques, Donvor nous emmène dans un univers aussi bien visuel que sonore. Cette pièce de théâtre, réalisée par le dramaturge David Wahl, est interprétée par la troupe brestoise Teatr Piba. Association surprenante, Donvor oscille entre poésie et fantastique. Explorateurs novices, c’est grâce au décor conçu par Thomas Cloarec à la direction artistique, que les spectateurs sont tout de suite plongés dans l’univers des fonds marins.

David Wahl a souhaité combiner science et écologie pour sensibiliser au mieux le public. Le point de vue scientifique prend tout son sens et nous aide à comprendre les changements climatiques et leurs impacts sur les fonds marins. Une prouesse de la part de l’équipe puisque différentes versions sont proposées pour permettre autant d’angles et d’écoutes différentes. Pour découvrir cette pièce singulière c’est sur cette page !

Écho / Le théâtre n'est pas une distraction

Les fantasmes de metteur en scène de Léna Paugam la transporte vers des horizons inédits ! Pour elle, le théâtre contemporain est une chose publique et le décor scénique ne doit pas se limiter au lieu clos qui abrite généralement les représentations, où les comédiens rejoignent leur loge et le public quitte ses gradins durant l’entracte. Dans Écho, rien de tout ça. La pièce est jouée au sein d’une forêt pour construire une rêverie à la fois poétique et sauvage.

Léna Paugam fait partie de ces auteurs qui placent le spectateur au cœur du l’acte théâtral. Une façon originale de réveiller le dramaturge qui est en chacun de nous à découvrir ici !

Hedda

Pour écrire cette pièce jouée par Lena Paugam, la dramaturge Sigrid Carré-Lecoindre s’est inspirée de l’histoire d’Hedda Nussbaum, une femme américaine victime des violences de son mari et plongée malgré elle dans une affaire judiciaire sordide en 1987. Seule en scène, la comédienne prend en charge un monologue consacré à la violence faite aux femmes. Une forme de tirade théâtrale loin d’avoir été choisie au hasard, les notions d’isolement, de silence et de secret qu’elle évoque convenant parfaitement à ce sujet brûlant.

Pour Lena Paugam, le théâtre contemporain peut aider à libérer des souffrances tues et des détresses cachées. Hedda fut l’occasion de donner la parole aux femmes qui n’osent pas dénoncer les humiliations et les coups reçus dans l’intimité. Pour découvrir la genèse de cette œuvre dramatique, c’est par ici !

Ma place à table

Cette pièce de théâtre des frères Pablof est une interrogation ludique, intime et comique autour des repas de famille, et plus généralement de l’esprit de famille. Sous le signe de la rencontre, ce projet se propose de créer des espaces d’intimité publique, où se réunissent une quinzaine de spectateurs afin de nous faire partager leurs souvenirs et leurs expériences vécues dans le cadre familial. Mêlant musique, images et témoignages, le travail des frères Pablof parvient une nouvelle fois à étonner.

Depuis de nombreuses années, les deux frères Raoul et Stéphane Pablof se sont fait une spécialité de revisiter le théâtre à travers des formes décalées. Ma place à table n’est que le volet initial d’un projet plus vaste consacré à la question de la famille. Ce spectacle contemporain atypique, drôle et brillant, possède le charme unique propre aux créations imaginées par les frères Pablof.

Retrouvez plus d'informations par ICI !

L'expérience de l'arbre

L’expérience de l’arbre consacre la rencontre du théâtre contemporain occidental, représenté par Simon Gauchet, et du Nô, le théâtre traditionnel asiatique, illustré par l’acteur Tatsushige Udaka. Deux visions du monde différentes rassemblées sur un même plateau pour entamer un dialogue inédit. Si l’arbre tient une place central dans cette œuvre dramatique, ce n’est pas un hasard : à l’origine chaque représentation de Nô étant faite face à un arbre, ce dernier symbolisant le lien entre la terre et le ciel, entre les humains et les Dieux.

Les deux comédiens font alterner ton comique et propos philosophique pour évoquer les catastrophes écologiques. Face à cette proposition originale, le spectateur est invité à élargir son horizon culturel, à plonger dans l’inconnu pour effleurer des richesses insoupçonnées. Tenté par l’invitation ? Rendez-vous sur la page dédiée à cette pièce qui rassemble Orient et Occident sur une seule et même scène !

Camarades

Mis au point par la compagnie Les Maladroits, cette pièce de théâtre est un mélange inattendu entre récit intime et plongée dans la grande Histoire. Deuxième volet d’un triptyque autour de l’engagement et de l’héritage des utopies du XXe siècle (après Frères en 2016), Camarades revient sur la période charnière de Mai 68 autour du parcours d’une figure féminine forte.

Cette pièce mêlant avec intelligence la fiction et le documentaire s’attarde sur l’héritage des luttes sociales menées par nos parents et nos grands-parents. Auteurs et interprètes, les quatre membres des Maladroits cherchent à « refaire [leur] généalogie » à travers ce spectacle ambitieux. Un moment de théâtre marquant.

Si vous voulez en savoir plus sur la réalisation et la compagnie Les Maladroits, rendez-vous sur la page consacrée !

Pronom

Pièce créée pour les adolescents et jouée par les adolescents, Pronom se focalise sur la question du genre, du passage d’une identité à une autre. Le metteur en scène Guillaume Doucet a puisé dans le répertoire du théâtre contemporain anglais pour évoquer cette difficulté de la transition, celle qui consiste à se défaire de son moi biologique pour devenir ce que l’on se sent vraiment être depuis toujours. C’est le cas de Dean, né fille mais au plus profond de lui garçon. Envie d’en savoir plus ? C’est par ici !

Au bonheur des femmes

C’est un collectif de sept femmes qui est à l’origine de ce projet original et qui donne à entendre une parole féminine décomplexée autour des questions liées à la sexualité. Originaires du Pays de Vannes, elles ont toutes joué ensemble Les Monologues du vagin. Formant désormais une petite compagnie, elles ont souhaité continuer leur expérience du théâtre avec Au bonheur des dames, une pièce désinhibé en forme d’apologue utérin.

Parler d’amour et de plaisir, mais aussi des violences sexuelles, se fait ici en toute liberté, autour d’histoires vécues ou imaginées, où apparaissent tour à tour l’émotion, la poésie et le rire. Avec sincérité et bienveillance, les comédiennes livrent des histoires intimes et touchantes qui arrivent à instruire et à divertir à la fois. La légèreté et la tendresse sont de mises pour traiter des sujets les plus variés, à travers des tirades cinglantes qui font mouche.

Pour tout savoir de cette création originale de ce collectif de 7 femmes, cliquez ici !

Ceux qui m’aiment

Cette pièce conçu et joué par l’acteur Pascal Greggory est un véritable hommage à son maître à penser, le metteur en scène de théâtre Patrice Chéreau décédé en 2013. Acteur fétiche de Rohmer, Pascal Greggory a connu Patrice Chéreau durant les années 1980 autour du projet de Bernard-Marie Koltès Dans la solitude des champs de coton.

A l’affiche de cette création émouvante, il relate les expériences communes avec le réalisateur de La Reine Margot, connu notamment pour sa célèbre version de la Tétralogie de Wagner. La lecture de Pascal Greggory reprend de nombreux textes écrits par Patrice Chéreau afin de leur offrir une seconde vie. Le format choisi permet d’en apprécier la qualité littéraire, mais aussi de s’attarder sur certaines réflexions marquantes du metteur en scène concernant son travail théâtral et cinématographique.

Retrouvez sur KuB toutes les informations sur Pascal Greggory et la réalisation de Ceux qui m'aiment.

C’est là, c’est pas ailleurs

De 2011 à 2012, un nouveau centre culturel est construit dans la petite commune de Séné, près de Vannes. Le projet implique la force vive des habitants dans le but de créer un élan collectif, prélude à un véritable théâtre populaire. En parallèle, une trentaine d’amateurs se lancent dans la création d’une pièce qui sera jouée pour l’ouverture du centre. C’est cette expérience forte de 18 mois qui est retracé dans le documentaire de Sylvain Huet.

Le film nous montre autant la construction du centre culturel, futur cœur de la commune, que le projet théâtral mené par la petite troupe improvisée. En collaboration avec l’écrivain Gérard Alle aboutira le texte de la pièce de théâtre Circulez ! Y’a tout à voir !. Jouée à plusieurs reprises devant un millier de spectateurs, elle va permettre de tisser du lien social d’une façon inattendue.

Pour tout savoir de cette réalisation, consultez la page dédiée à l'oeuvre !

Filles et soie

Séverine Coulon est seule en scène pour livrer une interprétation singulière autour de l’album jeunesse publié par Louise Duneton. Ce sont donc trois contes parmi les plus célèbres qui sont revisités par le prisme du théâtre, à savoir Blanche-Neige des frères Grimm, La Petite Sirène d’Andersen et Peau d’Âne de Perrault.

Avec humour et modernité, la création de Séverine Coulon aborde des thématiques très contemporaines à partir de ces contes intemporels. Utilisant à la fois la musique, les effets sonores et les marionnettes pour faire vivre les textes, la pièce proposé au public parvient à divertir et à émouvoir.

Pour tout savoir de cette réalisation, consultez la page dédiée à la pièce !

ESPACE PARTICIPATIF

    // Anonymous