8 films français sur KuB

mamies le poing levé à Plogoff

Vous recherchez un bon film français ? Nous vous proposons une première liste de productions en français disponibles sur KuB.

Voir le jour, un film vivant

Affrontant les étapes de la vie les unes après les autres, les personnages du film Voir le jour nous partagent leurs ressentis lors d’une seule et longue journée. Résumé d’une vie entière en quelques minutes, le film français de François le Gouic nous permet de prendre un peu de recul. Réalisateur aux multiples facettes, il enchaîne les expériences pour enfin donner le jour à son premier court métrage professionnel.

À travers des scènes quotidiennes, les personnages grandissent. L’un d’eux va assimiler une existence entière en l’espace d’une journée. Difficile de comprendre et d’appréhender cette fulgurante ascension dont ils tireront des leçons bénéfiques qui leur permettront de se classer parmi nos films les plus populaires. Une leçon de vie particulière à découvrir ici.

Le Cid

Tragi-comédie d’Emmanuelle Gorgiard, Le Cid laisse libre court à notre imagination. Atmosphère fabuleuse aux personnages de mille et une couleurs, c’est pourtant dans ce film culte qu’ont lieu de multiples affrontements. Même si les émotions se mélangent et que la vengeance occupe une place prépondérante, les duels sont associés à des chorégraphies rythmées. Un tempo rapide qu’on pourrait retrouver au cinéma dans des scènes de films d’action.

Si Chimène et Rodrigue tentent de trouver l’amour, le père de Rodrigue de son côté n’hésite pas à sacrifier vie, amour, ou progéniture. Personnages fantastiques, les insectes incarnent le miroir de l’Homme égoïste et terrifiant. Une tragédie convaincante tirée du livre de Corneille, à retrouver ici.

L'aveugle et la cardinale

Thomas, sujet du récit, fût contraint de composer avec le manque de sa dulcinée, disparue il y a quelques années. Ses amis essayèrent pourtant de l’aider à retrouver goût à la vie, en vain. Ce sont des visages et des jeux de regards qui lui ont permis de prendre conscience de ce qu’il avait perdu et de ce qu’il aimerait retrouver. Aider un aveugle à traverser la rue, discuter avec une borgne aux paroles insensées, jouée par Suzanne Fenn, croiser un visage auquel on repensait quelques minutes auparavant : autant de coïncidences qui pourraient changer une vie.

Comme de nombreuses productions françaises, Frédérick Laurent s’est inspiré d’épisodes de sa vie pour développer un film français composé de faits inexplicables. Certains parleront de circonstances hasardeuses, d'autres de destin. À retrouver en détails ici.

Danse, poussin

Bercées par une atmosphère aux ambiances sonores variables, Marianne et Louise, pourtant mère et filles fusionnelles, sont séparées ce soir par un audacieux danseur. Dans notre liste de films français, nous pouvons répertorier cette réalisation de Clémence Dirmeikis, inspirée par l’attachement qu’elle porte à la Bretagne. Danse, poussin s’inscrit dans le cinéma français comme un film réalisé par une passionnée de la mise en scène et de la danse.

Clémence Dirmeikis parvient à transmettre la douceur des premiers pas qui frôlent la surface du sol et le plaisir qu’ont les danseurs à enchaîner les chorégraphies. Un univers souvent remarqué qui s’impose régulièrement au box-office.

Grâce à un jeu d’acteur convaincant, la jeune Louise nous partage ses émotions et sa relation avec Marianne sous un angle léger et touchant. Un film séduisant à voir ou à revoir.

À l'horizon, un film français touchant

À l’horizon peint le portrait en vidéo d’une jeune femme de dix-sept ans, enfermée dans sa petite chambre, qui rêve de découvrir le monde. Camille est une adolescente perdue, dont le rôle est maîtrisé par l’actrice Armande Boulanger. La réalisatrice Lauriane Lagarde s’est inspirée de ses années passées en périphérie de Rennes pour nous livrer un film complet et prenant dans lequel il est facile de s’identifier.

La perspective de l’absence effraie Camille. Celle qui attend désespérément l’appel de son père, jalouse également son amie Inès pour un corps qu’elle n’a pas. Épreuve que l’on s’impose à l’adolescence, la comparaison est devenue l’ennemi de son quotidien. Son souhait le plus cher : combler le vide qui l’anime à n’importe quel prix. Une démarche racontée innocemment dans un film français réalisé avec le soutien de la Région Bretagne. Rejoignez l’histoire ici.

Autopsie

Vouloir retrouver quelqu’un qui n’est plus, c’est l’espoir d’un père et de son fils qui s’affairent pour ranger et trier les dernières traces dans une maison endormie. La réalisatrice Pauline Goasmat nous fait ressentir l’absence à travers des images émouvantes dans son Autopsie. Choix scénaristique, l’histoire se dessine grâce à la bande sonore qui rythme et guide les images, malgré l’absence des acteurs à l’écran.

Transition difficile, c’est le cœur lourd que les deux hommes désencombrent la maison. Les souvenirs sont mis de côté au fur et à mesure que les cartons sont rangés. S'ils ne disparaissent pas pour autant, les souvenirs s’estompent, et certains tomberont dans l’oubli. Le fil à linge s’agite, les pièces sont vides, et le décès est acté. Désormais, plus rien ne sera comme avant. Les intentions de l’auteur de ce film français sont à parcourir ici.

La conquête du pain, une comédie sociale française

Dans La conquête du pain, on découvre qu’à trente ans il y a encore des premières fois. Conçue par le réalisateur Yannick Orveillon, ce film français est une véritable leçon de solidarité et d’altruisme. Pour cette mission de nettoyage, Tristan sera fort heureusement accompagné de deux collègues, Yvonne et Rita. Jeux de regards et sourires en coin vont être les prémices d’heureuses rencontres professionnelles pour Tristan. Une entraide primordiale pour elles qui estiment que le bonheur de chacun est intimement lié au bonheur de tous ceux qui l’entourent.

Dans cette comédie sociale, impensable pour les deux jeunes femmes de ne pas prêter main forte à quelqu’un qui en a besoin. L’occasion ici, pour elles, de travailler dans de meilleures conditions et ainsi créer du lien. Ce qui n'était pour Tristan qu’un gagne-pain sans importance, va s’avérer être un vrai plaisir. Une réalisation de Yannick Orveillon à retrouver ici

À d'Yeu vat, des répliques cultes

De traversées en traversées, le réalisateur Patrice Gérard vous embarque dans son feuilleton À d’Yeu vat. Toute l’année à l’Ile d’Yeu, les marins partent et reviennent souvent triomphants de leurs traversées qui peuvent s’étendre sur plusieurs semaines. Passionnés, c’est avec impatience qu’ils attendent d’y retourner. La pêche est avant tout une histoire de famille qu’ils cultivent de génération en génération.

Sur l’île, les animations sont nombreuses. Chanter au micro ou faire un petit tour au bistrot, tout le monde se connaît et y trouve son compte. Un récit de vies croisées dont certains commentaires originaux deviendront probablement des répliques cultes. Une série de vidéos en version française retraçant l’histoire d’une grande famille, celle des habitants de l’Ile d’Yeu. À retrouver sur cette page.

ESPACE PARTICIPATIF

    // Anonymous