Hors-champ

renard ©Le Page

Avec Aux marches de Bretagne, Yvon Le Men poursuit son travail d'écriture inspirée par le sort de ses concitoyens, à qui il tend une oreille attentive avant de restituer leur histoire sous forme de poèmes. Accueilli en résidence dans le Coglais, entre Fougères et Avranche, au seuil de la Bretagne, il raconte ce qu’est la vie là-bas, celle des paysans, des travailleurs du granit et de l’abattoir, ceux qui peuplent ce pays méconnu, hors-champ médiatique. Il s’intéresse aussi à la condition animale, et se remémore les temps révolus où se jouait ici l’Histoire : conquêtes territoriales, empreintes linguistiques... jusqu’à nos jours. En effet, Saint-Étienne-en-Coglès où il était invité a depuis disparu, fusionnant avec un commune voisine pour former Maen-Roch.

Observateur des gens, observateur des temps, Yvon Le Men déroule un fil poétique dans cette communauté, avec douceur et compassion, en quête de mieux-être, ensemble.

ENTRE CIEL ET TERRE

par Hervé Portanguen (2018 - 8’)

Faire des histoires

LA RÉSIDENCE

Janvier 2018, Yvon Le Men débute une résidence en Haute-Bretagne, à l’invitation du Pôle artistique du collège Angèle-Vannier, une association d’éducation populaire d’Ille et Vilaine qui travaille à l’animation et la démocratisation culturelle sur le territoire de Couesnon Marches de Bretagne. Le Pôle participe au Printemps des Poètes et tous les deux ans, accueille des poètes en résidence : Dominique Sampiero en 2013-14, Guy Allix en 2016 et donc Yvon Le Men en 2018.

Le but de cette résidence est la création d’un ouvrage sur le regard porté sur les périphéries, une sorte de pendant aux Rumeurs de Babel - Éditions Dialogues écrit lors de la résidence d’Yvon Le Men dans le quartier de Maurepas (Rennes, 2016). Un diptyque : périphérie urbaine directe / périphérie rurale plus éloignée.


La résidence permet à la fois :

- la création d’un ouvrage sur la ruralité (travail en direction de la population : paysans, travailleurs du granit, etc.) et le regard de ces populations vers les centres urbains

- le recueil des regards et témoignages des habitants du territoire sur leur situation

- la mise en avant du corpus littéraire présent sur le territoire : Balzac, Chateaubriand, Hugo, etc.

En parallèle du projet d’écriture, la résidence a été émaillée de soirées rencontres, lectures, d'une exposition et surtout du suivi par trois classes, en atelier d’écriture avec Yvon Le Men (CE2, CM1 et classe ULIS) à l’issue desquels, les élèves ont produit leurs propres textes poétiques et illustrations édités dans un livret Beau, c’est comme joli mais en plus court, qu’ils ont présenté au public lors de l’inauguration de la salle Yvon Le Men à Maen Roch dans le cadre d’un évènement Une rue, un poète en juin 2018.

Tendre l'oreille

par Yvon Le Men

Le poème écoute aux portes, aux portes de Rennes, à Maurepas, aux portes de Bretagne, en Coglais, en ville, à la campagne. Partout où la parole des gens n’est pas entendue, trop éloignée des centres qui nous gouvernent. J'ai tendu l’oreille, longtemps, hier dans un quartier dit difficile, les rumeurs de cette Babel où vivent ensemble tant bien que mal 54 nationalités différentes. J'ai tendu l’oreille dans l’autre périphérie, celle que les quatre voies traversent sans s’arrêter. J'ai écouté mais aussi regardé le paysage où travaillent et que travaillent les paysans, les gens des abattoirs, où travaillaient les granitiers qui ont tant marqué le pays de leurs mains dures comme la pierre. Les gens m'ont parlé en toute confiance de leurs vies rudes et riches, riches de vivre tant bien que mal ensemble, malgré leurs solitudes et leurs mystères.
Comme pour Les Rumeurs de Babel, le long poème Aux Marches de Bretagne avance tel un train à travers une histoire.


Et d’un wagon l’autre, d’un vers l’autre, d’une vie l’autre on entend des voix qui, ensemble, font le récit ce pays où sont passés hier Chateaubriand, Hugo, Balzac, Paul Féval et aujourd’hui, le dessinateur Emmanuel Lepage qui, après avoir éclairé Les Rumeurs de Babel enchante, par son regard et avec ses images si sensibles, ces Marches de Bretagne où commence notre pays.
Dans un premier livre, la ville ; dans le second, la campagne. Toujours le poème, le chant des hommes et des femmes qui ont tant de choses à nous dire avant qu’il ne soit trop tard.

YVON LE MEN

BIOGRAPHIE
Yvon Le Men à St Etienne en Coglès

À Lannion, où il vit, il crée en 1992, avec Le Carré magique, les soirées Il fait un temps de poème, où il se fait le passeur des poètes et des écrivains du monde entier.
Programmateur aux côtés de Michel Le Bris, il instaure dès 1997 un espace dédié à la poésie au festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo.
Il est l’auteur d’une œuvre poétique importante à laquelle viennent s’ajouter dix récits, deux romans et un recueil de nouvelles. Ses poèmes, livres ou anthologies, sont traduits dans une vingtaine de langues.

Pour en savoir plus et découvrir ses autres réalisations disponibles sur KuB, visitez sa fiche artiste !

EMMANUEL LEPAGE

BIOGRAPHIE
les rumeurs de Babel Emmanuel-Lepage KuB

Né en 1966, architecte de formation, Emmanuel Lepage vit dans les Côtes-d’Armor. À six ans, il découvre Tintin au pays des Soviets. C’est dit : il sera auteur de bandes dessinées. Plus tard, à treize ans, il trouvera un maître en la personne de Jean-Claude Fournier, scénariste et dessinateur de Spirou et Fantasio . À quinze ans, il publie son premier dessin dans Ouest France. Plus tard, une autre rencontre capitale, celle de Pierre Joubert, le dirigera vers le dessin dit réaliste…. Plus d'informations sur sa fiche artiste !

CRÉDITS

Aux marches de Bretagne
un recueil publié
aux éditions Dialogues
textes
Yvon Le Men
illustations Emmanuel Lepage

Entre ciel et terre
avec Yvon Le Men, Émile Rébillon, Pascal Pommereul

Discussion impromptues
avec Yvon Le Men, Thérèse Bardaine, Alexis Gloaguen, Michel Le Bris

image et entretiens Hervé Portanguen
son et montage Sarah Kuntz
moyens techniques KuB

Artistes cités sur cette page

Header-Les rumeurs de Babel Yvon Le Men KuB

Yvon Le Men

les rumeurs de Babel Emmanuel-Lepage KuB

Emmanuel Lepage

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande