Vadrouille #6

Carte Les confins du Léon

Le Léon et au-delà

Les confins du Léon zoom

La Bretagne est un territoire de rêve qu’il vous appartient d’imaginer. Une prophétie auto-réalisatrice, prête à s’adapter au spleen lancinant comme à l’énergie la plus constructive. Lutter pour survivre, protéger, fantasmer, s’approprier, tout ceci procède de la même énergie, celle qui déplace les montagnes et laisse la lumière entrer. Heureux les fêlés !

Les secrets du Rocher de l’Impératrice

Depuis 2013, un groupe d’archéologues s’affaire autour d’un abri sous roche isolé au milieu des bois. Jour après jour, ils observent minutieusement chaque détail au sol, collectant des fragments de pierre à la recherche d’une trace, d’un vestige issu d’un temps lointain, la Préhistoire, il y a 14 000 ans. Leur quête : des plaquettes de schiste et les contours de l’atelier de ce dessinateur du Paléolithique qui avait eu ce désir incroyable de projeter des images mentales sur un support pérenne pour rendre durable leur représentation.

Cet été le chantier de fouille du Rocher de l’Impératrice est en arrêt, il n’est donc pas possible d’en visiter l’intérieur. Néanmoins, le site offre un panorama grandiose sur la rade de Brest et invite à rêver aux artistes du paléolithique qui ont vécu en ces lieux.


INFOS PRATIQUES :

Rocher de l’Impératrice

RN 165 sortie Pougastel-Daoulas

Suivre Le passage

Sentier piéton jusqu’au site

Renseignements par téléphone au Musée de la fraise et du patrimoine de Plougastel-Daoulas

02 98 40 21 18

Lost in Plouarzel

C’est l’histoire d’un homme seul qui s’offre la compagnie d’un mannequin. Un mannequin de vitrine, modèle grand blond. C’est les vacances et les longues journées à la plage où le temps s’étire.

Absurde à première vue, cette histoire raconte bien des choses sur l’ennui dans le couple et l’irrémédiable solitude que l’on peut ressentir, même en compagnie.

Sur un rock doux et un peu nostalgique, le clip d’Edgar Imbault pour The Slow Sliders vous emmène sur les magnifiques plages de Plouarzel. À écouter sur l’autoradio en baissant les vitres sur la route de la mer.


INFOS PRATIQUES :

Plages de Plouarzel

Amoco cadiz, pèlerinage naturel

Le 16 mars 1978, le pétrolier libérien Amoco Cadiz s’échoue sur les rochers de Portsall, dans le Finistère. L’ensemble de la cargaison s’échappe au fur et à mesure que le navire se disloque. 220 000 tonnes de pétrole brut défigurent près de 400 km de côtes bretonnes et détruisent faune et flore.
Léon, le maire de la petite commune, décide d’engager la lutte avec le géant pétrolier propriétaire du chargement de l’Amoco Cadiz, jusqu’au procès aux États-Unis, quinze ans plus tard. Cet homme incarne la persévérance des petits face aux puissants. Bleu Pétrole est son histoire.

Si le village a su garder tout son charme, arpenter les plages de Portsall et contempler cette nature que nous pourrions perdre par négligence, relève du devoir de mémoire. Un espace muséographique a également été créé pour mieux connaître l’histoire de cette catastrophe et en mesurer les enjeux.


INFOS PRATIQUES :

Port et plages de Portsall

L'espace muséographique de l'Ancre An Eor

Accès libre et gratuit.

Du lundi au dimanche, 14h-18h

Renseignements : 02 98 48 73 19.

Nord-Finistère, intraduisible identité

Ce serait une quête, dans l’intimité de la langue bretonne, entre étrange familiarité et incertaine compréhension, un dialogue entre générations, celle qui l’a vécu honteusement et celle qui en a eu une expérience valorisante à l’école. Un documentaire à travers champs, dunes et au loin la ville, dans un petit bout du Nord-Finistère. Ça s’appellerait Glaz, comme une certaine façon de percevoir ici l’horizon, quelque chose qui enveloppe et qui reste intraduisible.

Écoutez ce documentaire sonore, et partez à la rencontre des locuteurs bretons. Et pour toucher le cœur des Finistériens, interrogez-les sur leur amour de la langue bretonne.

Monts d’Arrée, âpre eden

Se voir confier un fonds d’archives cinématographiques sur un territoire donné et en tirer un récit historique sur le caractère de ses habitants, c’est ce que Xavier Liébard a entrepris avec la Cinémathèque de Bretagne à propos des Monts d’Arrée, où il venait de tourner un road-movie documentaire.

Épargnée par les Trente glorieuses, la Bretagne intérieure a gardé une connexion au passé : ici rien n’a été effacé. Paysage âpre et grandiose, terre aride, acide, cette montagne, il faut du courage pour oser y rester. À travers sa narration, le réalisateur exprime son admiration pour un peuple qui fait courageusement face au dénuement, déployant une force collective, une capacité à résister à l'adversité.

Aujourd’hui les Monts d’Arrée surplombent toujours le Parc régional d’Armorique. Les randonnées y sont nombreuses et magnifiques, mais elles ne seront que plus émouvantes en possédant les connaissances qui vous permettront de lire le paysage et la lutte des humains pour s’y implanter.


INFOS PRATIQUES

Retrouvez ici 24 circuits de randonnées dans les Monts d’Arrée.

Trémargat, folie de jeunesse

Pour défendre des zones sauvages ou agricoles, des citoyens créent des ZAD pour occuper ces terres ou des collectifs pour les racheter. Ici, tout un village s'est mis à racheter des terres de façon collective.
À Trémargat, dans les Côtes-d’Armor, un village où les quelque deux cents habitants sont âgés en moyenne de trente ans, la mairie a initié en 2013 une SCI (Société Civile Immobilière) pour acquérir les terres dans et autour de la commune.
Les producteurs locaux peuvent ainsi continuer leurs activités, souvent de l’agriculture biologique, et écouler leur production localement.

Aujourd’hui la réussite du projet solidaire et la qualité de vie font de Trémargat un village exceptionnellement jeune et dynamique. Son gîte communal, son épicerie solidaire et son restaurant biologique serviront de bases à vos balades et de point de contact avec les habitants.


INFOS PRATIQUES :

Mairie de Trémargat

1 rue des Belles Dames
22110 Trémargat

Tel : 02 96 36 55 07

ESPACE PARTICIPATIF

    // Anonymous

    KuB vous recommande