ELOM 20CE, Éléments

Header - Elom 20ce Element KuB « Éléments » d'Antonin Alloggio et Joël Martins Da Silva


Un rap mystique, profond et érudit

C’est dans la matrice d’un noir profond, troué d’un blanc blafard et cru, que le rappeur Elom 20ce se déplace au gré des décors qui composent le clip réalisé par Antonin Alloggio et Joël Martins da Silva. Un noir primordial, celui des origines, une blancheur qui aveugle et ronge, plutôt qu’elle n’éclaire.

Parti de ce chaos initial (Fiat Lux !), les éléments qui donnent son titre au morceau apparaissent peu à peu, et la création musicale devient aussi création (païenne?) du monde.

Si le clip reprend une bonne partie des codes visuels du rap contemporain – plans courts, décors urbains nombreux, adresse directe à la caméra… –, il se distingue aussi par son traitement formel : les lumières sont violentes, les ombres démesurément allongées, et c’est dans le creuset de paysages en ruines, friches d’un monde à l’agonie, que l’alchimiste du verbe accomplit son œuvre de sorcier du son. Un rap mystique, profond et érudit, sous l’action duquel une allumette longuement contemplée se transforme peu à peu en brasier de colère. Parce que, comme disait Godard dans ses Histoire(s) du cinéma, « l’art est comme l’incendie : il naît de ce qu’il brûle ».

Eric Thouvenel

ÉLÉMENTS

réalisé par Antonin Alloggio et Joël Martins Da Silva (2012 – 3’11)

Elom 20ce (20ce = Vince) est un griot contemporain, qui tente de cicatriser les profondes plaies de l’Afrique à travers l’art oratoire et l’écriture. D’origine togolaise, il se définit comme un Arctivist (fusion des mots « artiste » et « activiste »), partisan d’une Afrique unie, riche de toutes ses diversités, depuis le Maghreb au Cap, et du Cap-Vert à Madagascar. Après avoir milité au sein des collectifs Mouvement Universitaire de Rap (MUR) et Faculté de Rap (F2R) au Bénin, il sera en 2006, aux côtés de ses pairs Béninois, Camerounais et Togolais, Avénon, CK One, Easy Mo et Eklin, sur la mixtape Rock the mic Vol. 1. Entre 2008 et 2009, il a officié sur différents projets dont Street performance produit par Lumumba studio, les mixtapes de DJ Cavera en Afrique du Sud et en Angola, et sur quelques projets musicaux à travers l’Afrique.

Il sort Légitime Défense en 2010 sous le label Asrafo Records, avec des titres tels Ainsi soit-il ou Inébranlable où il manie les mots comme un poète amer et lucide. Ce maxi relate les idéaux d’un jeune tiers-mondiste conscient de son histoire et des défis liés à son évolution.


Son premier album Analgézik sort en 2012. En prélude à cet opus, il participe avec ses frères d’arme à Rock the mic Vol. 2. Au moment où 17 pays africains commémoraient le cinquantenaire de leurs indépendances, Asrafo Records a tendu le microphone à la jeunesse africaine sur le Continent et celle de la diaspora afin qu’elles donnent leur vision des choses à travers le rap, le slam, le reggae et la soul. Pour la petite histoire, les Asrafo, Asafo ou Asafu sont des chefs de guerre au sein de certains peuples du Golfe de Guinée, notamment du Ghana et du Togo. Son deuxième album Indigo, avec la participation d’Oxmo Puccino, Blitz The Ambassador, Pépé Oléka, Le Bavar (La Rumeur)… sort fin 2015 en France. Plusieurs scènes et festivals en 2016 : notamment au Togo, au Benin, au Burkina, au Ghana, au Sénégal, en Allemagne (Berlin & Halle), et en France (Paris, Rennes, St Malo, Nantes, Marseille, etc.) aux cotés de groupes comme La Rumeur et Ali (45 Scientific).
Fort de ses opinions, Elom 20ce organise aussi des projections de documentaires (notamment sur les hommes qui ont marqué l’histoire du peuple Noir), des expositions et des spectacles permettant à d’autres rappeurs et jeunes d’horizons différentes d’exprimer leurs opinions. C’est le concept d’Activisme, déjà célébré par Thomas Sankara, Mohamed Ali, Patrice Lumumba, Aimé Césaire, Che Guevara, Féla Kuti, Mehdi Ben Barka, Angela Davis, Amilcar Cabral, Felix Moumié, Nelson Mandela, Malcolm X et Frantz Fanon.

ANTONIN ALLOGGIO ET JOËL MARTINS DA SILVA

BIOGRAPHIE
antonin allogio et joel martins da silva elom 20ce

Antonin Alloggio et Joël Martins Da Silva travaillent ensemble depuis une dizaine d’années. Quand l’un des deux réalise un film personnel, l’autre n’est jamais bien loin.

Ils font connaissance à la fac, en participant à la vie et aux projets d’une association de création audiovisuelle pendant cinq ans. Joël obtient un Master en Arts et Technologies Numériques en traitant de la question de l’art sociologique à l’ère de l’interactivité ; et Antonin soutient un mémoire en Études Cinématographiques sur les relations entre cinéma et jeu vidéo.

À la fin de leurs années d’études à Rennes 2, ils créent « Avec les anciens, action ! ». Dans cette série documentaire originale d’une dizaine d’épisodes, ils mettent les caméras dans les mains des résidents de maisons de retraite pour les inviter à réaliser leurs premiers films, devant et derrière la caméra.

À l’image de ce projet moteur, Joël et Antonin co-réalisent plusieurs films dans cette même démarche collaborative qui invite à user de toutes les ressources de l’improvisation. C’est justement d’improvisation dont il est question pour ce clip Éléments réalisé pour Elom 20ce, tourné en une nuit et monté en un jour.

CRÉDITS

Elom 20ce

réalisation     Antonin Alloggio et Joël Martins Da Silva

production     POINT BARRE

Artistes cités sur cette page

antonin allogio et joel martins da silva elom 20ce

Antonin Alloggio & Joël Martins Da Silva

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande