SÔNGE, Colorblind

Header - Songe - Colorblind KuB « Colorblind » de Grégory Banas

Son visage maquillé a quelque chose de la divinité égyptienne.

Monochrome de noir pour R&B* haut en couleurs, Sônge nous propose, pour illustrer son nouveau titre Colorblind (« daltonien » pour les francophones), une vidéo travaillant sur la lumière, sur la vue, surtout ce qui la trouble.

* R&B : rhythm and blues contemporain

Le clip s’ouvre sur un univers abstrait, presque intégralement noir ; au centre, le visage de Sônge se distingue d’entre les ombres. Sa taille réduite au centre de l’image rappelle le halo de lumière au bout du tunnel, la promesse de s’extirper des ténèbres. Autour d’elle, des taches de couleurs violacées se disputent l’écran, tantôt figures géométriques ou écritures, en rythme sur sa voix aux tonalités trafiquées. Le postulat est finalement assez simple : la chanteuse, face caméra, autant montrée que cachée, scande son R&B lunaire et planant et nous invite à entrer dans son univers. Sur le refrain, beaucoup plus doux, une ambiance presque tamisée, soudain intime, se fait, où le glacé des néons blancs ne vient en rien ternir la chaleur qui se dégage de la jeune quimperoise.


Cette lumière qui vient déchirer le noir, fait apparaître un visage, l’exhibe tout en le cachant ; naissance de Sônge, l’artiste qui commence à se faire un nom, à sortir littéralement de l’ombre. Son visage maquillé a quelque chose de la divinité égyptienne, du masque pharaonique, qui dans cet univers abstrait participe à la mythologie qu’elle est en train de se forger. Le visuel se mélange au sonore, puisque la chanson s’ouvre sur les paroles : I hear colors in my head, et sur cette peinture noire se dessinent en rythme des notes de lumières, presque comme des trous sur une cornée, par lesquelles se glisse la figure de l’artiste. La vidéo s’articule sur le thème de la vue, autour du titre et de ce regard caméra au travers de lunettes opaques, entre motion design, dessin et éclairage de néons. Sônge arrive tout en restant dans le rang, à transmettre son univers, dans la lignée de Banks et sous les ailes de Sayem. On suit ici les codes tout en les simplifiant, en les dénonçant presque, en mettant à nu cet univers de studio. De l’artifice oui, mais sans en faire trop. Rien de naturel dans cette ambiance futuriste, mais s’en dégage pourtant une certaine proximité. Une invitation à en savoir plus, à découvrir, à lever ce voile de noir, car quelque chose plane dans l’air comme un sônge, et finalement c’est assez élégant. À prévoir que la chanteuse sortira de l’ombre lors des Transmusicales, en décembre.

Margaux Dory

COLORBLIND

Réalisé par Grégory Banas (2016 – 2’38)

Accompagnée d’une rythmique sensuelle et de nappes de synthétiseurs Moog un peu rétro, la voix de la jeune femme évoque M.I.A, mais impose dès les premières notes de son premier single un imaginaire soul et éthéré. La rencontre entre le “r’n’b alternatif” et des vibrations électroniques ambitieuses et solaires, qui laisse présager le meilleur pour Sônge qui n’en est déjà plus un, de rêve, mais une proposition aussi réelle que lumineuse.

Marine Normand, les Inrocks

GRÉGORY BANAS

BIOGRAPHIE
Gregory Banas  - songe - clip de la semaine
Diplômé de l’ATEP, école d’arts appliqués, spécialisation motion design, Grégory Banas vit et travaille à Paris. Il est l’un des fondateurs du collectif d’artistes Jeanspezial créé en 2002, avec lequel il participe à de nombreux évènements, collaborations, commissions artistiques en France et à l’étranger : Batumi en Georgie, Pictoplasma à Berlin, le Stroke à Munich.

Trames colorées et formes chimériques caractérisent ses déclinaisons visuelles au sein de Jeanspezial. En 2013, il monte Ladepro, studio de créations audiovisuelles avec deux partenaires. Ladepro est sélectionnée pour intégrer le Bunker 105 en 2014. Ce lieu hybride à mi-chemin entre espace de travail individuel et catalyseur de projets collectifs regroupe les acteurs novateurs de la scène musicale, évènementielle et artistique parisienne.

CRÉDITS

écriture et composition     SÔNGE
production et mixage     SAYEM
réalisation     Gregory Banas
production     LADEPRO

chef opérateur lumière et prise de vue     Brounch
studio     Zoo studio
montage     Bastien Doat
motion design     Gregory Banas

dessin     Theo Dai Nguyen Khac, Clara Boivin
decors     Marie-Charlotte Motte
maquillage     Lydie Florentin

Artistes cités sur cette page

Gregory Banas  - songe - clip de la semaine

Grégory Banas

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande