L'amour et la haine

soldats sur le qui-vive, Son Indochine

Papy a 80 ans, et dans cet amoncellement de temps vécu, se trouve la guerre d’Indochine. Une boîte de Pandore qui recèle les pires souvenirs et qui s’ouvre fortuitement en plein repas d’anniversaire.

La mémoire du grand-père ondule de réminiscences que le dessin animé de Bruno Collet représente tout en finesse. Le réalisateur garde du papier sa trame, du crayon son trait vibrant, les couleurs en aplat laissent autour d’elles beaucoup de vide, qui permet à l’œil de distinguer l’essentiel.

Son Indochine montre un vieil homme hanté par ses souvenirs, face à sa petite fille qui ignore tout de son histoire, une histoire équivoque, car si Papy a bien été en enfer, il a, dans le chaos de la guerre et la haine des Việt Minh qualifiés de sauterelles, rencontré l'amour d'une femme indochinoise.

SON INDOCHINE

de Bruno Collet (2012 - 10')

Lors de l'anniversaire d'Émile, un événement fait ressortir son passé d'ancien combattant. Un passé qu'une partie de sa famille ne veut plus entendre...

>>> un film produit par Vivement Lundi !

Une fiction documentée

GENÈSE
Henri Rivière, Le Crépuscule
Henri Rivière, Le crépuscule, lithographie, 1898

Le scénario de Son Indochine a été construit à partir des souvenirs d’Émile* et d'un travail de documentation sur le conflit indochinois qui a apporté un cadre historique, géographique et esthétique au film.

Le récit du grand père est entrecoupé de séquences symbolisant la résurgence de sa mémoire. Comme celle-ci est souvent constituée d’un agrégat de sources hétérogènes (souvenirs précis se mêlant à des fantasmes ou à des images d’origines et de temporalités diverses), ces séquences ont été réalisées par des compositions de sources iconographiques variées. La technique d'animation utilisée est la rotoscopie, qui consiste à décalquer, retoucher ou découper image par image un film numérisé afin d'en supprimer certains éléments ou d'en ajouter d'autres, notamment de décor.



Élément déclencheur du récit, la sauterelle apparaît dès la première séquence du film. En provoquant la colère d’Émile, elle nous révèle la peur et la violence latentes chez le vieil homme. La sauterelle est une émanation d’une phrase d’Ho Chi Minh découverte dans un livre consacré au conflit indochinois : Aujourd’hui, c’est bien la sauterelle qui se mesure à l’éléphant. Mais demain, l’éléphant perdra ses tripes. L’insecte, à priori inoffensif mais qui se révèlera agile et innombrable, est une parfaite métaphore du soldat du Viet Minh. Mais, il s’avère également idéal pour répondre à notre volonté de ne pas incarner l’ennemi d'Émile par une figure humaine trop identifiable. L’insecte matérialise une phobie (peur de l’ennemi, peur de l’autre) qu’Émile a rapportée de sa guerre. Cette phobie est celle d’un ancien d’Indochine, mais elle n’est sûrement pas étrangère à un soldat ayant combattu en Algérie en 62, au Vietnam en 70, en Afghanistan en 85... ou en 2009. Le décor du dîner fait référence à l’œuvre de Rivière, notamment à la lithographie Le Crépuscule qui associe paysage de l’Ouest de la France et influence orientale. Il y a dans les paysages de Rivière une forme de sérénité qui correspond à l’ambiance dans laquelle ce dîner estival devrait se dérouler. Le japonisme désigne le bouillonnement intellectuel que provoque en Occident la découverte des arts du Japon et l’influence qu’ils exercent sur les mouvements artistiques du dernier tiers du 19e siècle. En Bretagne, le peintre Henri Rivière est profondément marqué par ce courant.


* Le prénom a été changé

Bruno Collet

BIOGRAPHIE
bruno collet un petit vélo dans la tête

Né en Bretagne en 1965, Bruno Collet obtient en 1990 le Diplôme National Supérieur d'Arts Plastiques aux Beaux-Arts de Rennes. Il commence alors à travailler comme assistant photographe, puis comme décorateur sur de nombreux films, séries et vidéos musique en volume animé. En 2001, son premier court métrage, Le Dos au mur, est sélectionné puis primé à la Semaine de la Critique au Festival de Cannes. Cette date marque pour lui le début de sa carrière de réalisateur. Les tournages de séries et de films en stop motion vont alors s’enchaîner. Calypso is Like So, en hommage à l’acteur Robert Mitchum, séduit la chaîne américaine Turner Classic Movie qui lui commande Rest in Peace, une mini-série humoristique mettant en scène les déboires d’un psycho-killer cinéphile.


En 2007, Bruno Collet change de registre et nous propose avec Le Jour de gloire une vision onirique de l’horreur des tranchées durant la grande guerre. Le Petit Dragon, renoue avec l’humour en nous offrant, trente-huit ans après sa disparition, de sympathiques retrouvailles avec Bruce Lee. Son dernier court métrage d’animation, Mémorable, a reçu le Cristal du meilleur court métrage au Festival d'Annecy en 2019.
Bruno Collet travaille actuellement à l’écriture de son premier long-métrage d’animation.

Retour sur un conflit

REVUE DU WEB

FRANCE CULTURE >>> La fabrique de l'histoire : Indochine. Épisode 1 : témoignage de Jacques Chancel sur son expérience radiophonique en Indochine. épisode 2 : documentaire sur le parcours de Claude Vo-Than-Loc, de la Cochinchine à la France ; épisode 3 : découverte de l'exposition Indochine 1856-1956 ; épisode 4 : l'histoire du Vietnam avant la colonisation.
TÉLÉRAMA >>> Sous tes doigts, court métrage d'animation de Marie-Christine Courtès, évoque l’époque coloniale en Indochine et les traumatismes que se sont transmis trois générations de femmes.
OUEST FRANCE >>> Son Indochine, le court-métrage d'animation réalisé par Bruno Collet, a reçu le 11 août le Prix du meilleur court-métrage d'animation au Flickers, Rhode Island International Film Festival (RIIFF).

CRÉDITS

avec Claude Cottineau, Suzie Ripoche, Evelyne Grandjean, Dominique Engelhardt, Juan Mino, Lénaïc Mercier, Kim Dehau

réalisation Bruno Collet
scénario Jean-François Le Corre
storyboard Bruno Collet
image Fabrice Richard
musique, son, mixage Léon Rousseau
enregistrement comédiens Jean-François Maître
direction de l’animation Eleonora Marinoni
animation Ludivine Berthouloux, Sophia Daly, Margaux Zinsner
effets spéciaux Johanna Bessière

production Jean-François Le Corre pour Vivement Lundi !
coproduction Blink Productions, Mathieu Courtois
avec le soutien de France Télévision, TVR Rennes, Ty Télé, Tébéo, TéléNantes, le CNC, la Région Bretagne, Région Pays de la Loire, CG Côtes d’Armor, Procirep, Angoa-Agicoa

Artistes cités sur cette page

bruno collet réalisateur le jour de gloire

Bruno Collet

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande