Pa ya kuit Solenn

Solenn et enfants sur un banc

En 2016, les violences faites aux femmes entraient dans les feux de l’actualité avec notamment l’affaire Jacqueline Sauvage, qui avait tué son mari violent et incestueux. Anne Gouerou, militante associative et réalisatrice, venait alors de tourner Quand Solenn s’en va, un film à la fois didactique et en forme d’hommage à celles qui se mobilisent pour aider les victimes.

Ce docu-fiction nous fait entrer dans le quotidien de l'Abri-Côtier de Concarneau. Autrefois, c’était un refuge pour les marins en déshérence. Aujourd’hui, il n‘y a plus de local, juste un précieux téléphone et des militantes investies pour apporter une assistance d’urgence aux femmes battues. Car urgence il y a, quand il s’agit de s'arracher du cycle infernal qui conduit un compagnon à devenir quotidiennement violent sous les effets de l’alcool.

Anne Gouerou montre comment se déploie l’action des bénévoles qui écoutent les femmes sous le choc et les accompagnent vers les dispositifs d’action publique, de prise en charge sociale et médicale, dont elles sont censées bénéficier.

Vous pouvez regarder ce film avec ou sans sous-titres en français.

Une page en partenariat avec

logo-france-3 Bretagne

QUAND SOLENN S'EN VA

de Anne Gouerou (2016 - 26')

Vous pouvez regarder ce film avec ou sans sous-titres en français (bouton CC en bas à droite du player).

Solenn, trentenaire mère de trois enfants, est victime de violences conjugales. Le jour où elle ose déposer plainte, les gendarmes la guident vers l’Abri-Côtier, une association de Concarneau qui accompagne les femmes battues. Ce week-end-là, c'est Marie qui est de permanence, cheville-ouvrière de l'association et narratrice de cette histoire. Un réseau de solidarité se construit pour aider Solenn dans l’éprouvant parcours des hébergements d’urgence.

Palmarès : 2e prix des Prizioù, avenir de la langue bretonne, catégorie films, 2017

Lumière sur l'Abri-Côtier

INTENTION
Solenn et ses enfants

par Anne Gouerou

Traiter ce sujet n'était pas, pour moi, lié à un contexte d'actualité mais correspondait bien à une volonté profonde et ancienne de mettre en lumière ce sombre fait social, dont on sait combien il était historiquement masqué dans toutes les sociétés humaines. Cependant, l'actualité - une fois n'est pas coutume - mettait ce sujet à la Une en France. En effet, cette période de fin 2015-début 2016 était marquée par la médiatisation de l'affaire Jacqueline Sauvage et du débat qu'elle portait sur l'application de la légitime défense dans le cas de violences conjugales. Un an plus tard, on comprendra combien la mobilisation face à cette affaire était révélatrice d'une société mondiale en mouvement sur cette question des violences faites aux femmes.
Pour raconter cette histoire, j’ai opté pour un traitement partiel sous la forme de docu-fiction. Le film est donc rythmé par toutes ces scènes reconstituées au plus près de la réalité qui seront toutes interprétées par des bénévoles de l'Abri-Côtier.

Anne Gouerou

BIOGRAPHIE
Anne Gouerou portrait réalisatrice

Documentariste indépendante, installée au Pôle audiovisuel Douarnenez Cornouaille, Anne Gouerou aime approcher la multiplicité de(s) Bretagne(s) dans ses films. Nourrie par un parcours de journaliste (écrit, radio, web-tv), puisant dans l'expérience de ses contemporains comme dans sa propre vie, elle aborde des thèmes variés : vie artistique contemporaine, patrimoine historique, problèmes environnementaux, féminisme, migrations, faits de sociétés… en français comme en breton.

On ne naît pas féministe, on le devient

REVUE DU WEB

LIBÉRATION >>> Féminicides : se défendre. Le nombre des femmes assassinées est politique, résultat du pacte patriarcal. Défaire ce pacte, c’est sauver des vies.
LE FIGARO >>> L’éducation des garçons, clé de la lutte contre les violences faites aux femmes ? La Fondation des femmes a lancé #TuSerasUnHommeMonFils, opération visant à sensibiliser à la question de l’éducation des garçons dans la lutte contre les violences faites aux femmes.
FRANCE INTER >>> Et si l'on commençait par éduquer nos enfants ? Par leur apprendre à dire oui ou non et à attendre le oui ou le non de l'autre avant d'interagir ? On ne naît pas féministe, on le devient !
FRANCE INTER >>> Le samedi 23 novembre, dans les rues de Paris comme dans toutes les grandes villes de France, les femmes ont manifesté contre les violences sexistes et sexuelles pour une mobilisation inédite. Témoignages.
OUEST FRANCE >>> Le Premier ministre a annoncé, ce lundi 25 novembre, les conclusions du Grenelle contre les violences conjugales, concertation lancée début septembre notamment pour lutter contre les féminicides.

CRÉDITS

avec Maëlann Ménoret, Youenn Le Gall, Arthur Le Gall, Julia Le Gac, Pierre Playé, Marie Le Du, Yvonne Guichard-Claudic, Claude Michel, Geneviève Solliec, Laure Le Cleac’h, Juliette Bras, Jacqueline Guérin, Danièle Le Coz, Marie-Christine Le Traon, Jean Le Du

réalisation Anne Gouerou
image Isabelle Ben Khaled
son Patrice Hennetier
montage Gaëlle Villeneuve
éclairage Jean-Claude Barré
production France 3 Bretagne

Artistes cités sur cette page

Anne Gouerou portrait réalisatrice

Anne Gouerou

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande