Pluyette l'enchanteur

Patrice Pluyette dans les arbres

Patrice Pluyette est un homme émerveillé, qui nous transmet sa capacité à régénérer le regard, à ne pas s’habituer. Chaque jour il arpente la côte entre Lamor Plage et Guidel, guettant les infinies variations de lumières sur l'estran, fouillant du regard la frondaison des arbres. Une heure de marche au moins après avoir délaissé les travaux d'écriture, pour respirer le vent et se nourrir de la vie réelle.

Écrire puis marcher, puis revenir, pour lire et écrire encore, c'est ma routine de tous les jours.

ÉCRIRE, LIRE, RESPIRER LE VENT

par Hervé Portanguen (2019 - 8’)

Un écrivain en action

INTENTION

par Hervé Portanguen

Comment filmer un écrivain ? Comment montrer sa pensée en mouvement ?

Les derniers romans de Patrice Pluyette sont des aventures, un genre romanesque qu’il revisite, interroge à sa manière, empreinte de poésie, de fantaisie, de comique aussi. J’aime l’action. En rencontrant cet homme, j’ai immédiatement senti que je pouvais imaginer avec lui une forme qui dépasse le simple entretien filmé. Son besoin quasi vital de marcher en bord de mer, après plusieurs heures de travail à son ordinateur, quand ce n'est pas de grimper dans les arbres, la nécessaire présence des éléments - mer et vent - les forêts, les arbres, la marche, le voyage local en voiture, sont autant de scènes potentielles qui collent à l’homme, à l’écrivain, sans faire genre ou posture. Mettre en image des mots, entrer dans l’univers d’un auteur inspiré par son environnement breton au service de son inspiration, favorable à la concentration, pour ouvrir l’horizon des idées, dégager l’esprit.

PATRICE PLUYETTE

BIOGRAPHIE
Patrice Pluyette écrivain

Après des études de Lettres Modernes à la Sorbonne et une maîtrise sur Le Merveilleux dans l’œuvre théâtrale d'Eugène Ionesco, Patrice Pluyette interrompt en 2002 la préparation aux concours de l’enseignement et se consacre à l’écriture. En 2004, il choisit de s’établir au bord de la mer, dans le Morbihan.
Son premier recueil de poésie paru en 2001, Décidément rien (Éditions-Galerie Racine), il publie ensuite deux récits très remarqués chez Maurice Nadeau : Les Béquilles (2004) et Un vigile (2005). Par la suite, il intègre les Éditions du Seuil dans la prestigieuse collection Fiction et Cie : Blanche (2006), La Fourmi assassine (2015) sélectionné pour le Grand Prix RTL/Lire et le Prix Alexandre Vialatte.
La Traversée du Mozambique par temps calme (2008) est sélectionné pour le Prix Goncourt, le Médicis, le Prix Jean Giono et le Prix du Style. Finalement le roman obtient le Prix Amerigo Vespucci au Festival international de géographie, puis le prix Mac Orlan, dont le jury est alors présidé par Pierre Bergé.
En 2010-2011 Patrice Pluyette est pensionnaire à la Villa Médicis de Rome à la suite de quoi il publie Un été sur le Magnifique (2011).
Durant l'année 2017, Patrice Pluyette a été en résidence au Muséum national d'Histoire naturelle de Paris.
Son dernier roman, La vallée des Dix Mille Fumées, salué par la presse et les libraires, est sorti en septembre 2018 au Seuil. Il est à retrouver dans Lecture publique.

Un aventurier en chambre

REVUE DU WEB

PAGES DE BRETAGNE >> Pages 20 – 23 On pourrait croiser sa silhouette d’éternel adolescent au détour d’un de ses romans. Cheveux au vent, longiligne et marcheur invétéré. Patrice Pluyette a un physique d’aventurier. Pas de ceux qui, burinés par le temps et les exploits divers et variés, ont bourlingué sur toutes les mers et tous les continents : mais de ceux qui explorent pour connaître, ces savants un peu candides, aériens et rêveurs.

TÉLÉRAMA >>> 2008 - La Traversée du Mozambique par temps calme, un roman d'aventures à l'humour ravageur.

REMUE >>> Entretien avec Patrice Pluyette à propos de sa résidence au Muséum d'Histoire Naturelle. Cette résidence a résonné dans l’écriture de mon livre, déjà, par la problématique, la pertinence, la dialectique entre science et littérature qu’elle déclenchait automatiquement grâce à la rencontre du romancier que je suis avec la science et inversement...

FRANCE CULTURE >>> Du jour au lendemain / Alain Veinstein. L’auteur publie Un été sur le magnifique, l’occasion de l’interroger sur son travail, sa vision de son métier, son art, sa façon de faire, mais aussi son lien au climat, à son environnement, à la Bretagne.

CRÉDITS

image et entretien Hervé Portanguen
son Clémentine Lathelier

montage Clémentine Lathelier
moyens techniques KuB

Artistes cités sur cette page

Patrice Pluyette

Patrice Pluyette

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande