Mois du doc 2022

affiche mois du doc 2022 cover

L'automne arrive, son cortège d'ondées, ses jours qui raccourcissent et sa programmation de documentaires. Le Mois du doc, c'est l'occasion de rencontrer les films et leurs auteurs, dans des salles de cinéma ou autres médiathèques, une offre qui peut être enrichie par des découvertes en ligne, en partenariat avec les coordinations bretonnes du Mois du doc*

mois du documentaire et logo KuB

*Cinécran (Morbihan), Comptoir du doc (Ille-et-Vilaine), Daoulagad Breizh (Finistère) et Ty films (Côtes d’Armor)

de Clément Abbey (2021 - 50‘)

Chaque jour, habitués, étudiants et simples visiteurs viennent se réfugier à la Bibliothèque publique d'information, en plein cœur de Paris. Déambulant au milieu de la foule, dans les rayons et dans les marges de la bibliothèque, nous rencontrons des étudiants inspirés, des amateurs éclairés, des solitaires endurcis, des habitués désœuvrés, des artistes enfiévrés... Espace public pour extases privées, la bibliothèque devient le temple d'une communauté insoupçonnée.
>>> un film produit par Centre vidéo de Bruxelles

de Laëtitia Gaudin-Le Puil (2022 - 48‘)

Né d'un père breton et d'une mère qui a vécu la chute de l'Union soviétique, Adrian Herpe est un jeune pianiste formé à l'école ukrainienne. Pour espérer un jour se produire dans de prestigieuses salles de concert, il lui faudra faire un pas à l'ouest et rejoindre les bancs d'un conservatoire européen. Sa famille, étrangère à la musique classique, l'accompagne vaille que vaille, d'est en ouest, sur le chemin du succès.
>>> un film produit par Kalanna production

de Benjamin d'Aoust (2013 - 73‘)

À quoi ressemble le monde pour ceux qui ne le voient plus ? Qu’y a-t-il dans cette nuit sans fond, ce noir profond que l’on imagine tous ? Brigitte, Danielle, Hedwige, Bertrand et Saïd sont nés voyants et ont perdu la vue. Tous impliqués dans des activités créatives, ils nous parlent de ce monde où l’image est autre, où l’image dépasse ses limites, et où naissent d’autres manières de voir. Leurs trajectoires de vie posent la question du regard et du lien que nous entretenons avec nos sens, le monde et les autres.
>>> un film produit par Hélicotronc

de Reka Valerik (2020 - 51‘)
Jeune espoir du MMA, Khavaj a fui la Tchétchénie lorsque son frère a découvert son homosexualité et promis de le tuer, sous la pression des persécutions du régime de Kadyrov. Arrivé à Bruxelles et devenu mutique face au choc de l’exil, le seul lien que Khavaj garde avec la Tchétchénie sont les messages vocaux que lui envoie sa mère. Le film dépeint les premiers mois de Khavaj en Belgique où, en vivant dans l’anonymat le plus total pour échapper à la diaspora tchétchène, il tente de se construire une nouvelle identité.
>>> un film produit par Dublin films

de E Le Guillermic et D Morvan (2021 - 52’)

Depuis trente ans, tous les week-ends, les forêts et les friches industrielles de nos cités accueillent une jeunesse au son de la techno. Pendant quelques heures ou quelques jours émerge, ex-nihilo, une zone en dehors du monde avec ses codes et ses règles propres. Étienne, Sonia, Loïc, Aurélie, Tony et Damien sont quelques-uns des irréductibles bretons qui ont tout donné à cette passion devenue mode de vie. Après quinze années à sillonner la Bretagne, la France et l'Europe, leur sound system Epsylonn - Otoktone organise une dernière teuf. Le temps d'une fête, le film explore la quête libertaire qui anime cette frange de la jeunesse et son besoin de s'affranchir du poids de notre société.
>>> un film produit par Aligal Production

de Pierre Perrault (1977 - 57’)

Hauris Lalancette et sa femme, Monique Flamant, participent à un voyage organisé en Bretagne par l’association des paroisses marginales d’Abitibi. Le documentaire établit des parallèles surprenants entre deux pays que l’on considère comme démunis et laissés pour compte.
>>> un film produit par l’Office national du film du Canada

LE MOIS DU DOCUMENTAIRE

affiche mois du doc 2022 cover

par les coordinations bretonnes

Le Mois du film documentaire se développe depuis plus de vingt ans en Bretagne, dans les médiathèques, les salles de cinéma, les structures culturelles, les établissements scolaires… 224 communes accueillent 400 séances accompagnées par les réalisateurs, réalisatrices, membres des équipes des films et intervenant•e•s venu•e•s rencontrer les publics toujours plus nombreux. Daoulagad Breizh pour le Finistère, Comptoir du Doc pour l’Ille et Vilaine, Ty Films pour les Côtes d’Armor et Cinécran pour le Morbihan coordonnent cet événement en proposant des films qui témoignent d’un regard d’auteur, qui interrogent notre monde, ouvrent à la réflexion et à l’échange, invitent le spectateur à vivre une expérience de cinéma à travers des univers, des histoires, des personnages singuliers.

Le documentaire se célèbrera durant ce mois de novembre 2022, dans les villes et les campagnes, dans les terres, en bord de mer et sur les îles, à travers les liens qui se tisseront entre les œuvres, les auteurs et les publics.

COMMENTAIRES