La cité des âmes

chante femme BPI__Bibliotheque_publique.jpg

Avec Bibliothèque publique, Clément Abbey nous introduit dans les vastes espaces de la BPI à Beaubourg, où se pressent des visiteurs de toutes conditions, chacun vivant une expérience intérieure au contact des documents et des outils à disposition du public. En s'approchant de l'un ou de l'autre, il parvient à saisir la nature de ladite expérience qui diffère selon les individus. Il y a ceux qui se documentent, qui viennent chercher l'inspiration, et puis il y a ceux qui produisent sur place, qui un roman, qui une correspondance, et puis ces pianistes qui se déchaînent, le tout dans un silence qui permet à tous ces délires de coexister.

Au final c'est bien une cité qui nous apparaît, peuplée de citoyens en quête de sens, venus se nourrir au sein de la foisonnante bibliothèque, magnifique symbole de ce qu'est le bien commun, disponible sans restriction pour toutes et tous.

FILM

BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE

de Clément Abbey (2021 - 50’)

Chaque jour, habitués, étudiants et simples visiteurs viennent se réfugier à la Bibliothèque publique d'information, en plein coeur de Paris. On y rencontre des étudiants inspirés, des amateurs éclairés, des solitaires endurcis, des habitués désœuvrés, des artistes enfiévrés... Espace public pour extases privées, la bibliothèque devient le temple d'une communauté insoupçonnée.

>>> un film produit par Michel Steyaert de CVB et Céline Loiseau de TS Productions

INTENTION

Un sentiment d’ouverture au monde

deux personnes rigolent - bibliothèque publique

par Clément Abbey

La Bibliothèque publique d’information (BPI) située dans le Centre Pompidou, est un endroit bien connu des étudiants de la région parisienne. Débarquant de ma province bourguignonne, je l’ai découverte moi aussi, frappé par la diversité de ses occupants, pas seulement des étudiants, mais aussi des habitués, des SDF, des gens de toute sorte, une diversité qui faisait de ce lieu comme un condensé de Paris. J’ai alors été pris de vertige devant l’immensité des ressources que je voyais autour de moi. C’est avec cette sensation presque intacte que j’ai entrepris ce film, avec comme postulat que je pouvais rencontrer dans ce lieu des gens habités par un sentiment d’ouverture au monde. Je voulais explorer chez les usagers cet élan vers l’autre, seul au milieu de tous, car je sentais chez certains une tension entre des émotions privées et l’environnement public dans lequel elles étaient vécues.


Au fil des rencontres, nous avons approché des parcelles d’intime au sein de cet espace anonyme. Ceci a été rendu possible par le fait que la rencontre se faisait autour de la culture, de l’art et de l’imaginaire en général, qui nous font décoller en quelque sorte de notre quotidien et de ses difficultés pour atteindre un monde rêvé, un monde d’absolu. Avec cette approche, chaque usager est venu habiter le film de la même manière qu’il habite la bibliothèque : chaque usager lui-même habité par le texte, la musique ou la vidéo qu’il consulte. Ce qu’il partage avec nous, il le partage virtuellement aussi avec ses voisins qui composent avec lui une communauté insoupçonnée.

Le but était de donner forme à l’idée de culture pour tous qui était une conviction très présente dans les années 70-80 quand le Centre Pompidou et la BPI furent créés. Derrière l’idée de bibliothèque publique, il y a une ambition démocratique forte, j’ai voulu montrer aussi sa dimension terrain de jeu et de rencontre ; l’impression qu’on peut, à tout moment, au milieu de l’ordinaire, rencontrer l’autre, le rêve et l’absolu.

BIOGRAPHIE

Clément Abbey

Clément Abbey

Clément Abbey est né à Dijon. Il fait des études de philosophie à Paris, puis de cinéma en Belgique, où il vit désormais. Il a un appétit pour le réel, l’imaginaire et tout ce qui est à la jointure des deux. Il devient régisseur général et repéreur pour des courts métrages belges. Il est l’assistant à la mise en scène de Pico Berkovitch qui donne des ateliers de jeu pour les comédiens d’après la méthode Meisner. Il fait également l’expérience de la réalisation à la RTBF. Il co-réalise un court métrage de fiction, Pierrick, puis le documentaire Les visites, avant Bibliothèque publique.

REVUE DU WEB

La bibliothèque-monde

POINT CULTURE >>> Le documentaire de Clément Abbey produit par le Centre Vidéo de Bruxelles, sera un film qu’il conviendra autant d’écouter que de regarder.

ACTUALITÉ >>> Entretien avec Clément Abbey. Il revient sur le tournage de son documentaire Bibliothèque publique et sur les raisons qui l’on poussées à le réaliser. Je voulais retrouver ce vertige que j'avais connu à 18 ans devant la diversité de cette foule et la diversité d'une immense bibliothèque pleine de ressources.

BPI >>> Le projet d’une grande bibliothèque de lecture publique installée dans le centre de Paris est né dans les années 1960. Nous vous proposons de revisiter cette histoire.

COMMENTAIRES

  • 29 Décembre 2022 00:31 - Canetty

    Un très grand merci pour ce magnifique documentaire, qui m'a replongée dans la bibliothèque de mon enfance et ma jeunesse, un des très rares lieux de sociabilité restant encore à Paris. Je rappelle que cet endroit est accessible à tous et GRATUIT. Né d'une idée très généreuse.

  • 10 Décembre 2022 15:42 - veillon guilloux catherine

    Quelle bonne idée et réalisée avec si belle délicatesse ! Merci

CRÉDITS

réalisation Clément Abbey

image Kinan Massarani

son Pierre Bompy, Arnaud Marten, Charlie Sénécaut

montage Matthieu Jamet

montage son et mixage David Vranken

étalonnage Lucien Keller

coproduction CVB et TS Productions

avec le soutien de la Bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM

avec l’aide du Centre du cinéma et de l'audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Artistes cités sur cette page

Clément Abbey

Clément Abbey

KuB vous recommande