Toute une vie

Jean Rochefort jeune

Vous ignoriez que Jean Rochefort était Breton ? Eh bien si, ses parents étaient de Dinan. Célestin, son père, était monté à Paris comme garçon de bureau à la Banque de France, mais Dinan sera la ville de l’enfance de Jean et, à l’adolescence, il ira vivre à Saint-Lunaire, dans la maison de sa grand-mère.
Voici donc Jean Rochefort, l'irrésistible !, un documentaire qui campe l’acteur en inséparable ami de Jean-Pierre Marielle avec qui il avait fait le conservatoire en compagnie de Jean-Paul Belmondo, de Claude Rich… toute une génération d'acteurs aujourd'hui disparus.

Rochefort s’est d'abord vu en comique, inspiré par le burlesque de Buster Keaton, ouvert à la gaminerie et à l’enfance. Sans crainte du ridicule, l’œil malicieux, il a envie de rire et de faire rire. Le réalisateur Yves Riou retrace, avec la complicité de quelques proches, dont Tavernier et Leconte, et à grand renfort d’archives et d’extraits de films, la carrière de l’acteur, ses temps forts et ses errances, un parcours dans lequel il révèle peu à peu une profondeur, une capacité à séduire et à émouvoir qui dépasse les drôleries de ses débuts.

FILM

JEAN ROCHEFORT, L’IRRÉSISTIBLE !

d'Yves Riou (2022 - 52’)

Élégant, drôle, sensible… les adjectifs se sont toujours bousculés pour décrire Jean Rochefort. Hors des clichés hagiographiques et grâce à des archives inédites, on découvre ici cet acteur qui ne voulait pas être star et qui le devint. À travers des archives familiales et le témoignage de ceux qui l'ont connu et accompagné, on savoure le talent de cet ultra-sensible sauvé par son goût du verbe et de la rigolade.

>>> un film produit par Karina Si Ahmed, Guillaume Allary et Vivien Meltz de Hauteville Productions

INTENTION

Malicieux et tonitruant

Marielle, Belmondo et Rochefort - Jean Rochefort l'irrésistible

par Yves Riou

Le but pour moi était de faire un documentaire pétri d’émotion sur cet homme à l’œil malicieux et au verbe tonitruant ! Je voulais aussi que ce soit un film élégant, à l’image de Jean Rochefort. De ses premiers pas au Conservatoire jusqu’à ses derniers films, nous chevauchons avec lui sur les chemins de ses succès. Nous retrouvons ses singeries irrésistibles, ses jaillissements poétiques, ses regards perdus, son rire en hennissements, ses prouesses physiques, mais aussi ses partenaires qu’il enchantait et ses metteurs en scène qui le dirigeaient sans le diriger. Parmi les très nombreuses archives télé ou radio, j’ai sélectionné ses interviews les plus drôles et les plus percutantes.


Le commentaire audio, dit par Catherine Frot, permet quant à lui de lier, contextualiser et éclairer les séquences dans lesquelles nous retrouvons les témoignages de ses proches, parmi lesquels Nicole Garcia, Jean-Pierre Marielle, Yasmina Reza ou encore Gérard Jugnot et Pierre Richard.

BIOGRAPHIES

Yves Riou

Créateur de spectacles, metteur en scène, acteur et scénariste, Yves Riou a réalisé plus d’une trentaine de films documentaires en solo ou accompagné de son acolyte Philippe Pouchain. Il a une appétence particulière pour l’histoire culturelle et les portraits d’artistes à base d'archives : Fred Astaire, Julie Andrews, Michel Audiard, Charlie Chaplin...
Yves Riou s’est aussi intéressé aux artistes et à la politique, comme en témoignent ses trois documentaires Les Artistes et le Parti 1945-1968, Entre deux mai : 1968-1981 et Des artistes au pouvoir ? 1981-1988.

Jean Rochefort

portrait Jean Rochefort

Né à Paris en 1930, Jean Rochefort fait ses premiers pas sur scène au Conservatoire de Paris, au côté de Jean-Pierre Marielle, Annie Girardot, Françoise Fabian ou encore Jean-Paul Belmondo. Sa carrière d’acteur commence par des seconds rôles, dans Cartouche, Le Masque de fer ou L’Héritier, puis finit par décoller à partir des années 1970. Il joue alors dans des films devenus mythiques, tels que Le Grand Blond avec une chaussure noire ou Un éléphant ça trompe énormément. Avec une filmographie vertigineuse, il s’impose petit à petit comme une figure majeure du théâtre et du cinéma, et remporte le César du meilleur acteur de second rôle pour le film Que la fête commence, en 1976, puis le César du meilleur acteur pour son rôle dans Le Crabe-Tambour deux ans plus tard.
Jean Rochefort cultive toute sa vie une passion pour les chevaux, jusqu'à posséder un haras dans les Yvelines.
Il s’éteint en octobre 2017, des suites d’un cancer.

REVUE DU WEB

Le grand Jean

RADIO FRANCE >>> Portrait de Jean Rochefort, le comédien à l'incroyable moustache, qui joua dans 113 films et 37 téléfilms.
LIBÉRATION >>> Interview de Jean Rochefort, qui revient sur l’écriture de ses mémoires, ses idoles, la guerre, ou encore son acclimatation au XXIe siècle.

FRANCE INTER >>> Jean Rochefort nous accueille dans son haras d’Auffargis, pour parler chevaux et écologie.

COMMENTAIRES

  • 27 Décembre 2022 09:45 - Penet

    Magnifique, délicieux truculent et facétieux Rochefort !
    Merci pour ces 52 minutes de pur bonheur !

CRÉDITS

avec la participation de Julien Rochefort, Antoine de Caunes, Guillaume Canet, Bertrand Tavernier, Patrice Leconte.

réalisation Yves Riou
voix off Catherine Frot

image Wilfrid Sempé

son Antoine Rodet, Lucas Frisch, Hyacinthe Lapin

montage Susana Kourjian

montage son et mixage Éric Rey

habillage graphique Jérôme Letué

musique Laurent Dury
étalonnage Éric Salleron

production Hauteville Productions – Karina Si Ahmed, Guillaume Allary, Vivien Meltz
coproduction Arte France

avec la participation de la RTS et du CNC

avec le soutien de la Procirep et de l’Angoa

Artistes cités sur cette page

Yves Riou

Yves Riou

portrait Jean Rochefort

Jean Rochefort

KuB vous recommande