La France en pictogrammes

panneau vache limousin image quon sen fait cover

L'image qu'on s'en fait est une réflexion sur l’image, celle qui scande nos identités régionales au fil des rubans autoroutiers qui sillonnent l’hexagone. Vous les avez vues, ces facettes d’une France stylisée, vantant ses atours et ses atouts. Après le film de Seb Coupy vous les regarderez différemment. C’est avec drôlerie et malice qu’il enquête sur ce qui fonde ces tableaux, tout en nous faisant partager sa vision du monde contemporain. Un monde complexe qu’il est difficile de réduire à des pictogrammes. Un monde savoureux si l’on prend le parti d’en rire, car Coupy est affectueusement moqueur, se plaisant à révéler le cocasse des situations, ce qui normalement sort du cadre car non conforme à l’imagerie officielle.

Excentrics, une collection KuB en partenariat avec la Scam

Scam KuB logo

FILM

L'IMAGE QU'ON S'EN FAIT

de Seb Coupy (2019 - 75’)

L’autoroute traverse le pays, rabote les collines, perce les montagnes, enjambe les vallées. La vitesse augmente, les paysages deviennent illisibles. Il faut des repères. En 1972, le graphiste suisse Jean Widmer invente les premiers panneaux d’animation touristique et culturelle qui seront implantés sur l’accotement de l’ensemble du réseau autoroutier. Des images rivées au sol sur de gigantesques panneaux métalliques. Des images incontournables, évidentes, réfléchissantes dans lesquelles certains acceptent de se reconnaitre, où d’autres ne se retrouvent pas.

>>> un film produit par Les Films du Tambour de Soie

Ce film a bénéficié de l’aide à l’écriture Brouillon d’un rêve de la SCAM.

INTENTION

Un gigantesque panneau marron

par Seb Coupy

cote atlantique plage lac l'image qu'on s'en fait

Nous sommes en 1979, j'ai huit ans, je rêvasse à l'arrière de l'Opel Ascona jaune clair de mes parents. Un fond sonore me berce : les infrabasses des pneus sur le goudron. Je ne demande plus combien de kilomètres il nous reste à faire ni où l’on va, je ne m'ennuie même plus. Soudain ma mère se retourne et, puisque que je ne dors pas, me lance : Attention, IL va arriver ! Entre deux épaules d’adultes, je l'aperçois dans le halo des phares, le gigantesque panneau marron au bord de l'A8 : Paysages aixois.


Petit, ces panneaux me proposaient une sorte de jeu de piste. Surgissaient de nulle part des images d’un pays qu’il fallait collectionner comme autant de pièces du puzzle France. Ocre, sable, brique, noisette, palissandre et chocolat, ces panneaux marrons, omniprésents sur le bord de nos autoroutes, décrivent la France au même titre que les stéréotypes véhiculés dans les guides touristiques. Une vision conçue pour un déplacement à 130 km/h et la réduction d’un territoire à une image simplifiée. Mais, la vie, c’est la complexité…

BIOGRAPHIE

Seb Coupy

Seb Coupy réalisateur - L'image qu'on s'en fait

Seb Coupy est né à Genève d’une mère professeure de géographie et d’un père dessinateur topographe. Après des études aux Arts décoratifs de Genève, aux Beaux arts de Lyon et à la FEMIS, il réalise Entretiens courants de la station dans lequel il parcourt la France à la rencontre des pompistes qui servent à la pompe. Plusieurs de ses films marqueront un intérêt pour la carte (Cartographie) et le territoire (C’est pas arrosé avec l’eau du ciel, L’image qu’on s’en fait).


En 2011, il tourne Lux, sur la nuit au Burkina-Faso, avec son acolyte Bertrand Larrieu et décroche le prix découverte de la Scam. En 2019 il achève le long métrage documentaire L’image qu’on s’en fait. En dehors de la télévision ses films ont été diffusés dans des lieux aussi divers que des centres d’art contemporain, des musées d’ethnographie, des prisons, des patinoires ou des grottes et dans nombre de festivals en France et à l’étranger. Par ailleurs, il enseigne l’écriture et la réalisation documentaire à l'université.

REVUE DU WEB

Seb Coupy sur les routes

FRANCE CULTURE >>> L’ADN du patrimoine français codé dans les panneaux touristiques. La cargolade, la tarte Tatin ou la noix du Périgord : les panneaux qui vantent les richesses patrimoniales des régions françaises jalonnent le paysage des autoroutes pour attirer les touristes. La tâche n’est pourtant pas simple de parvenir à résumer un territoire sur un panneau marron de 10 m2.

FILMEXPLORER >>> On dit image, mais il s’agit à proprement parler de représentation, représentation par l’image. L’enquête que Seb Coupy mène sur les grands panneaux routiers de signalisation d’intérêt culturel et touristique transforme un objet de curiosité en lieu de réflexion.

NEOTOPO >>> Spectacularisation et identité mobile. L’image qu’on s’en fait, un film sur la sémiotique des panneaux autoroutiers patrimoniaux en France. L’identité de la France interrogée par des images fabriquées en série de terroirs, de hauts-lieux, de sites remarquables. Images exposées d’espaces parcourus à toute allure, sur un réseau, celui des autoroutes.

COMMENTAIRES

    CRÉDITS

    réalisation image et montage Seb Coupy
    son et musique Bertrand Larrieu

    mixage Bertrand Larrieu
    étalonnage Bertrand Latouche

    coproduction Les Films du Tambour de Soie, Lyon Capitale TV, BIP TV

    avec le soutien de CNC Centre National du Cinéma et de l’Image Animée, PROCIREP, ANGOA, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

    avec la participation du CNC, Ciclic-Région Centre-Val de Loire

    Artistes cités sur cette page

    Seb Coupy réalisateur - L'image qu'on s'en fait

    Seb Coupy

    KuB vous recommande