Avec la gravité

nocturne en équilibre cover

Un colosse et une nymphe se coursent dans un sous-bois, que je t’attrape et que je te pousse, que je t’escalade et t’embrasse… Victor et Kati s’aiment et l’expriment dans une chorégraphie sensuelle, magnifiquement saisie et contée par Antarès Bassis et Pascal Auffray.

En équilibre est l’histoire de ces deux acrobates, entre Toulouse et Helsinki, un film qui parle de la vie de couple, de la confiance qu’elle requiert, de la complicité, mais aussi du rapport de force, de la peur de l’échec… Pour le meilleur et pour le pire est le nom de leur spectacle, joies intenses et grandes peines partagées comme dans les liens du mariage.

Comment dans l’amour ils jouent avec la gravité, au propre comme au figuré, à la recherche de cet équilibre qu’ils s’évertuent à garder ou à rétablir après chaque cabriole. Et comme si l’exercice de la voltige ne suffisait pas, un heureux événement vient tout chambouler. Kati devra céder sa place sur la piste à une doublure et lutter contre sa frustration et sa jalousie.

Un très beau film donc, qui montre comment aller aux limites du possible, dans un exercice qui donne une belle interprétation de ce qu’est faire l’amour.
Excentrics, une collection en partenariat avec la

SCAM Logo

FILM

EN ÉQUILIBRE

de Bassis et Auffray (2020 - 52’)

Depuis 15 ans, Victor et Kati sillonnent les routes de France et d’Europe avec leur compagnie de cirque, Aïtal, toujours dans la poussière et dans la sueur. Victor est porteur, Kati voltigeuse : ils forment un duo de main à main et ne se quittent jamais. Et même quand la fusion tourne à l’étouffement, il faut malgré tout entrer en piste. Mais l’arrivée d’un enfant va bouleverser cet équilibre.

>>> un film produit par Céline Loiseau, TS Production

INTENTION

Main dans la main

Couple circassien En equilibre Bassis Auffray

par Antarès Bassis et Pascal Auffray

Kati Pikkarainen et Victor Cathala se rencontrent au début des années 2000 au CNAC - Centre national des arts du cirque. Victor arrive de Toulouse, avec un accent du sud à couper au couteau ; Kati débarque d’Helsinki et ne parle pas français. Ils ne peuvent pas communiquer par les mots mais constituent un duo de main à main, Victor portant Kati l’acrobate. Au départ Kati ne veut pas faire de duo, elle en a trop vu qui ne marchent pas. Trop de couples qui s’engueulent. Trop d’emmerdes en cas d’accident ou de chute.


Trop de risques que la compétition et la jalousie s’installent. Kati voudrait faire des solos ou des numéros à plusieurs. Depuis l’école, ils ne se sont pourtant jamais quittés. Ils sont tombés amoureux. Ils ont écrit et joué La table, La piste-là et Pour le meilleur et pour le pire. Ils ont créé le cirque Aïtal et possèdent leur propre chapiteau.
Au fil de ces trois spectacles, ils acquièrent une belle réputation. La piste-là est joué 500 fois en France et en Europe, avec une presse dithyrambique. Ils reçoivent la médaille d’or du Cirque de demain. Le Cirque du soleil leur a fait plusieurs fois des propositions. Jean-Luc Godard les filme pour son Adieu au langage (scènes non retenues au montage).
Nous les avions rencontré pour notre court métrage Porteur d’homme, où Victor joue le personnage principal et Kati un petit rôle. Lors de la préparation du film, nous avons assisté à leur spectacle La piste-là. Victor y porte Kati qui voltige allégrement au-dessus de lui, retombe dans ses bras, repart... Ils s’aiment, se malmènent, se sourient, se plaisent, se repoussent. Le public est fasciné, transporté. On ne se lasse pas de les regarder. Ils dégagent une telle force, une telle beauté, une telle mélancolie aussi...
Rapidement naît une envie : réaliser un documentaire sur ce couple hors du commun, qui partage tout et ne se quitte jamais. Ils reposent entièrement l’un sur l’autre ; chaque jour, Kati confie sa vie à Victor. Le duo de main à main est une discipline de cirque très physique et technique, qui repose sur la symbiose et la confiance absolue envers l’autre. Sans cette symbiose, le duo est en péril. Mais ils essaient de ne pas trop y penser, sinon ils ne pourraient pas se projeter dans l’avenir !
Lorsque nous avons commencé, Victor et Kati étaient en tournée internationale avec Pour le meilleur et pour le pire, un spectacle inspiré de leur vie de couple et de leur quotidien d’artistes. Il raconte avec humour, tendresse, érotisme et mélancolie, leurs origines, leur amour du cirque, l’univers de la route, leur histoire d’amour, entre routine du couple et figures spectaculaires. Ils y dressent leur propre portrait, Victor le terrien du sud, Kati la mélancolique du nord, la passion qui lie leur couple mais aussi l’usure qui les guette.
Ce spectacle rassemble toutes les problématiques que rencontre leur duo : l’amour, la fusion et la souffrance, l’enfermement dans le couple et dans le cirque. Et la fin de leur duo qui plane... Kati et Victor ne pourront mener cette vie éternellement. Ils ressentent le besoin de vivre autre chose.
Kati est enceinte et c’est leur équilibre qui va en être affecté. Peut-être que cet enfant leur permettra de prendre du temps pour eux, mais ils devront aussi prendre en compte la situation financière de la compagnie et les engagements de tournées, alors que Kati ne sera, à un moment de sa grossesse, plus capable d'assurer elle-même le spectacle.
Nous sommes en permanence sur le fil, dit Kati. Toujours en danger mais c’est ça qui nous plait ! Même si ce n’est pas toujours facile, renchérît Victor.
Tout est affaire d’équilibre et de balance, de poids et de contrepoids. Le main à main est une métaphore du couple, nous avons voulu la saisir dans notre film.

BIOGRAPHIE

Pascal Auffray

Pascal Auffray

Après une maîtrise d'anthropologie, Pascal Auffray poursuit ses études à l'école Louis Lumière, dont il est diplômé en 2002. Il a réalisé depuis quatre films documentaires : C’est pas du jeu, diffusé sur Canal+, remarqué dans différents festivals (Côté Court, Festival du film d'éducation) et dans la presse (Télérama, Libération, Doolittle), un film qui nous plonge dans le quotidien d'enfants de trois ans dans une cour de récréation du 18e arrondissement de Paris. En équilibre, coréalisé avec Antarès Bassis, est son troisième film, couronné par le FIPA d'or du meilleur documentaire et une Étoile de la Scam.


En 2019, il réalise avec Antarès Bassis Les gamins de Ménilmontant, mettant en scène une petite bande d'enfants de CM2 qui réalise un film pour aller à la rencontre de rescapés des rafles de juifs de la Seconde Guerre mondiale. Il développe un nouveau projet de documentaire qui met en scène, sur une période de dix ans, son amitié avec un personnage au physique atypique.

BIOGRAPHIE

Antarès Bassis

Antares Bassis

Remarqué dans le milieu du court métrage avec deux films multi-récompensés, L’emploi vide et Porteur d’hommes, Antarès Bassis co-crée en 2016 la série d'anticipation Trepalium pour Arte, autour d’une ville et sa population, minée par la souffrance au travail et une société capitaliste à bout de souffle. En 2017, il co-réalise avec Pascal Auffray le documentaire En équilibre.


En 2018, il réalise son premier son premier long métrage documentaire,Ville monde, autour de l’expérience du camp de réfugiés de Grande-Synthe.
En 2019, il collabore avec le réalisateur Emmanuel Gras sur Un peuple, sur le mouvement des Gilets Jaunes, puis il réalise, de nouveau avec Pascal Auffray, Les gamins de Menilmontant confrontation d’enfants de primaire avec des rescapés juifs des rafles du Vel d’Hiv.
Antarès oriente ses projets d’écriture et de réalisation autour d’un même désir : parler du monde actuel à travers des formes cinématographiques fortes que cela soit en fiction ou en documentaire.

COMMENTAIRES

  • 20 Novembre 2020 21:52 - marie

    superbe ! un beau moment à partager en famille. Un grand merci

  • 16 Novembre 2020 19:33 - Yannick

    Un immense merci pour le partage de ce merveilleux documentaire que je viens de regarder. Admirative du travail de ce couple magnifique et de toute l équipe, remplie d'emotions par les extraits de leur spectacle et tout l amour qu ils dégagent. 💕

CRÉDITS

réalisation Pascal Auffray, Antarès Bassis
image Pascal Auffray
son Antarès Bassis

montage Florence Jacquet
musique originale Denis Uhalde
bruitage Christophe Burdet

montage son et mixage Yann Reiland
étalonnage Nicolas Straseele
coproduction TS Prod. et France Télévision

Artistes cités sur cette page

Pascal Auffray

Pascal Auffray

Antares Bassis

Antarès Bassis

KuB vous recommande