On a

femmes qui dansent

La chanson On a est tendrement rebelle, Arm y rappelle qu'il n’est pas réductible à l’ordre social, qu’il ne se soumettra pas aux lois du marché, tranquillement.

Le clip raconte autre chose, ou du moins, une chose supplémentaire : la paternité. Le chanteur y couve un enfant métis, du regard, dans le creux de ses bras, père et enfant à la fois, tant est forte son empathie. Le récit oscille entre la solitude de l’artiste et la vie de sa communauté, métissée, où la figure maternelle est une femme africaine.

La cité d’Arm est calme, presque idéale; une harmonieuse mixité, trouvée après l’acceptation du déluge : C'est pas grave si le monde s'éteint, Pas grave si tout s'arrête, On aura raconté ou chanté sa fin.

ON A de ARM

un clip réalisé par Vittorio Bettini (2019 - 4’)

Le quotidien d’un père de famille aux vagabondages nocturnes solitaires.

Socio-sensible

INTENTION
Gros plan femme clip On a ARM

Le clip est devenu un support polymorphe ; commercial, expérimental, innovant - aussi indéniable que vital pour l’industrie de la musique.
Dans cette multitude, plonger le spectateur directement dans un univers dès les premières secondes est toujours un pari. Encore plus particulièrement quand, sans plus de préambules, vous assistez à des séquences reliées par une âme errante, sans trajet défini.
Portés par les raps atmosphériques d’Arm, nous avons souhaité bâtir un univers qui s’étend sur neuf minutes de musique, découpé en deux chapitres - dont On a est le premier.

ARM

BIOGRAPHIE
portrait chanteur ARM
©Titouan Massé (image recadrée)

par Brice Miclet

À trop vouloir mettre les rappeurs dans tel ou tel moule, à force de considérer son public comme des parts de marché, le rap français crée des hommes à part, en marge. Arm fait parti de ceux-là, artistes qui ne font pas de concessions. Codé, son dixième album, en est une preuve supplémentaire.
Sa discographie, le rappeur l’a longtemps construite via le projet Psykick Lyrikah. Un concept mouvant qui l’a amené à travailler avec Dominique A, Olivier Mellano ou encore Laetitia Sheriff, et à se faire un nom. Son nom, Arm, est l’étendard de ses albums. Sa réputation le suit : celle de l’honnêteté artistique, de l’entièreté, et de la création de noirceur sonore pour mieux faire ressortir la lumière.

Arm fait tout : écriture, rap, beatmaking, production... En résulte une cohésion entre textes et musique, une capacité à manier les codes, à tordre les structures couplet-refrain puis à les sublimer jusqu’à ce qu’elles disparaissent.


Sur Codé, des nappes épaisses et menaçantes donnent à l’album sa consistance. Chacun ou presque des neuf morceaux qui le composent commence par ces ambiances lourdes, durant lesquelles il faut tenter d’anticiper la suite. Pessimisme ? Mélancolie ? Espoir ? Incertitudes ? Voilà de quoi Codé est fait.
La voix se fait souvent lointaine, assourdie, ou parfois au contraire lumineuse. Elle trahit cette volonté de créer une imagerie, un monde qui certes s’autodétruit, mais qui se fait reflet du nôtre, comme si Arm souhaitait en permanence nous obliger à regarder dans le miroir. Que ce soit les beats empruntés à l’abstract hip-hop, ceux définitivement trap dark, et les prods ultra-produites, tout participe à constituer un univers sonore unique, hors des sentiers bien trop battus. Le rappeur le rappelle sur le titre Assaut : J’ai pris la route pour écrire les grands vides.

Vittorio Bettini

Vittorio Bettini réalisateur

Vittorio Bettini est un réalisateur et photographe franco-italien, natif de La Rochelle. Après un passage à Penninghem, l'école de direction artistique et d'architecture intérieure, il s’est spécialisé dans la réalisation de clips musicaux, avec une quarantaine de films produits. Son travail pour des artistes comme Melissa Laveaux, Royaume, Di#se, Arm ou encore Fred Nevché, l'impose vite dans un circuit de labels indépendants. Avec son court métrage Décibel, Bettini confectionne un objet pop pour la génération Tumblr ; à la fois dense et sensible. Son premier long métrage, Iquitos, un thriller psychologique en Amazonie péruvienne, est en recherche de financement.

Notez ce clip

En indiquant votre adresse email puis en cliquant sur "Envoyer". KuB s'engage à ne pas utiliser votre adresse à des fins promotionnelles.

CRÉDITS

MUSIQUE
musique originale ARM
texte ARM

CLIP
réalisation Vittorio Bettini
scenario Vittorio Bettini
premier assistant Julien Le May
directeur de la photographie Aurélien Le Calvez
montage Vittorio Bettini
étalonnage Inès Henry-Manceau (Keep Grading)

production Transfuges
producteur exécutif Romuald Sintes
chargé de production Margo Cholez
label Yotanka Records
avec le soutien de la SPPF et la SACEM

Artistes cités sur cette page

ARM de Passage .png

ARM

Vittorio Bettini réalisateur

Vittorio Bettini

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande