Lazhañ an tan

Fille avec une couronne de fleurs cover Plantec

Lazhañ an tan (Éteindre le feu) de Plantec sonne comme un chant sacré en langue bretonne. Le réalisateur Romain Evrard met en scène un rituel païen, une cérémonie druidique dans une lande où les humains communient avec l’eau et la terre.
Cela pourrait suffire mais un monde parallèle apparaît, où la même célébration a lieu dans une abstraction futuriste, un monde de ténèbres dont les seules fenêtres sont des casques de réalité virtuelle ventousés aux visages. Dès lors il est permis de se poser la question : la fête champêtre n’était-elle qu’une représentation de synthèse du bon vieux temps duquel nous sommes en passe d’être irrémédiablement coupés ?

CLIP

LAZHAÑ AN TAN de Plantec

un clip réalisé par Romain Evrard (2020 - 5’)

INTENTION

Rond de Guérande

Groupe regarde vers le ciel Plantec

Dans un monde de beauté et de liberté, des danseurs commencent à onduler au son d’une percussion, les enfants jouent autour des arbres, un peintre sous sa tente commence une toile. Ce monde semble merveilleux, mais tout cela est-il bien réel ?
Entre magie, virtualité, bonheurs simples et nouvelles technologies, Lazhañ an tan évoque des questions profondes et d’actualité. Quelle place a le numérique dans nos vies, quelles sont nos libertés à ce sujet et qu’allons-nous en faire ?

BIOGRAPHIE

Plantec

Plantec

Incontournable de la scène bretonne, Plantec a su, au fil des quinze dernières années, imposer sa vision moderne du fest-noz en tenant le pari de sans cesse renouveler son univers. Fusionnant les rythmes puissants de la danse à des compositions aériennes et envoûtantes, le groupe a créé un style mélangeant textures acoustiques, électriques et électroniques.


En live, le trio déploie une énergie qui transporte son public dans un univers onirique et dansant proche de la transe. Depuis 2016, Plantec intègre de la projection vidéo en live (mapping) qui transforme la scène en un monde virtuel et intemporel.
Leur dernier album Hironaat est sorti en février 2020. Un album trad electro composé en Bretagne aux sonorités sans frontières dans lequel ils chantent et invitent des musiciens et chanteurs du Japon, du Burkina Faso, de Finlande, de Bretagne.

BIOGRAPHIE

Romain Evrard

Romain Evrard

Romain Evrard est influencé par l’art vidéo, l’expérimentation-artistique et la musique électronique ; son travail s’étend peu à peu au monde du spectacle vivant.
Titulaire d’un master d'arts plastiques (arts et technologies du numérique) à Rennes, il aime travailler la vidéo comme un tableau ou une partition afin de fusionner ses deux passions : l’image et la musique.

REVUE DU WEB

L’album Hironaat

FRANCE BLEU >>> Hironaat est un opus de douze titres qui évoquent le développement d'un être (animal ou humain ?) et ses questionnements intérieurs : la naissance, l'épanouissement, la nature, l'enfant intérieur, le bilan d'une vie.
LE PEUPLE BRETON >>> L’inspiration du trio est la danse bretonne, on retrouve gavottes, dañs fisel, hanter dro, kas ha barh, rond de Saint Vincent, pilé menu ou scottish et mazurka. De quoi vous donner des fourmis dans les jambes.
CULTURE ET CELTIE >>> Parallèlement à cette coloration world music, Hironaat reste néanmoins dans le style originel et bien spécifique du trio, celui de la musique à danser et à vivre intensément en fest-noz ou fest deiz.

Votez pour cette œuvre

En indiquant votre adresse email puis en cliquant sur "Envoyer". KuB s'engage à ne pas utiliser votre adresse à des fins promotionnelles.

COMMENTAIRES

    CRÉDITS

    musique Plantec
    réalisation Romain Evrard, LabTone
    images et montage

    production Fury Breizh

    lieu de tournage Les Fougerets, La Gacilly, Saint-Just

    Artistes cités sur cette page

    Plantec

    Plantec

    Romain Evrard

    Romain Evrard

    KuB vous recommande