DARCY, Paris

darcy paris « Paris » par Luc Chiefare

Tout le monde ne peut pas se targuer d'avoir « embrassé un flic ».

Le chanteur de Darcy donnait il y a quelques mois une définition brut de décoffrage de leur collectif : « Darcy, c'est comme un coup de poing. On frappe d'abord, on réfléchit après ». Le clip de « Paris », orchestré par Luc Chiefane dans un très élégant noir et blanc épouse parfaitement cette sentence. En effet, le pitch est court, incisif et provocateur : deux policiers interpellent quatre caïds (qui entre nous ressemblent plus à des baby-rockeurs encartés à l'UNEF qu'à de dangereux criminels), interpellation qui se conclut par des jeux de séductions et des baisers lingués. Hormis Renaud, ou peut-être une des Femen citée dans le morceau, tout le monde ne peut pas se targuer d'avoir « embrassé un flic ». Brassards de la BAC, matraques télescopiques, menottes, tout l'attirail réglementaire anti-tendresse est pourtant de sortie avant les étreintes finales, digne d'un Roméo et Juliette sous état d'urgence. La même urgence qui se retrouve dans les guitares agressives du groupe, un rock énervé et contestataire digne de No One Is Innocent ou des éphémères Luke. Dans la fin du clip, cet amour vache urbain est tout proche de vriller dans les sphères de l'érotisme, entre délinquants volages et corps constitués qui ne demandent qu'à se débaucher. Les chiffres de la violence ne cessent de croître dans la capitale francilienne. Les rennais de Darcy se chargent de faire grimper la température et de proposer de nouvelles méthodes. « Il est beau le progrès ! Quand on pense que la police n'est même pas fichue de l'arrêter...» disait Pierre Dac. Il faut croire que les choses changent !

PARIS

un clip réalisé par Luc Chiefare (2017-4')

FAITES L'AMOUR PAS LA GUERRE

NOTE D'INTENTION
darcy paris

par Luc Chiefare

Quand Irvin m’a contacté pour son nouveau projet de clip, il ne voulait pas m’en parler au téléphone craignant que je réagisse mal. Son idée : un jeune embrasse un flic pendant un contrôle, ou vice versa. Produire une image choquante, inacceptable au regard des affrontements entre la police et les manifestants. L’idée m’a aussitôt plu, bien que je n’aie pas l’âme militante. Je me conçois plutôt comme un passeur, un messager. Il voulait tourner le clip seulement autour de cette action et la traiter de manière brute. 

Je propose à Irvin d’aller plus loin, un scénario qui aboutit au bouquet final inattendu : un long baiser langoureux, avec un désir partagé de le faire. À partir de là, j’écris un film dans un style « animalier » avec des chasseurs et des proies, et l’image d’une voiture derrière les « jeunes » qui avance tout doucement, sans bruit. J’écris un cliffanger avec des mauvais flics face à des jeunes qui roulent un joint. Puis plaquage contre le mur, petite claque, palpations jusqu’au basculement, hanches contre hanches, mains près des parties intimes du policier, la matraque… Mais que se passe-t-il ? Baiser langoureux puis déboutonnage et caresse… l’embrassade finie, le flic et le jeune sont apaisés, petit sourire : « Faites l’amour pas la guerre ! »


DARCY

BIOGRAPHIE PAR LE GROUPE
Darcy groupe

En 2010, quatre amis rennais décident de créer un groupe qu'ils appelleront Darcy. Ils sortent un premier EP (album à cinq titres) intitulé Bile Jaune, joué dans des bars. En 2014, ils enregistrent un premier album et lancent une campagne de crowdfunding pour financer sa sortie. 

Voir la fiche artiste...

LUC CHIEFARE

BIOGRAPHIE
Luc Chiefare Darcy réalisateur

Né en 1981 à Rennes, Luc Chiefare est passionné par le dessin et le cinéma. Il a travaillé dans la culture urbaine : la danse et le rap, dans les rues ou dans les théâtres. Autodidacte, il a su faire ses preuves en montage puis en réalisation dans différents domaines : le clip, la pub, l’événementiel.

Voir la fiche artiste...

UN HYMNE A L'AMOUR INVRAISEMBLABLE

REVUE DU WEB

Les Inrocks, Mathieu Dejean >>> Enfin des violences policières qui finissent bien. Dans le clip provocateur de Paris, le groupe de punk-rock rennais Darcy tourne en dérision les forces de l’ordre descendues dans la rue contre la haine anti-flics au printemps dernier. 
Huffington post, Annabel Benhaiem >>> Avec un clip déconcertant, les musiciens du groupe Darcy donnent un coup de poing spontané, d'après les mots du compositeur Irvin Tollemer au HuffPost. En quelques secondes, le clip aux allures de plaidoyer anti-flic, bascule dans un hymne à l'amour invraisemblable.
LCI >>> Dans un clip provocateur, le groupe de punk-rock rennais Darcy fait s'embrasser dealers et policiers lors d'une interpellation musclée. Une réaction aux violences policières observées et aux propos homophobes entendus lors des manifestations contre la loi Travail.
20 Minutes >>> Le groupe Darcy fait s'embrasser policiers et jeunes de banlieue.

TV5 Monde >>> Darcy vient de réveiller le punk avec un album en colère :  Tigre. Le jeune groupe rennais raille l’âge con-et-connecté, hurle à l’alcool, pleure sur les ouvriers, le tout dans un français détonnant.

CRÉDITS

réalisation     Luc Chiefare 
premier assistant caméra     Bruno Lorandel 
second assistant caméra     Lam Nguyen 

acteurs     Kevin Bouffort, Anthony Chaplain, Estéban Fouchet, Victor Germain, Edouard Guérin, Benji Leblay, Adrien Le Goaec

ESPACE PARTICIPATIF

  • 24 Octobre 2017 10:10 - Didier M

    Je ne suis bien sûr pas d'accord avec votre choix de publier un clip comme "Paris" de Luc Chiefare.
    Choquant, n'apporte rien contrairement à ce que les commentaires essaient de justifier !

KuB vous recommande