Darcy groupe

Darcy

  • musicien
  • chanteur
  • collectif

Le groupe par lui-même : 

C’est le chant de la colère crie le chanteur de Darcy dans Bile Jaune, le titre phare du premier album du groupe sorti chez Verycords / Warner en octobre 2016 : Tigre. Voilà une bonne entrée en matière même s’il est réducteur de résumer Darcy à la seule colère. Sur ce premier album le groupe s’autorise à fredonner la nostalgie de sa jeunesse à la campagne comme sur le titre Qui a besoin de poésie ? chanté a capella ou encore sur C’est ici. Entre deux morceaux aux riffs de guitare acérés comme des griffes, le groupe surprend à chanter sur une guitare sèche les dégâts subis par les ouvriers de PSA Rennes sur le titre Fangio. Irvin s’autorise même à chanter les filles sur l’entêtant Armageddon
Paris et Vingt ans sonnent là comme des hymnes à la jeunesse des années 2010 tant le sujet est maîtrisé par les rockeurs rennais. Le tout offert dans un écrin de guitares dansantes. 
Pour se faire la main avant la sortie du disque, le groupe enchaîne les premières parties des aînés de la scène rock français : No One Is Innocent, Mass Hysteria, Luke... Mais aussi des groupes internationaux comme Papa Roach ou encore Danko Jones. Sur scène la formation retranscrit l’énergie du Tigre, quitte à ce que le matériel et le décor en prennent un coup. En concert, là où Darcy passe, l’herbe ne repousse pas... il reste une terre brûlée. 
Ce premier LP studio est la mise en bouche parfaite pour poser l’iden- tité du groupe auprès du public et de la presse. Avec Tigre, Darcy revient au fondamental rock : chant / guitare / basse / batterie, et nous sert un son brut 
Le groupe met un point d’honneur à interpréter son répertoire en français. 
Après avoir tourné le clip de son premier single Armageddon à l’Opéra de Rennes, le groupe défraie la chronique en sortant le clip du second single Paris dans lequel des agents de la BAC interpellent de jeunes étudiants de façon musclée ; avant de finir sur des scènes d’amour torrides entre policiers et interpelés qui ont beaucoup fait réagir la presse.