Fangio

fangio-cover-darcy
Est-ce que vous réalisez dans quoi vous plongez le pays ?

Un homme à la voix étranglée d’émotion et de colère, prend la parole : On peut pas fermer une usine de 3000 personnes comme ça ! C’est un ouvrier de PSA (Peugeot-Citroën), il ouvre le ban de Fangio, le dernier né de Darcy. Le groupe punk rennais apporte ainsi sa pierre à la révolte qui gronde sur le bitume : moteurs vrombissants et pneus qui brûlent aux ronds-points. Le clip met en parallèle trois sources : la voix de cet homme, des affrontements violents entre manifestants et CRS, et une course automobile (Fangio dans ses œuvres).
Cette voix, ces images, nous viennent du siècle dernier et restent d’actualité.
Avec Fangio, les chevaux sont lâchés, la vitesse des bolides se conjugue avec la fougue de la musique. Une sorte de rage se dégage, une volonté d’en découdre.

Et la bagnole, au centre de tout cela, elle qui enchaîne les ouvriers, qui nous ensorcelle et fait de nous des aliénés. La bagnole qu’on incendie, qui doit dégager… c’est sûr qu’un jour ça tournera sanglant, ça tournera sanglant.

FANGIO de Darcy

un clip réalisé par Luc Chiefare (2018-3')

PSA, en lutte

INTENTION
Fangio-intention-psa-darcy

par Irvin Tollemer

Le texte de Fangio est né de l'époque où Irvin, le chanteur de Darcy, était journaliste et a couvert les mouvements sociaux de PSA La Janais à côté de Rennes. L'interview d'un des manifestants l'avait marqué au point de raconter son histoire dans une chanson. Fangio c'est le témoignage anonyme d'un salarié sur le point de perdre son poste et tout ce qui va avec... Un homme au bord du gouffre prêt à se battre pour son travail, ses collègues, sa famille.
Le champ lexical de l'automobile et de la lutte sont omniprésents dans ce texte, ce qui a donné l'idée de lui donner le nom du plus grand pilote de Formule 1: Fangio, aussi à cause de la rapidité musicale de ce titre et de l'expression rouler comme Fangio.
Le groupe n'avait vraiment pas envie d'un clip dans lequel on le verrait simplement jouer le morceau en live, mais d'un clip qui raconte une histoire. L'histoire d'un travail qu'on ne connait plus aussi bien ou dont on parle de moins en moins, le travail d'usine à la chaîne, l'histoire de la lutte. L'envie de monter des images en noir et blanc du siècle dernier plutôt que des images plus contemporaines est un choix éditorial du groupe pour montrer que l'histoire se répète encore et toujours.

Fangio : les paroles



Moi j’connais pas grand chose d’autre que ça
J’connais même pas ma France
J’ai jamais dépassé le Morbihan

Mais c’est c’que j’sais faire
Ouais c’est ce que je sais faire
Et puis retrouver les copains
Et puis pointer le matin

Faut dire que ça, ils connaissent pas non
Aller s’épuiser au turbin
Aller suer à l’atelier
Allez allez allez suivant !

J’en ai vu défiler des bagnoles
Mais eux ils connaissent pas
Ouais le bruit des machines
Et l’odeur des ateliers

Et le dos bousillé
Et les mains endurcies
Et le cœur fatigué
Et le regard du contremaître

Et les blouses PSA
Comme les chaînes des forçats
Mais faut dire que nous
On a l’honneur de l’uniforme

Le prestige des besogneux
Mais qu’on n’se marie pas avec
Puisque c’est notre habit de lumière
Puisqu’il n’y a que ça dont on est fiers ouais

Mais même ça ils connaissent pas non
Même ça, ils comprennent pas
Que même si j’tiens sur un fil
Moi je n’demandais pas plus

Que de garder les gants
Et de garder mon robot
Dieu sait que j’en ai placé
Des câbles sur leurs bagnoles

Dieu sait que j’en rêve la nuit
Et que La Janais c’est toute ma vie

Ouais moi j’fais des bagnoles
Et *** j’suis bon pour la course
Même qu’au chrono j’suis entraîné
Toute la *** de journée

Trente ans que j’passe le portillon
Trente ans d’une *** de vie
Trente ans que je trime ouais
Et trente ans sans les primes

Et tout qui s’arrête là
À croire qu’on aime se faire chanter Ramona
À croire qu’on aime ça Ramona
Ramona ouais, Ramona ouais, Ramona ouais, Ramona ouais, Allez

Mais moi je n’fatigue pas à la lutte
Même quand la cause est perdue
Parce que je n’ai que ça
Ouais parce que je n’ai que ça

C’est qu’un sursis de plus
Entre la cantine à payer
Et l’emprunt à rembourser
Ouais tout à rembourser

Et nous foutre sur la touche
Comme nous foutre à la casse
Mais c’est tout c’que j’sais faire
C’est tout c’que j’sais faire

C’est sûr qu’un jour, c’est sûr qu’un jour,
Ça tournera sanglant, ça tournera sanglant

Mais à chacun son tour de saigner
À chacun son tour de saigner
Parce que nous on fait des bagnoles
Ouais mais on sait débrayer,

Ouais on sait débrayer
Et rouler comme Fangio
Mais *** qu’est-ce qu’on va foutre
À la ligne d’arrivée ?

DARCY

BIOGRAPHIE
Fangio Darcy .jpg
© Laurent Franzy

C’est le chant de la colère crie le chanteur de Darcy dans Bile Jaune, le titre phare du premier album du groupe sorti chez Verycords / Warner en octobre 2016 : Tigre. Voilà une bonne entrée en matière même s’il est réducteur de résumer Darcy à la seule colère. Sur ce premier album le groupe s’autorise à fredonner la nostalgie de sa jeunesse à la campagne comme sur le titre Qui a besoin de poésie ? chanté a capella ou encore sur C’est ici. Entre deux morceaux aux riffs de guitare acérés comme des griffes, le groupe surprend à chanter sur une guitare sèche les dégâts subis par les ouvriers de PSA Rennes sur le titre Fangio. Irvin s’autorise même à chanter les filles sur l’entêtant Armageddon. Paris et Vingt ans sonnent là comme des hymnes à la jeunesse des années 2010 tant le sujet est maîtrisé par les rockeurs rennais. Le tout offert dans un écrin de guitares dansantes...

Voir la fiche artiste

LUC CHIEFARE

BIOGRAPHIE
Luc Chiefare Darcy réalisateur

Né en 1981 à Rennes, Luc Chiefare est passionné par le dessin et le cinéma. Il a travaillé dans la culture urbaine : la danse et le rap, dans les rues ou dans les théâtres. Autodidacte, il a su faire ses preuves en montage puis en réalisation dans différents domaines : le clip, la pub, l’événementiel.

Voir la fiche artiste...

CRÉDITS

Darcy

Irvin Tollemer
Clément Tollemer
Vincent Cosson
Bernard-Marie Canévet

montage Luc Chiefare

Artistes cités sur cette page

Darcy groupe

Darcy

Luc Chiefare realisateur

Luc Chiefare

ESPACE PARTICIPATIF

  • 11 Décembre 2018 09:50 - Serge Steyer

    Bonjour Didier M,
    C’est toujours un plaisir de vous lire.
    Ramona est une chanson créée en 1927, une romance langoureuse, un rêve d'amour, curieusement passée dans le langage populaire par l’expression « s'entendre chanter Ramona » qui signifie se faire "remonter les bretelles" donc réprimander par personne ayant l'autorité (patron, chef, parents, etc.).
    Quant à votre critique sur Fangio, elle est tout à fait recevable, même si le propos du clip est loin d’être « éculé ».
    S’il vous plaît, continuez à nous suivre et à commenter !
    Serge Steyer

  • 10 Décembre 2018 22:59 - Didier M

    Éculé.
    Fangio n'a jamais couru sur des voitures françaises (mais Alfa, Mercedes, Ferrari...). Qui est Ramona? Les heurts avec la police, les voitures incendiées, bien sûr cela interpelle aujourd'hui ! Mais quel rapport avec PSA et les problèmes de l'industrie, en particulier automobile ?
    Vous me faites perdre mon temps, et ma patience.
    Didier Mangez

KuB vous recommande