Dans la ville

Cover chasseur dans la ville

Dans un stade désert, lumineux et gris, à l’architecture bétonnée, un homme court. Son souffle, c’est la voix de Chasseur quelque part entre Bashung et La Femme ; les mots de Nathalie Burel égrainés se fondent dans ces plans fantomatiques, concentrés essentiellement sur le visage épuisé de l’homme : celui qui court. Les mots racontent sa fugue dans les horizons manqués de sa vie. Le regard se porte sur ses bras, ces muscles qui s’étirent, ses pieds qui le portent dans cet espace-temps introspectif. Dans la ville alterne les moments en noir et blanc, les souvenirs ou ce qui aurait pu se produire dans la vie de cet homme comme les autres.


Étrangement, tout ce récit éclaté, cousu de souvenirs d’enfance, se déroule dans ce même lieu, ce stade bétonné d’après guerre. En se rappelant ces souvenirs, il leur donne vie, les transporte dans sa réalité à lui, dans sa course infinie. L’enfant, la figure maternelle, les protagonistes n’entrent jamais en contact avec lui autrement que par un regard jeté. Ce même regard qui raccroche le joggeur au fil discontinu de ses pensées.À la limite de ses forces, parfois perturbé par un doute, l’homme qui court se concentre sur ces fantômes pour relancer son rythme, sa progression. Dans ces moments, il crée une distance avec ses souvenirs, se dédouble mentalement, devenant lui-même spectateur en tribune de ce flot de regrets et de remords. Il ressasse ce sentiment, ce trésor enfoui en lui l’obnubile, le pousse à se retrancher ici, dans cette course sans fin. Les pulsations cardiaques de cette évasion psychologique, se mêle aux boucles mélodiques et au rythme électro de ce clip hypnotisant. Un clip qui parle des rêves, de nos esprits où s’entremêlent les souvenirs, de ces moments à soi, là où on se réfugie parfois pour tenter de donner du sens. Ces instants furtifs où l’on oublie le dehors et l’après.

DANS LA VILLE de Chasseur

un clip réalisé par Christian Beuchet (2017- 3'55)

Introspection(s)

INTENTION
Tournage-Clip---Photo--Florian-Marzano.jpg
©Florian-Marzano

par Christian Beuchet

Dans la ville est la course d’un homme, après son passé, après sa vie qui lui échappe.
Le clip est construit en deux couleurs, pour figurer les deux temporalités.
L’homme qui pousse son effort jusqu’à l’épuisement, jusqu’au renoncement, et les flash-back de sa vie.
L’utilisation d’une longue focale permet de filmer à distance tout en restant au plus près du personnage, de son intimité.
On assiste à son essoufflement, lisible dans son corps et sur son visage, sans que la caméra ne vienne perturber l’acteur.
Le jeu sur les ralentis exacerbe les émotions tandis que les longs travellings imposent le rythme à cette narration.

CHASSEUR

BIOGRAPHIE
CHASSEUR---Photo-2-Anne-Gontier.jpg
©Anne-Gontier

Créé en 2016, Chasseur est le projet personnel du musicien Gaël Desbois, avec des textes de l’écrivaine Nathalie Burel.

Inspiré par Suicide, Alain Bashung ou encore Grauzone, Chasseur façonne une musique minimale et hypnotique, brute et sensuelle, électronique et vénéneuse.
C’est d’abord sa maîtrise de la batterie qui conduit Gaël Desbois à une carrière professionnelle au sein de différentes formations, sur scène et en studio. Il tourne et enregistre avec Miossec, Dominic Sonic ou encore Santa Cruz.
Avec son ami de lycée, le musicien Olivier Mellano, il fonde le duo Mobiil, et co-signe les musiques qui portent les textes poétiques et engagés du guitariste-chanteur. L’aventure durera le temps de trois albums exigeants qui lui donnent le goût de la composition et de l’enregistrement. Parallèlement Olivier Mellano lui présente la chanteuse Laetitia Shériff qu’ils suivront en tournée (Les Vieilles Charrues, Dour Festival…) après avoir enregistré ensemble son premier album. Quelques années plus tard elle lui offre l’occasion d’être aux manettes de l’enregistrement de son deuxième disque Games over...

Gaël Desbois est aussi membre de Tchewsky & wood avec Marina Keltchewsky.

Voir la fiche artiste

CHRISTIAN BEUCHET

BIOGRAPHIE
CHRISTIAN BEUCHET réalisateur Chasseur

Basketteur professionnel pendant quinze ans, titulaire d’une maîtrise de physique atomique et nucléaire depuis quinze ans, et d’un troisième cycle de journalisme, Christian Beuchet arrive dans l’audiovisuel au détour d’une trentaine bien cognée. Cadreur, monteur puis co-réalisateur et co présentateur d’une émission hebdomadaire (26mn) fabriquée à quatre mains pendant trois ans sur TVR, il réalise son premier live pour Anaïs et son cheap show en 2006, et participe à de nombreuses réalisations d’artistes reconnus. Son amour de la fiction l’oriente vers la réalisation de nombreux clips (Zazie, Anaïs, Elisa Tovati, Albin de la Simone, 1969 club, Renaud papillon Paravel, Frank Monnet,…). Il travaille à la réalisation d’EPK avec des artistes comme Baptiste Trotignon, Albin de la Simone, Luce, Willem, etc… Il s’attache également à la réalisation de documentaires musicaux (Zazie, The Dodoz), et a déjà réalisé plusieurs courts métrages.

Voir la fiche artiste

Clair obscur electro

REVUE DU WEB

À DÉCOUVRIR ABSOLUMENT, Gary Newman >>> Une exploration d’un univers sonores à dominante électroniques sombres et denses […] La rythmique hypnothique dans ses deux premiers tiers, invite, dans sa dernière ligne droite, à faire battre son sang sur le dance floor, oublier nos horizons manqués et se laisser porter par son instantanéité : On oubliera le dehors et l’après.

MUZZART.FR , Will Dum >>> Mâtinée d'électro, ombrageuse et dotée de sons bien sentis, la musique de Chasseur chope l'auditeur. Dans la ville, soutenu, doucereux et vénéneux, piquant aussi, le démontre ; Chasseur ne lâchera pas sa proie.

CRÉDITS

réalisation Christian Beuchet

d’après une idée originale de Nathalie Burel et Gaël Desbois

images et montage Christian Beuchet

ESPACE PARTICIPATIF

  • 30 Mars 2018 08:58 - Pascal

    J'ai adoré l'atmosphère et la rythmique.

  • 27 Mars 2018 18:54 - burel

    Superbe! Belle recherche et belle réalisation!

  • 27 Mars 2018 00:11 - Grangier Stéphane

    Très chouette ! Je soutiens !

KuB vous recommande