Yann Tiersen illustration profil

Yann Tiersen

  • auteur
  • musicien
  • chanteur

23 juin 1970 à Brest

Né à Brest, c'est à Rennes que Yann Tiersen passe son enfance, où il apprend le violon, le piano, ainsi que la direction d'orchestre. Durant les années 1980, avec l'explosion de la scène musicale rennaise, il se joint à plusieurs groupes à tendance rock.

Multiinstrumentiste, il évolue très vite dans les milieux artistiques du cinéma et du théâtre. Son premier album, La Valse des monstres, sorti en 1995, regroupe une partie de son travail composé dans ses jeunes années.

Deux ans plus tard, il sort Rue des cascades.
C'est la sortie de son album Le Phare en 1998 qui lui permettra de se forger une réputation, grâce notamment au titre Monochrome chanté avec Dominique A. Cet album lui permettra de passer plus amplement sur les radios et de rééditer ses disques précédents.


Cette année-là, Yann Tiersen enchaîne les concerts. Lors des Transmusicales de Rennes et en direct sur France Inter dans l'émission de Bernard Lenoir il donne un concert exceptionnel avec de nombreux invités : Françoiz Breut, Dominique A, The Married Monk, les Têtes Raides, Mathieu Boogaerts, Bertrand Cantat et Neil Hannon. L'album Black Session est tiré de ce concert.

La même année sort l'album Tout est calme, aux sonorités plus rock.

L'album L'Absente, sur lequel ont participé de nombreux artistes, sort en 2001 .
Le même mois, sort le film Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, avec une bande-originale faite de reprises de ses anciens morceaux et de compositions : c'est un grand succès commercial.


En 2002, Yann Tiersen continue à arpenter les salles de concerts, un nouveau double album live sortira suite à un concert exceptionnel à la Cité de la Musique : C'était ici. Celui-ci réunira également des invités déjà présents lors de ses anciens concerts.

En 2003, il compose la bande originale du film allemand: Good bye, Lenin !.

Il remporte la Victoire de la musique catégorie Album de musique originale de cinéma ou de télévision de l’année 2004 pour cette BO.


L'année suivante sort un album en duo avec Shannon Wright. Paraît ensuite l'album studio Les Retrouvailles en 2005. Yann Tiersen y multiplie encore une fois les collaborations avec notamment Jane Birkin, Dominique A, Miossec, Elizabeth Fraser et le chanteur Stuart Ashton Staples.


En 2008 il compose la bande originale du fillm Tabarly de Pierre Marcel.

En 2009 il compose la musique de l'album de Christophe Miossec, Finistériens.

En 2010, Yann Tiersen présente son projet Dust Lane Inc. lors de La Route du Rock à Saint-Malo, avec 16 musiciens sur scène. L'album Dust Lane comporte une collaboration avec Matt Elliott et Syd Matters.

L'album Skyline aux sonorités post-rock sort en 2011.


En 2014 sort un huitième album studio, Infinity, enregistré à Ouessant et en Islande.

Il retrouve Ouessant dès l'année qui suit, où il apprend le breton en six mois. Cette maîtrise de la langue lui permet notamment de lire de la poésie en breton mais aussi de comprendre les noms des lieux de l'île où il vit. L'album EUSA (Ouessant en breton) sort en 2016.


Installé définitivement sur l'ile, il installe son studio dans un nouveau complexe : L'Eskal, et y réalise son dernier album, ALL en 2019.

Retrouvez son portrait sur KuB