Bastoon et Babouschka - J'adore - clip de la semaine

Bastoon et Babouschka

  • musicien

De la chanson française qui chatouille, qui décoiffe, qui bouleverse à travers des histoires singulières. De quoi bouger les fesses en essuyant les larmes, de quoi mourir de rire pour ne pas mourir tout court.

Plus de 250 concerts sous leurs semelles, Bastoon et Babouschka écument les routes de France et d’ailleurs depuis 2008, guitare et voix sous les aisselles. En 2009, ils fabriquent avec leurs petits bras musclés un premier album Dix Vagues à Sons. S’ensuit la sortie du clip J’adore, puis en 2010, après plusieurs années à fouler les planches parisiennes, ils posent leurs valises en Bretagne et se font kidnapper par le collectif Tomahawk. Victimes alors du syndrome de Stockholm, ils restent.

En 2013, ils obtiennent le soutien de la SACEM pour la sortie de leurs six titres éponyme. En 2014, le duo prend son envol et crée en Colombie un spectacle MAREA avec le groupe colombien Flor del Hito, qu’ils jouent lors de l’ouverture du Festival international de musiques du monde d’Armenia.


Et puisqu’ils ont le don d’ubiquité, ils se produisent aussi sur de nombreuses scènes et festivals en France notamment au centre culturel de Liffré, aux Trois Baudets (soirée manufacture chanson), à l’Escale, à la Bobine, à la Forge, au Tomahawk Fest, au festival de Bouche à Oreille, à La nuit des sables blancs… Ils assurent les premières parties de Bazbaz à l’Étincelle, de Smockey Joe au Run ar Puns et de Tchavolo Schmitt au Fiscal Bazars… En mai 2015, ils sortent un nouvel album « J’ai plus d’allant ! » réalisé par Catherine Delaunay ; un retour aux sources, à l’essence du duo, sa folie. Qu’en sera-t-il en 2089 ?