Le biotope d'un fleuve

algues Trieux Michel Baracetti

Nous avons la chance, grâce au travail d’un cinéaste naturaliste passionné, Michel Baracetti, de pouvoir accéder aux coulisses du Trieux, le fleuve breton arpenté par un autre cinéaste, Jean-Louis Le Tacon.

Le documentaire Le Trieux au cœur de l’eau nous permet de toucher du regard la mécanique d’un cours d’eau, d’entrer dans le détail des interactions entre la faune, la flore qui forment le biotope, et l’humain qui le déstabilise. Avec minutie, Baracetti raconte, explique, place des échantillons sous un microscope ou dans un aquarium, plonge sa caméra dans les flots, passe des heures embusqué… tout cela pour que nous saisissions la belle organisation de ce milieu, entre le minéral et l’organique, avec l’eau comme liant.

Cela pourrait être rébarbatif, mais pas du tout, car chaque plan recèle son lot de beauté, de mystère, et que l’ensemble fait sens.

LE TRIEUX AU COEUR DE L'EAU

de Michel Baracetti (2016 - 37')

Sachant que la qualité de l’eau dépend du bon fonctionnement de la chaîne alimentaire, quelles actions sont menées pour diminuer les polluants dans les eaux du Trieux ? Le film offre une exploration inédite des eaux du Trieux, des organismes microscopiques à la base de la chaîne alimentaire, des insectes, poissons et oiseaux qui le fréquentent.

Une rivière calme et impétueuse

INTENTION
sous-leau-du-trieux

par Michel Baracetti

Depuis sa source à Kerpert à 230 mètres d'altitude, le Trieux serpente dans les Côtes d'Armor sur 72 km pour rejoindre la Manche face à l'archipel de Bréhat.

Voici au fil des saisons l'histoire de cette eau, calme ou impétueuse, limpide ou boueuse, bienfaisante ou polluée.

Au fond d'un vallon, dans la zone humide de la source, l'atmosphère est étrange, au milieu d'arbres enchevêtrés et de dômes de vieux carex. Un peu plus bas, dans l’Étang neuf, l'eau est trouble et verdâtre au mois d'août, le plancton s'y est développé. Plus loin, le lit du Trieux, d'à peine trois mètres de large, serpente au milieu de prairies verdoyantes. Ici, la limpidité de l'eau laisse apparaître de larges bandes de sable et de limon peuplées d'invertébrés adaptés au faible courant.


Ce calme ne dure pas, le dénivelé accélère le courant, les rochers font chanter l'eau. Les truites en embuscade attendent la chute d'une éphémère alors que le martin-pêcheur, sur son perchoir, surveille les alevins. Dans un peuplier, un pic épeiche nourrit ses petits. Des cloches sonnent, des voitures circulent, pas de doute le Trieux traverse Guingamp et pourtant un héron cendré attend un poisson alors que, sur une petite bande de sable, une loutre a laissé ses empreintes. En aval de la ville, la station d'épuration déverse ses eaux troubles. Le plancton des eaux vives a momentanément disparu pour laisser place à des espèces indicatrices d'une eau polluée.

Tempête Xynthia, 27 février 2010, vent et pluie toute la nuit. Au petit matin le Trieux est en crue, la partie basse de Guingamp est inondée. À Pontrieux les flots en furie passent sur le tablier du pont, inondent les magasins et les parkings. Les célèbres lavoirs sont sous l'eau. Au déversoir de l'écluse c'est le vacarme assourdissant des eaux boueuses se jetant dans la ria. À partir de là c'est l'estuaire sur 18 km. L'eau douce se mélange progressivement à l'eau salée et à son cortège de plancton marin. À marée montante, sous le pont de Lézardrieux, la récolte de plancton est fructueuse. L'archipel de Bréhat se dévoile un peu plus loin.

La beauté et la complexité des habitats et des espèces du Trieux ne doivent pas nous faire oublier les menaces qui pèsent sur leur pérennisation. Certes la qualité de l'eau s'est améliorée depuis quelques années mais la présence de pesticides et de nitrates reste très préoccupante. Les marées vertes et les algues en putréfaction sont toujours d'actualité. Heureusement nombre de passionnés s'investissent pour une meilleure qualité de l'eau.

J'aime réaliser des documentaires naturalistes, filmer la nature apporte des instants inoubliables. Ainsi le jour où, sur le bord du Trieux, après quatre heures d'attente camouflé sous un filet, un héron cendré m'a rendu visite, happant en plein vol une grosse libellule. Une compagnie de choucas des tours est ensuite venue se baigner et se désaltérer. Alors qu'un écureuil sautait de branches en branches au-dessus de moi, celui que j'espérais depuis longtemps a fait son apparition : un martin-pêcheur s'est posé sur un rocher et a plongé. Un autre moment émouvant fut la découverte, grâce à une caméra fixée sur un microscope, des battements de cœurs de minuscules escargots d'eau douce : des limnées.

Michel Baracetti

BIOGRAPHIE

Michel Baracetti filmé par Jean-Louis Le Tacon >>>

Né en 1947 dans la campagne toulousaine, Michel Baracetti est très tôt attiré par la nature. Ses parents le laissent partir seul dans les prairies et les bois. Tout le vivant l'intéresse : les oiseaux, les plantes, les serpents et surtout les insectes. Plus tard, il achète ses premières ruches, une passion pour les abeilles qui dure encore. À l'âge de 29 ans, il choisit les Pyrénées-Orientales pour exercer l'apiculture. La pratique de la photo en macro et du dessin botanique lui permettent de mieux connaître le monde des insectes et des plantes. Il édite une Flore méditerranéenne et, le Brevet d'État d'accompagnateur en montagne en poche, il communique sa passion aux touristes découvrant les montagnes catalanes. Il devient alors le conservateur d'une réserve naturelle, et c'est quelques années avant son départ à la retraite qu'il commence à filmer.
En retraite dans les Côtes-d'Armor depuis 2007, il réalise des documentaires dans la nature.

Rivière source de vie

REVUE DU WEB

EAU & RIVIÈRES DE BRETAGNE >>> Le Trieux prend sa source sur la commune de Kerpert à 230 m d’altitude, une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Quintin. Il se jette dans la Manche en face de l’île de Bréhat. Il est rejoint dans cet estuaire par le Leff.

ANNALES DE BRETAGNE ET DES PAYS DE L'OUEST >>> Comme tous les cours d’eau de la côte bretonne septentrionale, le Trieux est d’abord un ruisseau, puis une rivière de maigre importance, dont les eaux tranquilles ne sont utilisées que pour faire tourner quelques moulins installés sur ses bords.

IFREMER, FICHIER TECHNIQUE DES ESTUAIRES BRETONS 1975 >>> Vous y trouverez les données techniques, géographiques, météorologiques du Trieux faisant l’objet d’une étude en 1974/1975 par le Ministère de la qualité de vie et de l'environnement.

CRÉDITS

image, réalisation, texte, montage Michel Baracetti
mixage et musique originale Éric Guennou
interprétation Gwem Bronx Bagad Guingamp + Résonance de Schumann
voix off Vanessa Liautey

remerciements Observatoire du Plancton de Port-Louis, Bernard Cerdan ( Carte du Trieux), Michel Cleran (descente du Trieux en bateau), Daniel Davranche (pilote à l'Aéroclub des CA St Brieuc), Passion Pêche Bretagne à Guingamp

Stéphanie Allanioux, David Guegan, Gilles Huet, Xavier Le Gal, Jacqueline Meuric, Guy Prigent, Emmanuel Thérin

Artistes cités sur cette page

Michel Baracetti réalisateur

Michel Baracetti

ESPACE PARTICIPATIF

    // Anonymous

    KuB vous recommande