T5A, Attiré par le vrai !

Header - T5A -Attires par le vrai ! KuB « Attiré par le vrai ! »

Cette vidéo de 1996 est une véritable fenêtre sur cool et nous laisse avec un curieux sourire.

Avec Attiré par le vrai, T5A nous emporte dans un rap tout en funk et en fun, un flot de paroles qui part de la gorge jusqu’au bout des index, et où l’exutoire passe par la fête, le partage, et une certaine idée du vrai. C’était en 1996, il y a tout juste 20 ans, ça se fête ! Alors en voiture.

Le clip adopte le point de vue du passager d’une voiture, vitre ouverte sur la nuit, portière en amorce. Dans une station service, le pompiste tend la cassette du groupe, qui passe ensuite sur l’auto-radio et transporte le véhicule au cœur de l’univers des rappeurs. Si la voiture est un élément récurrent dans l’exercice du clip, on s’éloigne ici de l’idée de travelling continu pour bifurquer du côté de l’artifice, avec cette portière de déco incrustée dans le cadre, qui va servir de fil d’Ariane à ce périple urbain. Ici, pas de contemplation, de nature bucolique ou de paysages taiseux, c’est la ville qui rafle la mise et occupe l’écran tout en effervescence. Derrière les T5A, qui chantent jusqu’à presque entrer dans l’habitacle, un décor criard, nourri d’enseignes de sex-shop, de boîtes de nuit et de graffitis se dessine, tandis que la ville entière danse et reprend le vrai, le vrai, attiré par le vrai ! Et de tout ce jeu, de toute cette mise en scène et cette chorégraphie 90’s, se dégage bien quelque chose de vrai : l’empreinte d’une époque où le clip conquiert encore les télévisions, au son du souvenir d’un rap à l’ancienne.


La vitre ouverte de la voiture peut d’ailleurs se voir comme un écran de télé où l’on prend plaisir à zapper, bercé par un ravage de couleurs fluo, une surenchère de néons, de graffs old-school, de pas de hip hop balisés et de déclamations face caméra. On se laisse aller sur le siège passager de cette funky-mobile, bien installé dans une douce nostalgie, devant les archétypes d’une époque si proche, où billets de francs et cassettes audio ne sont pas encore vintage et où l’on se fait encore proposer un plein à la station service. Cette vidéo de 1996 est une véritable fenêtre sur cool, sur l’univers d’un groupe, sur toute une esthétique qui nous laisse avec un curieux sourire. Un brin mélancolique, on regrette presque de visionner ce clip sur YouTube et pas sur un écran cathodique, calé devant une chaîne de clips à essayer de deviner celui qui prendra la suite.

Margaux Dory

ATTIRÉ PAR LE VRAI !

(1996 – 3’42)

VIE BRÈVE

Avec Khalid, Hicham et Alee, T5A est l’un des groupes pionniers du hip hop rennais des années 90. En 1994, le groupe figure sur la compilation Quartiers en Trans des Transmusicales, et est aussitôt repéré par la major EMI. T5A se fait alors connaître au niveau national, leur single Attiré par le vrai se vend à 70 000 exemplaires en 1996. La même année sort Je reste le même, puis le groupe se sépare. 

Si Paris a NTM, Marseille IAM, les rennais ont T5A

REVUE DU WEB
attiré par le vrai - clip de la semaine

Bikini >>> Si Paris a NTM, Marseille IAM, Nantes Hocus Pocus et Strasbourg Abd al Malik, la Bretagne n’a jamais flambé nationalement. Le seul gros succès commercial d’un groupe breton est l’œuvre des Rennais de T5A.

CRÉDITS

musique     Khalid, Hicham et Alee

label     EMI

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande