Ardoisiers et autres artisans

personnage en ardoise

La Bleue, c’est le nom donné à l’ardoise extraite du schiste des Monts d’Arrée. Le film d'Alix Bettinger et Ronan Hervé poétise le travail des ouvriers qui pendant des générations transformaient les blocs en feuilles plus ou moins épaisses, destinées à couvrir les charpentes. Éloge du coup de main qui sait frapper précisément là où la pierre est prête à se fendre. Au-delà de cet artisanat, La Bleue rend hommage aux paysans et autres menuisiers, tonneliers, ouvriers des arsenaux… à tous ces gars qui maniaient leurs outils avec une dextérité aujourd’hui déléguée à la machine. La danse de ces images est portée par les musiques de Bertolino Le Gac et de Fleuves, des artisans bretons aussi, à leur manière.

une page en partenariat avec la Cinémathèque de Bretagne

logo cinémathèque de bretagne

LA BLEUE

d'Alix Bettinger et Ronan Hervé (2020 - 21’ )

Immergés dans le bleu des toits et le brun de la terre, nous vivons entourés de ce que furent les carrières. Empruntés de brume et de métier disparus, la terre d'Arrée exhale son passé. Traces géologiques, filmiques, musicales et artistiques se croisent et s'entrecroisent comme les couches d'une ardoise pour donner à voir, avant qu'il ne soit trop tard. Transcender, par la valorisation de captations anciennes, dans un mouvement moderne, permet alors de remettre dans les mains de tous notre histoire commune.

>>> La Bleue a été réalisée dans le cadre d'une résidence organisée par La Cinémathèque de Bretagne

INTENTION

Sur les traces des derniers ardoisiers

casser les ardoises bleues

La Bleue est un objet cinématographique dynamique, singulier, hybride, ouvert à toutes les influences, réinterprétant et retravaillant les images archivées à la Cinémathèque de Bretagne pour créer un film original et poétique, un voyage onirique sur les traces des derniers ardoisiers. Par ce travail, nous rendons hommage au travail, aux gestes des habitants de ce territoire, à la rudesse du métier dans un espace en mutation.

RESTITUTION

Nouvelles formes de valorisation

par Amélie Grosjean, Cinémathèque de Bretagne

En octobre 2019, l’équipe de la Cinémathèque posait ses valises dans les Monts d’Arrée pour une semaine de résidence documentaire. Co-construit avec l’Écomusée des Monts d’Arrée, ce projet a permis d’aller à la rencontre d’un territoire et de ses habitant•e•s. Au programme, recueil de témoignages sur des films de nos collections, visionnage d’archives, séances thématiques. Chaque soir, en mode cinéma itinérant, nous installions un écran et un vidéo-projecteur dans des lieux différents : café-librairies, salles des fêtes, hangars…


En 2020, pour la restitution de cette résidence, nous avons souhaité faire appel à des artistes locaux. Dans une volonté d’expérimenter de nouvelles formes de valorisation des archives et à partir d’une sélection de films illustrant le travail autour de l’ardoise, une carte blanche a été proposée à Alix Bettinger et Ronan Hervé. Installés dans les Monts d’Arrée, leur travail de création audiovisuelle avait déjà suscité notre intérêt. Grâce au soutien de la DRAC Bretagne, ils ont créé La Bleue, film expérimental réalisé à partir d’images issues de nos collections est accompagné de musiques de Bertolino Le Gac, Fleuves et Yog-sothoth.

BANDE SON

L'envie de collaborer

collaborer ardoisier

par A Bettinger et R Hervé

Tout en sélectionnant nos rushes parmi les archives mises à disposition par la Cinémathèque, nous avons commencé à écouter deux groupes et assez naturellement s'est imposé l’envie de collaborer avec eux. Bertolino Le Gac et Émilien Robic, Romain Dubois et Samson Dayou du groupe Fleuves, chacun dans leur propre style a une écriture musicale cinétique, évocatrice d’imaginaires, aux phrasés bretons augmentés d’une modernité hybride. Nous étions faits pour nous rencontrer.

D’où l’idée d’un partenariat avec l’Usinerie Production et des artistes de ce bureau par le biais de leur maison d’édition : Suprême Folklore.

Pour la suite, l'expérience de La Bleue nous amène à envisager la création d'un ciné-concert pour que vivent encore ces images de la Cinémathèque.

BIOGRAPHIES

Alix Bettinger et Ronan Hervé

Alix Bettinger et Ronan Hervé dessin

Ronan Hervé est réalisateur et dessinateur. Titulaire d’un master en multimédia et audiovisuel effectué à Marne-la-Vallée et Montréal, il réalise des clips alternant prise de vue réelle et animation en stopmotion (Les diablesses de Maïon & Wenn, Pizz’Input de Wild Input). Il collabore avec Alix Bettinger sur un court métrage bilingue breton, Bol de nuit, Bolennad noz, sélectionné dans plusieurs festivals (Sélection Grand cru Bretagne, Festival du film de Douarnenez 2019, Festival Intergalactique, Brest 2019, Festival Faltazi, Quimper 2020). Il est également intervenant bilingue en film d’animation et arts plastiques à l’Atelier CEAPC de Plogastel-Saint-Germain.


Alix Bettinger est réalisatrice, scénariste, photographe et décoratrice. Elle possède une licence d’ethnologie option écriture de l’image et un master Français langue étrangère. Musicienne, elle joue aussi pour des collectifs (Tapage, Vivre la rue, Mutine). En 2018, elle est décoratrice et photographe pour le court métrage Anna Jaouen de Maël Diraison. Sur Bol de nuit, Bolennad noz elle réalise notamment les décors, les effets visuels et le montage son. En 2020, elle réalise et scénarise avec Ronan Hervé plusieurs clips produits par L’Usinerie Production : La gavotte noire de Descofar et Ubiquité de Bertolino Le Gac, ainsi que le film La Bleue pour la Cinémathèque de Bretagne.

Ensemble, ils ont fondé Kastell Du Prod.

COMMENTAIRES

    CRÉDIT

    réalisation, scénario Alix Bettinger

    montage, graphisme Ronan Hervé

    musique Bertolino Le Gac, Fleuves et Yog-Sothoth

    Artistes cités sur cette page

    Herve Ronan Bettinger Alix

    Alix Bettinger et Ronan Hervé