Théâtre intégration

éclat de rire au théatre des émotions

Je veux vivre avec vous démontre le rôle social et politique du théâtre. Des migrants en quête d’intégration participent à un atelier qui leur est dédié et dans lequel ils jouent ensemble, échangent, affirment leur identité tout en découvrant celle l’autre. Certains reviennent de loin, de l’enfer sur terre - Rwanda, Syrie… - et peuvent ici commencer un travail de reconstruction par la théâtralisation de leur histoire.

Kristell Menez a su patiemment collecter ce processus dans lequel les participants déploient les possibilités de communication non verbale, se relient tout en se distinguant. Dans un temps des crises mondialisées qui génèrent des flux incessants de populations en fuite, d’est en ouest, du sud vers le nord, Je veux vivre avec vous montre une incarnation de ces migrants dont le rejet est le fonds de commerce d’une partie conséquente de l’offre politique en France, il montre aussi comment accueillir dignement celles et ceux qui cherchent refuge chez nous.

FILM

JE VEUX VIVRE AVEC VOUS

de Kristell Menez (2020 - 72’)

Parler, se mouvoir, jouer à être un autre. En tâtonnant, à l’aide de la phonétique au début, puis au fil des séances, en faisant sonner les phrases, soudain les tirades font mouche, une erreur déclenche des rires, le russe, le pachtoune et l’arabe s’invitent entre les lignes.
Guram, Irina, Mohammed, Eugénie, Abdelaziz, Marina et Adam, en attente d’une vie normale en France, se retrouvent chaque semaine au Théâtre des émotions. Ils font le pari de monter sur scène dans quelques mois pour jouer une pièce nourrie de leur histoire.

>>> un film produit par Sylvie Plunian, les Films de la pluie

INTENTION

Le théâtre des émotions

Olivier Botrel théatre des émotions

par Kristell Menez

Le processus humain qui se joue chaque semaine au Théâtre des émotions* dessine pour moi l'allégorie d'une intégration bienveillante à notre société, ou comment les exilés peuvent retrouver de l'assurance et de la sécurité lorsqu'ils ont été malmenés auparavant. Dehors, il y a l'Ofpra, le 115, les foyers, des journées interminables d'ennui et d'angoisse. La misère, parfois la violence. Et le climat délétère sur l'accueil des réfugiés. Dans cette période d'incertitude déstabilisante, il se tisse autre chose dans le huis clos du théâtre. Là-bas, on risquait sa vie. Ici, à force de persévérance, on se risque à vivre mais surtout à être accepté.

* le Théâtre des émotions est un projet de théâtre et de création initié et accompagné par les centres sociaux rennais, issu des ateliers Parlons français et soutenu par la Ville de Rennes.

BIOGRAPHIE

Kristell Menez

Kristell Menez réalisatrice crédits Louise Quignon - jvvav
© Louise Quignon

Après un diplôme de l'École supérieure de commerce de Bordeaux et deux années d'audit financier à La Défense, Kristell Menez vire radicalement vers ce qui la nourrit depuis l'enfance : le voyage et l'écriture. Elle se forme alors sur le terrain, au fil des voyages pour le Guide du routard et de ses envies photographiques. Devenue journaliste, elle s’attache à dévoiler des personnalités pour la revue Bretons, travaille sur des questions d'environnement pour la presse magazine et l’édition et collabore à la presse quotidienne régionale.


Puis, le retour sur les bancs du Celsa (École des hautes études en sciences de l'information et de la communication), la découverte de la caméra, toujours le goût des autres et des projets au long cours, la mènent au documentaire. Un moyen métrage ouvre sa filmographie en 2015 : Un bateau ivre, sortir de la codépendance. L'alcoolisme y est abordé du point de vue des familles et dégâts collatéraux. En 2017, sa rencontre avec le Théâtre des émotions à Rennes marque le début d’un projet en immersion qui donne naissance à son premier long métrage, Je veux vivre avec vous, où pendant huit mois, elle filme des étrangers qui font l'expérience de la création théâtrale pour apprendre le français.

REVUE DU WEB

Le théâtre terre d’asile

RFI >>> Nombreuses sont les initiatives théâtrales offrant aux réfugiés, migrants, demandeurs d’asile, un espace d’accueil et d’expression, à l’opposé de leur isolement au quotidien. Une partie du monde de la culture dénonce un désengagement de l’État dans le traitement de la question et prône une société de l’hospitalité comme une forme de résistance à des politiques jugées soit absentes, soit répressives.

FRANCEINFO >>> Sept jeunes réfugiés venus du Congo, du Mali, de Côte d'Ivoire ou des Comores racontent leurs histoires dans une pièce de théâtre. Accueillis en résidence par la communauté de Taizé en Saône-et-Loire, ils ont créé C'est quoi le problème ? avec l'aide de deux comédiennes.

OUEST FRANCE >>> Kristell Menez raconte : J’ai découvert au fil du temps les rapports étroits entre l’arrivée en terre étrangère dans un pays dont on ne parle pas la langue et l’arrivée à l’atelier : le processus d’intégration d’une troupe, la prise de risque que représente le fait de jouer, la mise en confiance progressive sont des supports essentiels pour communiquer, se mettre en lien avec les autres.

COMMENTAIRES

    CRÉDITS

    avec Olivier Botrel et Guram, Irina, Mohammed, Eugénie, Abdelaziz, Marina et Adam

    réalisation et image Kristell Menez
    son Clara-Luce Pueyo, Lara Laigneau

    montage et étalonnage Denis Le Paven
    montage son et mixage Vincent Pessogneaux
    musique originale Fabrice Dang Van Nhan

    production les Films de la pluie

    avec la participation de Tébéo, Tébésud, TVR

    Artistes cités sur cette page

    Kristell Menez réalisatrice crédits Louise Quignon - jvvav

    Kristell Menez

    KuB vous recommande