Enfants de guerre dans l'Ouest de la France

Enfants de guerre Isabelle Le Boulanger

Conçus pendant la Seconde Guerre mondiale, les enfants de guerre doivent leur appellation aux circonstances. La rencontre de leurs géniteurs n'aurait jamais eu lieu si ce conflit n'était pas survenu. Ils sont le fruit d'une relation intime entre une Française et un soldat allemand ou un prisonnier français et une Allemande.

La guerre n'empêche pas les histoires d'amour.

En revanche, leur naissance non désirée est vécue comme un traumatisme, elle s'entoure de honte, d'opprobre et d'ostracisme social. Rien d'étonnant à ce que ces enfants portent longtemps le sentiment d'être coupable d'être nés.


Mes enfants de guerre souffrent de se sentir différents, de n'être pas aimés pour ce qu'ils sont et de subir le poids de leur origine. Être l'enfant du malheur est une infirmité lourde à porter qui leur procure une indicible douleur. S'ils n'ont pas connu les mauvais traitements physiques, la plupart ont souffert à minima de carences affectives ou/et de mauvais traitements psychologiques. Au-delà de la diversité des itinéraires, ils ont dû se construire à travers les figures de la mère fautive, du père absent dont ils ignorent tout, leurs questions demeurant toujours sans réponse, et du sentiment de leur propre rejet. Tous ont dû s'adapter à un tuteur plus ou moins bienveillant à leur égard, le pire étant d'être considéré enfant de boche au sein de sa propre famille. Quoi qu'ils fassent, ils restent durablement la preuve de la faute maternelle. Pourtant, ils sont les symboles de l'innocence, au même titre que tous les enfants.

ENFANTS DE GUERRE DANS L'OUEST DE LA FRANCE

LECTURE

réalisé par Pierre-François Lebrun (2020 - 3’)

Un roman publié aux éditions Coop Breizh.

ISABELLE LE BOULANGER

BIOGRAPHIE

Isabelle Le Boulanger est docteure en Histoire contemporaine et chercheure rattachée au Centre de Recherche Bretonne et Celtique de l'Université de Brest. Ses recherches portent d'une part sur les mentalités rurales, la transmission et l'acculturation des idées, et d'autre part sur l'histoire des femmes et des enfants aux XIXe et XXe siècles. Elle est notamment l'auteure de Bretonnes et Résistantes, 1940-1944 (Coop Breizh), À l'origine du féminisme en Bretagne, Marie Le Gac-Salonne (PUR) ou encore Enfance bafouée. La société rurale bretonne face aux abus sexuels du XIXe siècle (PUR).

Enfants maudits

REVUE DU WEB

SLATE >>> Les historiens allemands Silke Satjukow et Rainer Gries estiment à 400.000 le nombre d'enfants nés entre 1945 et 1955 en Allemagne de pères russes, américains, français et britanniques
DEUTSCHE WELLE >>> [anglais] Entretien avec Jean-Paul Picaper, l’auteur d’Enfants Maudits, un ouvrage qui explore le destin des enfants nés en France de soldats allemands pendant la seconde Guerre Mondiale.

CRÉDITS

réalisation Pierre-François Lebrun
comédien Philippe Languille

Le grand BaZH.art est coproduit par Simone & Raymond Productions et France 3 Bretagne
en partenariat avec KuB

avec la participation de TVR, Tébéo et Tébésud
et le soutien de la Région Bretagne et du CNC

réalisation Stéphanie Elbaz et Chloé L’Affeter
production Stéphanie Elbaz
rédactrice en chef Chloé L’Affeter
directeur de production Cédric Bertret

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande