Hasse Poulsen on Arch

Hasse Poulsen à l'Atlantique Jazz Festival

Après Labarrière & guests, voici la captation par KuB d’un second concert ARCH, lors de l’Atlantique Jazz Festival 2016. L’Ensemble Nautilis et Penn Ar Jazz y provoquent des temps d’improvisation, à l’heure du déjeuner sur le campus de l’UBO, entre musiciens des quatre coins du globe et membres de l’Ensemble.

C’est ainsi que le guitariste chanteur Hasse Poulsen se retrouve le 12 octobre, accoquiné à deux Nautilis boys - Nicolas Pointard et Sylvain Thévenard – pour un saut dans l’inconnu.

La mise en bouche est aérienne, incisée d’envolées syncopées (Poulsen), assaisonnée de frottements et de furettements (Pointard) et nimbée d’atmosphères électro-acoustiques (Thévenard). Les choses se corsent au fil de la demi-heure qui suit : bruits de casserole et stridences, comme une mécanique dérèglée, avec bien sûr une authentique virtuosité et connaissance du répertoire, auquel il est régulièrement fait référence, comme d’une force d’attraction-répulsion. Poulsen tire de sa guitare toutes sortes de sonorités, boucles et samples ; sans compter ses saillies vocales. When I feel lonesome entonne-t-il comme s’il s’agissait d’une lovesong, mais celle-ci ne tarde pas à suinter la folie, comme s’il s’agissait de détruire méthodiquement toutes mélodies et clichés. Du jazz qui déconstruit sans agresser. Jubilatoire.

Édito : Serge Steyer

Auteur-réalisateur d’une trentaine de films depuis la fin des années 80, principalement des documentaires pour et avec la télévision publique (France Télévisions, Arte). Auteur d’articles et de dossiers papier pour Films en Bretagne, dont Photographie de l’activité cinématographie et audiovisuelle en Bretagne (2009) et Réinventons l’audiovisuel public (2013). Directeur ...

HASSE POULSEN ON ARCH

CAPTATION

HASSE POULSEN

BIOGRAPHIE
Poulsen Arch#2

Guitariste, improvisateur, compositeur, chanteur-auteur né en 1965 au Danemark d’une mère anglaise et un père danois, Hasse Poulsen a commencé les études musicales à 9 ans en jouant du violon. Il est installé en France depuis 1997.
Il a dirigé les groupes Sound of Choice entre 1991 et 2012, le quintet Progressive Patriots (Guillaume Orti, Stéphane Payen, Henrik Simonsen, Tom Rainey) depuis 2008 et The Langston Project (Debbie Cameron, Luc, Ex, Mark Sanders) depuis 2013.
Il co-dirige Das Kapital (Daniel Erdmann, Edward Perraud) depuis 2002, SighFire (Peter Corser, Johan Dalgaard) depuis 2015, Paul & Us ! (avec Fabien Duscombs) et Asunder avec Paul Dunmall et Mark Sanders.
Il joue également dans Hélène Labarrière Quartet (François Corneloup, Christophe Marguet), Frizione sextet (Romano Pratesi, Glenn Ferris, Stephan Oliva, Claude Tchamitchian, Christophe Marguet. Entre 2002 et 2008, il a été membre de Napolis Walls et Big Napoli de Louis Sclavis.

Entretien pour Citizen Jazz >>> Un drôle de « rouge », qui ressemble plus aux bonnets rouges de Bretagne qu’à la forêt de drapeaux de Jaurès. Entretien avec Hasse Poulsen

NICOLAS POINTARD

BIOGRAPHIE
Nicolas Pointard Arch#2

Batteur et compositeur breton, c’est l’enseignement de Césarius Alvim, Steve Mc Craven ainsi que de nombreux stages auprès de Guillaume Orti, Benoît Delbecq ou Carlos Zingaro qui le font se tourner vers le Jazz et les musiques improvisées.
Il a ainsi joué depuis 2002 dans Kassiopée, trio d’improvisation libre, à cheval dans le désordre avec Christophe Rocher, Stéphane Kérihuel et Claude Tchamitchian. Apsis, sextet qu’il dirige et dont il écrit la musique (avec Christophe Rocher, Antoine Surdon, Philippe Champion, Pierre Stephan et Mikaël Seznec). Shampoing, duo avec le trompettiste Philippe Champion, Art ensemble of Brest, Oko, (avec Nicolas Peoch, Lionel Mauguen, et Alex Argouarc’h), Nautilis, grand ensemble de Bretagne.
Parallèlement, il s’intéresse à la musique traditionnelle bretonne et à ses rapports à la modernité ; avec le groupe Faro qui fait cohabiter instruments traditionnels, pupitre de cuivres, rythmique et improvisateurs, ou encore le spectacle Dekoeff, 14 artistes mêlant danse et musique bretonne et contemporaine. Il participe également aux ciné-concerts du pianiste Christofer Bjurström sur des films de Buster Keaton, Harold Lloyd ou d’Alfred Hitchcock.

SYLVAIN THÉVENARD

BIOGRAPHIE
Thevenard Arch#2

Sylvain Thévenard, ingénieur du son de formation, est un musicien qui s’est spécialisé au fil du temps dans les musiques électroniques, en passant d’abord par le chemin des instruments acoustiques tels que la clarinette et le saxophone.

Inspiré par le Jazz autant que le rock, il construit un parcours expérimental, et travaille continuellement à la recherche de nouvelles voies sonores.

Christophe Rocher et Sylvain Thévenard forment le duo Boreal Bee. Un duo de recherche musicale qui au delà des esthétiques livre une musique minimale et explosive née de la folle relation entre machine et instrument acoustique.

ESPACE PARTICIPATIF

PROPOSER

une œuvre ou un projet

COMMENTER

votre avis nous intéresse !

KuB vous recommande