Heart Shot Blues

Header - Chouette the heart short

Des lendemains qui miaulent et la vengeance, comme une pâtée qui se mange froide.

Dur réveil que celui de Chouette dans le clip de Heart Shot Blues, avec la disparition de son cher félin qui a préféré changer de crèmerie… Jean-Charles, chat domestique, a quitté le panier et la maison sans demander son reste. L’animal fugueur n’a laissé derrière lui qu’une note de rupture pleine de reproches et signée de sa patte, contre la vie bon-marché que lui offrait son maître. S’en suit alors, pour son triste propriétaire, une épopée à skateboard (tricks en prime), sillonnant la campagne et la ville à travers tout le voisinage moqueur, car on sait bien que chacun cherche son chat. Comme après chaque séparation, on s’imagine l’être aimé partout, jusque dans la forme et les fils d’une pelote de laine et l’image de son visage nous hante dans de sombres visions.

C’est brutalement le cas ici, même avec un ex aux poils trop longs et aux pattes de velours. Et si certaines ruptures sont plus difficiles que d’autres, celle-là se termine non pas dans les larmes mais dans le sang, à coup de rayons lasers oculaires et de ronronnements de contentement, puisque les retrouvailles entre l’animal et son maître ne se passent pas comme prévues.


Esthétique lo-fi, univers difforme, montage sauvage et ambiances surréalistes, tout se mélange dans ce shot d’adrénaline et de désespoir absurde. Série-b sanglante et féline où aucun (vrai) animal n’a été blessé durant le tournage, le clip de Heart Shot Blues nous propose un grand moment de désespoir cocasse, à la limite du scato mais puisqu’il y a un chat ça passe. Un clip discount mais avec un super goût de fun et de plaisir, sauvagement rythmé par le garage défoncé des Chouette, que vous avez peut-être eu le plaisir de voir jouer aux dernières rencontres des Transmusicales. Une vidéo à l’énergie solide, légère et zinzin, qui vous fera peut-être réfléchir à deux fois lors de votre prochain passage au rayon animalerie du supermarché, lorsque vous choisirez, avec plus de réflexion et la boule au ventre, la nourriture de votre compagnon à quatre pattes.

HEART SHOT BLUES de Chouette

réalisé par Malo Alliot (2016 – 3’44)

En tant que membre du groupe, j’en connais bien l’univers. Je souhaitais exploiter le décalage, présent dans la chanson, entre ce qui est dit et ce qu’on entend, et lui ajouter une dimension visuelle. Je souhaitais une ambiance étrange, absurde et rythmée. L’idée m’est venue d’une histoire de trahison amoureuse entre un homme et son chat, il se déplace en skate pour le chercher en différents lieux. J’ai utilisé des focales très courtes pour les gros plans, c’est une astuce assez courante pour rendre un gros plan bizarre, allant même jusqu’à utiliser une Gopro attachée au comédien-skateur (qui n’est autre que Christophe, le guitariste du groupe). Comme il me fallait une personne âgée, j’ai demandé à ma grand-mère. L’équipe de bénévoles super motivés, ce sont mes amis qui bossent dans le cinéma.
C’est donc un clip fait sans gros moyens financiers, et qui a été possible grâce à tous ces gens qui m’ont aidé. Je voulais une chose à la fois esthétique et débile, rythmé et absurde, trash et drôle. Quelque chose qui soit fidèle à Chouette : travaillé et déglingué à la fois.

CHOUETTE

BIOGRAPHIE
chouette KuB

Qu’est-ce qui se cache derrière ce nom d’oiseau ? Un ramage blues, un plumage surf et des hululements psychédéliques. Deux guitares, une basse, une batterie : la formule est magique lorsque Chouette s’en empare. Héritier du garage-punk des Cramps, du blues rétro-futuriste de Jon Spencer, du psychédélisme azimuté du Brian Jonestown Massacre, Chouette est un cousin éloigné du quatuor rennais Black Lips (You don’t know why you run / Beast Records). Derrière un je-m’en-foutisme porté en étendard, derrière une façade élégamment dévastée, on trouve des morceaux solides, comme surgis d’un bayou fantasmé, avec un traitement minutieux des chœurs, des guitares et de la réverb’. Chouette a enchainé des dates aussi prestigieuses que le festival du Pont du Rock, le Binic Folk Blues Festival ou encore les Transmusicales de Rennes. Très convaincant sur disque, Chouette donne la pleine mesure de son talent sur les planches.

MALO ALLIOT

BIOGRAPHIE
Malo chouette KuB

À sa sortie de l’ESRA (école de cinéma rennaise), Malo Alliot co-réalise La Passeuse, sélectionné au Festival Européen du film court de Brest 2014. Il part ensuite en Espagne, où il réalise un autre court La Carretilla, puis en 2016, intègre l’EMCA (Ecole des métiers du cinéma d’animation), à Angoulême. Sa rencontre avec Chouette ? C’est très simple : il en est le batteur. Il réalise ainsi toutes les vidéos du groupe, allant du très DIY Surfin Penestin, au plus travaillé mais non moins déjanté Heart shot blues. Un nouveau clip est en préparation.

CRÉDITS

Clip 
réalisation & montage     Malo Alliot
le type     Christophe Leparmantier
la grand-mère     Annette Colin
Jean-Charles     Jean-Charles
image     Rémy Barbot et Luc Venries
electro     Sylvain Caret
son     Charly Fournier
FX     Auguste Lefort

assistante réalisateur     Marion Combot
régie     Chloé Massiot
déco     Yann Serrat
remerciement     à Annette Colin, Mathias Leblanc, Anouk Alliot, Chloé Massiot, Romaric Piel, Thomas Bleher, Lisa Colin, Maxime Chotard, Pierre-Loup Moulin, Yves et Suzanne Leparmantier.

Musique
chant/guitare     Romain Prault (auteur-compositeur)
guitare     Christophe Leparmantier (compositeur)
basse     Cécile Fraval (compositeur)
batterie     Malo Alliot (compositeur)
arrangement     Arthur Paichereau
mixage et enregistrement     à l’Abri 101 par Arthur Paichereau.
masterisée     par Loki.
 
chronique     Margaux Dory

Artistes cités sur cette page

Malo photo

Malo Alliot

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande