Le grand BaZH.art #2

Header - Le grand bazh.art 2 Bigre

BIGRE

Par Stéphanie Elbaz

Il est un spectacle qui fascine à Paris et dont la reprise au Théâtre Tristan Bernard est attendue. Pas de tête d’affiche pourtant, pas de pitch détonnant, pas de dialogues hilarants, juste trois comédiens, installés dans une tranche de décor : trois chambres de bonnes sous les toits, occupées par trois individus. Un immeuble découpé et placé dans un ciel étoilé pour un spectacle sans parole et une histoire aussi poétique que surréaliste.

Comment cet ovni théâtral est il arrivé à s’imposer ? C’est d’autant plus étonnant qu’il n’y avait au départ ni texte ni projet.


Pierre Guillois et ses deux comparses auteurs et comédiens, Olivier Martin-Salvan et Agathe L’huillier, ne savaient pas expliquer avec des mots ce qu’ils voulaient monter. Au départ il y avait l’envie de réinvestir les univers d’Amélie Poulain, le plusqueréalisme des Deschiens, ou le burlesque de Laurel et Hardy et de Buster Keaton.

Pas de texte pour commencer donc. Ni pour finir en fait. Ce spectacle est muet. Au centre le personnage d’un accumulateur, côté jardin, un maniaque minimaliste et obsédé par la propreté, côté cour, une jeune fille bordélico-romantique. Scènes du quotidien, voisinages, amitiés ratées ou non-histoire d’amour dans ce qu’il a de moins cliché.

Nous passons un bon moment avec Pierre et son équipe, pour comprendre comment on orchestre un tel ballet, comment on écrit sans texte, comment on donne du fond avec de la forme seulement, comment on croit en ses projets alors qu’on ne peut même pas encore les exprimer.

Pierre Guillois est le directeur artistique de la Compagnie Le Fils du Grand Réseau à Brest, il a aussi été artiste associé au Quartz, Scène nationale de Brest de 2011 à 2014.

Lire l’article de Télérama sur Bigre

DE FIL EN FIL

Par Anne Burlot

A Lannion, les quartiers d’Ar Santé et des Fontaines accueillent pendant 10 jours la compagnie Basinga qui met en scène un spectacle participatif autour d’une funambule. Les artistes de cette compagnie ainsi que Le cirque à Léon poseront leurs valises et leur chapiteau au milieu des barres HLM. Les répétitions sont publiques, les habitants passent, commentent, échangent avec les artistes qui proposent des ateliers.

Tout ce processus aboutit au 8 avril, jour où Tatiana la funambule marche sur un fil qui s’élève entre les tours du quartier.


Ce sont des habitants qui tiennent les cavalettis (des attaches pour parer les éventuelles rafales de vent) et d’autres qui accompagnent par le chant, les musiciens de la compagnie.

L’objectif d’Anne Burlot est de montrer comment les habitants peuvent entrer en contact avec les pratiques du cirque, et plus globalement, une démarche artistique. L’opération permet aussi de créer des ponts entre ces deux quartiers où vivent de nombreuses familles fragilisées (le revenu moyen y est deux fois moins élevé que dans le reste de la ville). A l’origine de ce projet : le Carré Magique pôle national des arts du cirque, la ville de Lannion et la Drac, en association avec les travailleurs sociaux, les animateurs, les professeurs…

BROKEN BACK

Par Thibaut Boulais

A 23 ans, Jérôme se déplace une vertèbre qui l’oblige à lever le pied. Il a déjà une vie un peu speed, en tant que co-dirigeant de deux start-ups. Il en profite donc pour écrire ses premières chansons, les accompagner avec sa guitare… et les poster sur le net. Mon premier titre s’appelait Skinny love, un test en quelque sorte ! À l’époque j’étais en troisième année à l’EDHEC et il me restait encore un an ensuite à tirer. Il n’est pas parti de rien quand-même puisqu’il a été au conservatoire de St Malo pendant 13 ans, tuba classique et jazz. Maintenant qu’il est rétabli, Jérôme peut à nouveau s’investir à fond : le chant, répéter répéter et répéter, filer son live pour qu’il soit vraiment nickel et. . . jouer !

Étonnante success story de ce maloin, rapidement contacté par des DJ connus – Klingande, Kygo, Thomas Jack – qui lui proposent des collaborations.

LES 12 TRAVAILS D’HERCULE D’ARNAUD LE GOUËFFLEC

Les 12 travaux d'Hercule Le grand BaZHart magazine culturel Breton

Retrouvez un extrait de la lecture Les 12 travails d’Hercule, un livre d’Arnaud le Gouëfflec, édité par Coop Breizh

sur la page lecture publique de KuB.

CRÉDITS DES SUJETS DU GB#2

BIGRE PAR STÉPHANIE ELBAZ
auteur, comédien et metteur en scène de BIGRE     Pierre Guillois
assistant du metteur en scène     Robin Causse
auteur et comédien     Olivier Martin Salvan

DE FIL EN FIL PAR ANNE BURLOT
la funambule     Tatiana Mosio Bogonga
l’éducateur (asso Beauvallon)     Claude Brillant
la chargée de comm Carré Magique     Marianne Gauthier-Destable

BROKEN BACK PAR THIBAUT BOULAIS
avec Jérôme, dit Broken back
et Sam, percussioniste 

LES 12 TRAVAILS D’HERCULE
par     Pierre François Lebrun
Lu par     Philippe Languille

CRÉDITS PRODUCTION ET PLATEAU

Le grand BaZH.art
est coproduit par     Simone & Raymond Productions et France 3 Bretagne
en partenariat avec     KuB
avec la participation de     TVR, Tébéo et Tébésud

et le soutien de     la Région Bretagne et du CNC

présentation     Marine Baousson et Alexandre Pesle
réalisation     Avel Corre
production     Stéphanie Elbaz
rédactrice en chef     Chloé L’Affeter

directeur de production     Cédric Bertret
graphiste     Arnaud Pham Gia
concepteur décor et lumière     Gérard Thomas
musique originale     Jean-François Prigent

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande