La complainte de Richepin

yann les yeux fermes

Gens de La Mer nous plonge dans un flot de paroles extraites de La mer, un recueil de Jean Richepin, poète de la seconde moitié du 19e, un des rares amis de Rimbaud, connu pour son goût du langage cru, populaire, son désir de donner vie aux petites gens tout en choquant les bourgeois.
Le Collectif Đ convoque des voix, des atmosphères sonores recueillies au mouillage et prend place dans le port-musée de Douarnenez où se trouvent des bateaux de pêche et une expo de Stéphane Lavoué, une fresque pleine de douceur et de générosité, à la fois poétique et épique issue d’une résidence du photographe sur les témoins de la culture ouvrière de Douarnenez.

Toutes ces évocations convergent pour un hommage vibrant aux marins qui ont connu une vie rude mais ô combien ardente. La performance débute par la magnifique complainte Les trois matelots de Groix : L’avez-vous oublié, moi je l’ai retenu, / Ce vieil air de marin, chef-d'œuvre d’inconnu, / Où du peuple et des flots, l’âme obscure s’exprime…

Laissez-vous emporter.

CAPTATION

GENS DE LA MER

par le Collectif Ð (2021 - 23’)

À l’image du Collectif Đ, Gens de La Mer est un projet sans frontières disciplinaires, sociales, géographiques, temporelles. Une proposition artistique vouée à évoluer, une exploration du temps et de multiples espaces avec la volonté de s’insinuer dans la réalité du monde. Création collective sur le peuple de la mer en Bretagne au tournant du 20e siècle, Gens de La Mer est un questionnement sur les marqueurs de la dignité humaine. Comment être une mère sans enfant ? Un homme sans prendre la mer ? Ou simplement un être humain lorsque l’on passe toute une vie harnachée à tirer des bateaux sur les chemins de halage ? Par les différents médias, sensibilités et savoir-faire du Collectif Đ, le défi est de donner vie à cette œuvre, de la traiter comme une des composantes de la mémoire collective, de l’ancrer dans son époque et son territoire puis de lui faire traverser l’immensité du 20e siècle.


Gens de La Mer mobilise les arts de la parole, comédien et conteur, après quoi vient le silence. En puisant dans les percussions traditionnelles, la MAO, la guitare, la clarinette et les sons échantillonnés en milieux naturels, la musique confère au paysage sonore. À la manière du tonnerre qui n’existe pas sans la foudre, la mise en lumières offre la profondeur de champ nécessaire à l’expérience immersive. Du plus sombre au plus rayonnant, c’est elle qui permet aux Gens de La Mer de passer du tableau au retable, bouclant ainsi la galerie des portraits de Richepin.

>>> une captation de Killian Eon réalisée au Port-Musée de Douarnenez

INTENTIONS

Une épopée au long cours

par Yann Salvino

Devant le micro, chanteur de profil - Collectif D barré

Gens de La Mer est une épopée au long cours, un aller sans retour vers la vie d'un peuple altier sans être arrogant, miséreux sans être misérable. C’est un voyage qui prend pied dans sept textes écrits par Jean Richepin et tirés du recueil La mer paru en 1886. La parole du poète résonne et ré-enchante ces paysages rustiques et austères, plus nobles que désolés. Elle leur insuffle magie et beauté. Les artistes se découvrent témoins et passeurs malgré eux de légendes devenues patrimoine historique. Pour que l’on n’oublie jamais ces âmes déchirées, il nous fallait les raconter. Richepin les a immortalisées pour la postérité, les inscrivant ainsi au panthéon de l'humanité, charge à nous désormais de maintenir cette mémoire vibrante au cœur des vivants. Entre ceux qui partent et ceux qui restent, les kilomètres, les milles, ne se comptent plus.


L'espace se mue en une nuit noire et infinie contenue dans un battement de cils. Alors seul reste le temps pour mesurer, pour ne pas perdre pied. Plus d'un siècle nous sépare de Richepin et de ces Gens de La Mer. De ce promontoire, nous contemplons ce qui a changé et ce qui est immuable, la tendresse et l'âpreté, la vie et ses rivages. Poèmes, tableaux, photographies, pièces, romans, musiques et chansons, contes, films, sculptures et monuments, autant d'hommages qui témoignent d'un même sentiment de respect mais par-dessus tout d'une éternelle fraternité, la fraternité des hommes. En refusant de reléguer leurs existences au monde des mythes et des fantasmes, en usant de toutes nos forces et de tous nos savoir-faire, en traquant leurs images jusqu'aux confins de la conscience individuelle et collective, nous souhaitons porter un regard bienveillant sur le passé et tendre une main amie vers l'avenir.

Au service d'un récit modernisé

par Killian Eon

Guitariste joue devant un bateau - Collectif D barré

Les trois matelots de Groix de Jean Richepin est cette histoire de trois marins, des gars ordinaires de la côte bretonne, qui font de leur mieux pour nourrir les leurs. Contre vents et marées, ils traversent la tempête, bravent leur peur. Dans une transmission orale de leurs récits, une originalité se dégage, qui mêle l'héritage des conteurs bretons, la comédie grandiose et des influences musicales variées. Les thèmes abordés par les trois loups de mer du Collectif Ð m’ont renvoyé à mon existence de jeune adulte breton. Le rapport à la mer, la question des conditions de travail, comment on subvient à nos besoins… C’est à travers les anciens que l’on peut voir l'absurdité des modes de vie d’aujourd’hui et l’intensité qui se dégageait de leur vie de tous les jours. J’ai donc voulu compiler tout cela dans un récit cinématographique, un mix entre tradition et modernité dans l’enrobage de ces récits d’un autre temps, de notre passé collectif.

BIOGRAPHIES

Collectif Ð

groupe Collectif D barré

Formé aux arts plastiques puis aux arts du spectacle vivant, Yann Salvino, comédien, auteur, metteur en scène, collabore à de nombreux projets de genre (théâtre contemporain, cabarets poétiques, spectacles musicaux, lectures publiques, performances in situ, ...).Il parcourt ensuite Europe, Amérique et Caraïbes pendant près de dix ans. Revenu en France, il choisit la Bretagne pour porter son premier projet personnel, Gens de La Mer. Pour cela, il va s'entourer d’artistes éloignés par leurs disciplines respectives mais dont les sensibilités semblent communiquer formant archipel et donnant naissance, en 2020, au Collectif Ð.


Anthony Debray est conteur d’histoires de Bretagne, d'Irlande, d'Afrique et d'ailleurs. Dans la forêt, au coin d'un feu ou sur scène, il visite et revisite les mythes et les légendes. En studio, il se prête à l’exercice de la voix off et du doublage. Percussionniste, Anthony est également membre de plusieurs ensembles de musiques actuelles et traditionnelles avec lesquels il a joué pour la radio danoise, en Russie, au Portugal et sur des scènes prestigieuses comme le Hellfest, Wacken, Metal Cultures, Sama'Rock ou encore Rock O'Zarènes.

De son côté, Guillaume Chartin est producteur de musiques électroniques, compositeur et multi instrumentiste. Il a étudié la coordination de projets culturels internationaux, l’ethnomusicologie et les musiques actuelles.Après de nombreux voyages, il revient en Bretagne afin de développer un projet en solo, sous le pseudo Ojûn, qui reçoit un accueil chaleureux dans les médias nationaux et spécialisés. En parallèle, Guillaume a notamment développé un parcours sonore immersif en collaboration avec Feodor Atkine, Joel Jouanneau et Titwann, projet labélisé par la Fondation pour la mémoire de l’esclavage. Son projet artistique singulier qui questionne les frontières, les cultures et les styles musicaux cimentera la rencontre de Yann et d’Anthony, tous deux raconteurs d’histoires.

Killian Eon

Killian Eon réalisateur - Collectif D barré

Killian Eon est photographe et réalisateur, basé près de Lorient. Il a commencé sa carrière professionnelle en 2021, mais pratique la photo depuis longtemps. Son travail s’inspire d’artistes tels que Ryan Muirhead, Platon Antoniou, Roger Deakins, Ellen Kuras, Chloé Zhao… Ce qu’il affectionne, c’est de retrouver les mêmes personnes de projet en projet, créer un environnement de travail où tout est possible, où les relations sont profondément humaines, empreintes de confiance et de bienveillance.


Il est ainsi devenu le photographe attitré de plusieurs groupes de musique et continue de rencontrer une foule d’artistes sur sa route. Son style s’en trouve influencé. On reconnait Killian à ses gros plans, aux détails, aux textures, à ce que l’on voit en se rapprochant. Dans ses compositions, il privilégie l’intime en créant des ambiances picturales qui lui permettent d’approcher l’âme à travers le sujet.

REVUE DU WEB

De la littérature en musique

OUEST FRANCE >>> Ouvrir des portes autour de la poésie et de la fraternité, confronter leurs arts dans une proposition artistique évolutive et pluridisciplinaire. Un trio composé d’un Port-Louisien qui ne cesse de nous étonner, Guillaume Chartin, qui a rejoint le projet lancé en avril 2020 par le comédien, auteur et metteur en scène Yann Salvino avec Anthony Debray, musicien et conteur, tous deux résidant dans la région rennaise.

FRANCE INTER >>> Entre la sortie de son roman Les furtifs en poche, une évocation musicale de celui-ci à travers un spectacle de rock fiction Entrer dans la couleur, la sortie d'un livre pour enfant Scarlett & Novak, et la participation sur un titre de l'album de Rone, l'écrivain Alain Damasio multiplie les expériences, nouvelles ou pas, pour donner sens à sa réflexion bouillonnante.

UN JOUR UN POÈME >>> Pour en savoir plus sur Jean Richepin.

COMMENTAIRES

    KuB vous recommande