Nos meilleurs films engagés

révolte gilets jaunes

Se battre pour un avenir meilleur, refuser des valeurs et actions qui nous choquent, rester humains, solidaires et surtout faire corps face à la fatalité. La Bretagne a pris sa part dans la bataille pour les droits sociaux. De la grève ouvrière à l’occupation d’un bois, de la lutte pour une identité à celle contre la répression policière, découvrez ce panorama non-exhaustif des causes défendues et des formes de luttes et d'affrontements qu’elles ont engendrées.

Patrick Prado

La modernité menace la ruralité, selon ce documentaire qui se déroule sur fond de remembrement et de guerre du lait. Le réalisateur, par ailleurs anthropologue, s’interroge sur le devenir de la vie paysanne qui disparaît et sur ce qui la remplacera. Il en résulte un film engagé qui tente de saisir un basculement dans l’histoire d’un village breton.

Patrick Prado

Dans ce second volet, le cinéaste rend hommage à l’agricultrice et poétesse bretonne Anjela Duval, figure de proue d’une culture dont le film documente la disparition. Cette femme est le témoin de l’effondrement de la culture paysanne et de la désertion des jeunes générations au profit de la ville.

François Jacquemain

Dans les années 70, le cap Sizun est le théâtre d’une lutte sans précédent entre les gendarmes et les citoyens qui s’opposent à la construction d’une centrale nucléaire. Ce film engagé dénonce les actions de l’État et d’EDF pour mener à terme leur projet contesté.

Jean-Baptiste Bonnet

Les ZAD (zone à défendre) ont, depuis quelques années, abondamment nourri le travail des cinéastes engagés. S’inspirant de la mobilisation autour du site de Bure, le réalisateur portraitise une guérilla organisée pour empêcher la destruction d’un bois au profit d’une déchèterie nucléaire. En filigrane, c’est la résistance citoyenne qui se dessine dans cette fiction écologiste.

Jean-Louis Le Tacon

Slogans anticapitalistes, bribes de l’Internationale et chants bretons traditionnels se mêlent dans ce documentaire militant qui retrace les grèves des ouvriers briochins en 1972. On y voit aussi se développer la solidarité entre paysans et ouvriers et la lutte pour l’identité et la culture bretonne. Ce film engagé aura sans doute contribué à donner au conflit sa dimension emblématique.

Sonia Larue

Clin d’œil aux discours de la militante trotskiste française Arlette Laguiller, ce documentaire féministe aborde le sujet du rapport des femmes au travail. Facteur d’émancipation ou vecteur d’aliénation, cinq d’entre elles racontent comment elles ont réinventé leur vie professionnelle.

Patrick Prado

La révolte des Gilets Jaunes représente un des soulèvements les plus marquants des dernières années. Victime d’une vive répression, ce mouvement a aussi remis d’actualité la question des violences policières. À travers un montage de vidéos amateures, Patrick Prado donne à voir la colère du peuple et la chorégraphie de la révolution.

Philippe Guilloux

Couple de photographes à l’origine du mythique film militant Plogoff, des pierres contre des fusils, Nicole et Félix Le Garrec forment un duo engagé, dont l’insoumission résonne encore de nos jours. Dans ce documentaire, ils racontent leur parcours atypiques et leur attachement à la région.

Luc Chiefare

Les punks rennais rejoignent la révolte ouvrière et leur colère est audible ! Le clip met en regard une course automobile, la plainte d’un ouvrier et les violents affrontements entre manifestants et CRS. L’utilisation d’images du siècle passé alerte sur les répétitions de l’Histoire. Un clip résolument engagé à découvrir sur KuB.

COMMENTAIRES