Barba Loutig à NoBorder

Barba Loutig au festival NoBorder 2016

Nous sommes très heureux d’exposer ici la magnifique énergie de Barba Loutig, un quatuor vocal féminin-taquin que nous avons filmé lors de l’édition 2016 de NoBorder. Ça envoie ! ai-je juste envie de dire, tant au niveau des sens que du sens. Femmes flamboyantes et audacieuses, douces et mordantes... leur ensemble est proprement envoûtant.

Serge Steyer

Auteur-réalisateur d’une trentaine de documentaires et d’une fiction, auteur d’articles et de publications papier pour Films en Bretagne, dont Photographie de l’activité cinématographie et audiovisuelle en Bretagne (2009) et Réinventons l’audiovisuel public (2013).

émancipation spectacle

BARBA LOUTIG

1 concert, 10 éléments

Les chants polyphoniques de Barba Loutig n’ont que faire des convenances ! Loeiza Beauvir, Anjela Lorho-Pasco, Elsa Corre et Lina Bellard donnent de la voix et du cœur, mènent la danse, à la hussarde. ! Polyrythmies, tambours et tambourins… la faim de style et d’énergie musicale justifie les moyens ! Issus de traditions populaires de différentes régions de Bretagne, les chants de Barba Loutig sont en breton et en français et mêlent les influences musicales de quatre chanteuses de la péninsule.

LOEIZA BEAUVIR

BIOGRAPHIE

Loeiza Beauvir grandit entourée de musiciens. Elle vient au chant de très bonne heure, participe à la création de nombreux projets artistiques aux influences diverses (chanson française, jazz...) mêlant chant et théâtre (les Fripettes, les sœurs André...). En 2010, elle rejoint le Teatr Piba, en qualité de chanteuse et comédienne. 
Elle intègre également la Kreiz Breizh Akademi, au sein de laquelle elle approfondit sa connaissance du répertoire musical populaire breton sous la direction du chanteur Erik Marchand. Cette aventure la mène jusqu'en Albanie où elle découvre la polyphonie Laab auprès des chanteurs de l'ensemble de Mallakaster. 
À cette même époque, elle entame l'écriture de son propre répertoire et crée le duo Tyto Alba avec le guitariste Fred Boudineau, désireuse d'exprimer et de partager en musique sa propre sensibilité.

ANJELA LORHO-PASCO

BIOGRAPHIE

Dès son enfance Anjela Lorho-Pasco commence à chanter, avec ses sœurs, ses voisines, sa famille. Imprégnée du chant vannetais, elle est présente sur la scène musicale bretonne, aussi bien en fest-noz (Diaoulezed, duo Madec/Lorho-Pasco, An tri DipoP, Barba Loutig) qu'en concert (spectacle A Di Da Di, Damp d'er friko) et intègre en 2011 la 4e promotion de la Kreiz Breizh Akademi.
Après une formation en technique vocale, notamment auprès d'Agnès Brosset et de Véronique Bourjot, et un travail sur le répertoire vannetais, avec le soutien de Jorj Belz et l'aide de nombreux « passeurs de mémoire », elle obtient le DEM au conservatoire de Pontivy.

ELSA CORRE

BIOGRAPHIE

Elsa Corre est originaire de Douarnenez, un petit bout de terre qui foisonne d'échanges et d'ouvertures, et qui lui donne très vite le goût de l'ailleurs. Après avoir commencé à explorer les chants irlandais et le jazz vocal, elle s'est passionnée pour la Galice et sa tradition musicale, en particulier celle des chants de femmes et de la pandeireta (tambour traditionnel). 
Sa participation à la Kreiz Breizh Akademi lui a permis d'acquérir des connaissances concernant les musiques traditionnelles du monde, et en particulier de basse Bretagne. En 2012, elle crée le Duo du bas avec Hélène Jacquelot, un duo vocal sans frontières qui présentera sa nouvelle création autour des chants de femmes d'ici et d'ailleurs et de la cuisine en mars 2015. Après avoir participé au premier album de Konogan An Habask en 2012, elle fait à présent partie de son groupe Pevarlamm

LINA BELLARD

BIOGRAPHIE

Musicienne bretonne, Lina Bellard réinvestit dans son travail les influences de trois autres aires culturelles : l’Inde du Sud où elle a passé son enfance et qui l’a probablement sensibilisée aux richesses spécifiques des musiques modales ; elle a ensuite découvert dans le Poitou de son adolescence la force des danses traditionnelles ; le Périgord enfin, dont est originaire sa famille, est la troisième partie de son héritage culturel qu’elle investit, une piste de travail explorée pour le moment sur le plan poétique et symbolique (contes, croyances populaires).

En 2008, elle rencontre le comédien Didier Kowarsky à l’occasion de sa participation aux ateliers Paroles Tout Terrain organisés par le festival des arts de la parole Mythos à Rennes. Elle lui propose un rôle de « conseiller artistique » pour son spectacle solo, actuellement en création.
Lors de son passage à la Kreiz Breizh Akademi, elle part en Inde du Sud pour un voyage d’études autour du chant carnatique. En 2011, elle obtient une bourse de compagnonnage mise en place par le CPMDT (Collectif des professionnels des musiques et danses traditionnelles) et financée par l’Adami, lui permettant de suivre l’enseignement musical et les conseils artistiques de Titi Robin. Les découvertes et approfondissements qui en découlent sont à la base de nombreuses compositions qu’elle intègre à son répertoire solo.

FIGURE FÉMININE

REVUE DU WEB

Rencontre dans les coulisses du Vauban >>> KuB s'est entretenu avec Loeiza Beauvir et Lina Bellard à la suite de leur concert donné au festival No Border.

Le Logelloù >>> Pour leur premier clip, les chanteuses de Barba Loutig ont choisi Penvénan (22) où une trentaine de figurants sont venus des quatre coins de la Bretagne pour danser un laridé.
vidéo : Oona Spengler / son : Manu Le Duigou

Le Télégramme >>> Barba Loutig, c'est une figure féminine d'une comptine trégoroise qui raconte : "Barbe Loutic Caillebotte, avec son doigt remuait la bouillie, avec son derrière elle allumait le feu, Barbe Loutic toute seule !" On trouvait ça sympa, sourit Lina. De l'énergie à revendre, et quelques libertés prises avec les textes, parfois : Quand certains sont trop misogynes, on se fait plaisir, explique Elsa. 

Les polyphonies bretonnes à danser de Barba Loutig >>> Un reportage France 3 Iroise (2015 - 2'06)

KuB VOUS RECOMMANDE

COMMENTAIRES

Votre avis, votre témoignage nous intéressent ! Nous vous invitons à nous laisser un commentaire ci-dessous.