Oudside à No Border

Oudside au festival No Border 2016

Le oud est une sorte de luth très répandu dans les pays arabes, en Turquie, en Grèce… Les occasions d'entendre sa sonorité en Bretagne ne sont cependant pas rares, notamment grâce aux métissages culturels mitonnés par la Kreiz Breizh Akademi, rejointe par des personnalités comme Fawaz Baker, ex-directeur du conservatoire d’Alep. Dans Oudside, le oud de Florian Baron se mêle aux guitares de Louis Boudot et Charles Blandin, faisant entendre sa différence, dans le timbre et la tonalité, comme un chant oriental serti d’harmonies occidentales.

Serge Steyer

Auteur-réalisateur d’une trentaine de documentaires et d’une fiction, auteur d’articles et de publications papier pour Films en Bretagne, dont Photographie de l’activité cinématographie et audiovisuelle en Bretagne (2009) et Réinventons l’audiovisuel public (2013).

spectacle métissage

OUDSIDE À NO BORDER

LE CONCERT

OUDSIDE

PARCOURS

Trois musiciens talentueux, une rencontre réussie - écoute, finesse, intimité, surprise : la musique est bien là, pour notre plus grand plaisir.      Hélène Labarrière

Oudside est né à Rennes de jams et d’amitié, de la magie du mélange du oud et des guitares manouches, du plaisir de façonner ensemble un son au service de mélodies, d’arrangements et d’improvisations narratives. Nos cordes entrent en sympathie, nos caractères s’accordent. L’ensemble ouvre un champ d’exploration : répertoire de reprises et de compositions dont les influences peuvent aller du swing manouche au makam turc, passant par le jazz, le free, le blues, le contrepoint, la pop ou le rag indien. 


En concert, nous avons à cœur de nous adresser à tous et prenons un plaisir fou à ces moments d’échange. Improvisations croisées, digressions autorisées, surprises, on voltige, on se rattrape aux branches que tendent les compères, avec une attention particulière pour le grain, la nuance, l’énergie commune, l’espace laissé au silence. 
Délibérément inclassable, Oudside hérite de ces musiciens-voyageurs qui ont su ouvrir leur musique à la rencontre et à la nouveauté : Django Reinhardt, Ravi Shankar, Erdal Erzincan, John Mc Laughlin, Kristen Noguès, Paco De Lucia...

LOUIS BOUDOT - FLORIAN BARON - CHARLES BLANDIN

BIOGRAPHIES
Louis Boudot Oudside

Louis Boudot

Louis Boudot s’est initié au jeu de guitare blues et rock avec son père, musicien de métier. 
La découverte de la guitare manouche est un déclic : il développe un jeu virtuose, énergique et innovant qui fait de lui, à 24 ans, un pilier du style en Bretagne. Tout en écumant les jams, il passe une licence de musicologie et DEM jazz avant de se consacrer à la scène, qu’il partage avec Gypsylogy, Dominique Carré, ou Marion Thomas et Joris Viquesnel dans Some Swing Else. 

Florian Baron Oudside

Florian Baron

Musicien reconnu de la nouvelle scène bretonne, collaborateur d’Erik Marchand, Sylvain Barou, Charkha et Bayati, Florian Baron a enrichi sa culture initiale de guitariste «trad» en se formant au oud en Syrie et en Turquie. 
Depuis, il met l’instrument au service d’expressions variées : jazz, gwerz, danse orientale, poésie, rebetiko, musique balkanique, baroque ou iranienne. 
Il a commis une dizaine d’albums avec différentes formations et se produit également en solo. 

Charles Blandin Oudside

Charles Blandin

Fasciné par la musique depuis son plus jeune âge, Charles Blandin a débuté par le violon. 
Son coup de foudre pour le swing de Grappelli et Django le détourne très tôt de l’apprentissage classique au profit du jazz et de la guitare. Musicien curieux et passionné, il aime naviguer d’un style à l’autre au gré de ses rencontres et collaborations avec des musiciens comme Alban Schäffer, Tchavolo Schmitt, Benjamin Coum ou Erwan Hamon.

Une authentique conversation orchestrale

REVUE DE PRESSE

Jazz Magazine, Franck Bergerot >>> Le nom de Florian Baron a déjà figuré dans ces pages. Non parce qu’il est le fils du grand sonneur de bombarde Jean Baron, mais parce qu’il est le joueur de oud du groupe Charkha, qui fut ma révélation de l’édition 2014 du festival de Malguénac. Le voir programmé avec deux guitares manouches pouvait faire craindre le pire. À tort. Car c’est tout le contraire de la traditionnelle locomotive manouche qui accompagne le oud de Baron. Plutôt une authentique conversation orchestrale entre la touche orientale du vocabulaire de Florian Baron et les deux guitaristes évitant les approximations et les excès du type anneau de vitesse si répandus dans le revival manouche et tirant le meilleur de leurs Selmer : délicatesse, profondeur. 

Gérard Delahaye >>> L'autre jour, dans une une programmation digne d'un petit festival, (quatre groupes ou artistes dans la même soirée !) un énorme coup de coeur : Oudside Trio (à ne pas confondre avec Outside Duo, qui n'est pas mal non plus). Louis Boudot, Charles Blandin aux guitares, et Florian Baron au oud (d'où le nom). Trois virtuoses épatants, qui maîtrisent leur instruments sur le bout des doigts, mais aussi la musique dans tous ses ébats. 


Inventivité, énergie, groove, rigueur... tout ce qu'on demande à un musicien est là, multiplié par trois, par douze, par mille. Ils se répondent et dialoguent sans se marcher sur les pieds ni sur les doigts : ils se respectent, ne sont pas dans la compétition, ce que j'apprécie pour avoir parfois assisté à des concerts qui tiennent plus de l'athlétisme que de la musique. Ils nous offrent un vrai feu d'artifice. Autant dans les compositions personnelles que dans les reprises (Caravan, softly...), ils sont bluffants.

KuB VOUS RECOMMANDE

COMMENTAIRES

Votre avis, votre témoignage nous intéressent ! Nous vous invitons à nous laisser un commentaire ci-dessous.

11 Juin 2017 10:20 - Boudot Yves

Tres beau concert de Oudside , très belles images , le son est très bon aussi , merci pour ce souvenir on en redemande !