SMOCKINGCATEYES4, Unreal Underground distopia

« Unreal Underground distopia » par Kevin Bloo

Nous sommes confrontés à des choix complexes qui nous engagent, mais nous divisent également.

Si vous vous êtes déjà demandé à quoi pouvait ressembler l’intérieur de votre conscience, le réalisateur Kevin Bloo en donne une idée dans le clip Unreal Underground distopia de SmokingCatEyes4. En effet le clip s’accorde parfaitement avec la musique et son titre, plongée concrète dans l’irréel et le souterrain de notre intériorité. Car si la dystopie renvoie à une société imaginaire où l’accession au bonheur est irréalisable, c’est une métaphore de l’esprit humain qui est donnée à voir ici.

Cette rencontre entre soi-et-soi se cristallise autour de cette jeune femme qui surgit dans le cadre par le bas, et qui en sortira de même à la fin. Survient une danse des plans, des coupes, du montage saccadé et psyché, rythmée par une musique lancinante et obsédante.


Le réalisateur s’appuie sur des phénomènes d’échos – avec ce cri de jouissance qui ponctue le beat principal, ou même des séquences de regards récurrentes – mais s’amuse également avec les attentes supposées du spectateur. Ainsi, le ciel et les nuages associés à l’idée de conscience se mêlent à l’underground, fumée des bouches de métro, monde parallèle, dystopique. Ce patchwork vivant se construit dans la déconstruction, châssis qui se multiplient ou miroirs qui se brisent et fragmentent le visage de la jeune femme.

C’est notre façon de penser qui se trouve questionnée, nous qui sommes constamment confrontés à des choix complexes qui nous engagent mais nous divisent également. Le découpage du corps est redoublé par un découpage du temps, rendu par de nombreux timelapses. Le réalisateur confère alors une dynamique très vive à son clip, toujours en mouvement comme le cheminement de la protagoniste sur des tapis roulants... qui mènent à la fin. Un passage s’ouvre à elle, après une errance dans une dimension cachée, chimérique et intérieure. 

Édito : Arthur Vaillant

Arthur Vaillant, breton d’adoption et littéraire depuis toujours, avec un intérêt certain pour la musique et l'envie de faire de nouvelles découvertes.

UNREAL UNDERGROUND DISTOPIA

un clip réalisé par Kevin Bloo (2017-3'57)

QUELQUE CHOSE D'ÉPURÉ

NOTES D'INTENTIONS
SmockingCatEyes Clip

par Kevin Bloo

Je viens d’une formation centrée sur les arts plastiques, puis j’ai orienté mes études vers le cinéma et développé une passion pour le clip. J’y ai vu une opportunité de mêler art plastique et vidéo. Faire un clip, c’est exprimer de façon visuelle son ressenti de la musique. 
Lorsque j’ai écouté pour la première fois Smokingcat de Karim, j’ai ressenti qu’il fallait que j’exprime quelque chose d’épuré, d’aseptisé. Il m’a laissé toute liberté, ce fût une véritable opportunité pour moi car j’avais le champ libre quant à la réalisation de ce clip. Je me suis amusé. 


L’univers visuel doit donner une impression de vide, le personnage évoluant dans cet univers en cherchant quelque chose qui finira par lui devenir néfaste. Ce clip, c’est l’histoire d’une fille bleue vivant seule dans un univers blanc. Lassée par cette solitude elle finit par rencontrer un semblant de déesse, qui va lui offrir ce qu’elle recherche. Elle n’est plus seule, elle se perd au milieu de la masse et finira par être brisée. 
Pour réaliser ce projet, j’ai improvisé un studio dans le local de mon association. J’y ai installé un fond vert de 3 mètres sur 6, ainsi que deux soft box et 2 panneaux à 900 LED. Le tournage, au 60D, s’est fait en deux jours avec une petite équipe : l’actrice, la maquilleuse et moi au cadre et à la réalisation. Le gros du travail a été fait en post production, j’entends par là que je considère la post-production comme la continuité du tournage, j’ai mis des après-midis entières à construire un seul plan.

SMOCKINGCATEYES4

BIOGRAPHIE
SmockingCatEyes

Née en 1991, Karim Hassib alias SmokingCat est sortie d’une école audiovisuelle rennaise et a créé en 2012 dans un squat Rennais SmokingCatEyes4 avec son ami de toujours, Kevin Ménager alias Eyes4 : À l’époque c’était l’idée même d’être des enfants de Mr Oizo, et de créer une continuité à son album Stade 2 dans un second degré, couplé à un délire visuel, autour de chats à 4 yeux qui fument. 

Lire la suite...

KEVIN BLOO

BIOGRAPHIE
Kevin Bloo Smocking Cat Eyes

Né en 1990, Kevin Bloo fait des études de communication graphique où il développe un savoir-faire en peinture, dessins et autres formes liées aux arts plastiques. Après son bac, il s'intéresse au cinéma et à l'audiovisuel. Il entre à l'ESRA Bretagne en 2011 puis à Rennes 2 en Arts du spectacle. En 2013, il participe à un atelier de création de clips organisé par l'association Electroni-K, où il se découvre un esprit vidéaste.

Lire la suite...

Notez ce clip

En indiquant votre adresse email puis en cliquant sur "Envoyer". Kub s'engage à ne pas utiliser votre adresse à des fins promotionnelles

ESPACE PARTICIPATIF

PROPOSER

une œuvre ou un projet

COMMENTER

votre avis nous intéresse !
13 Novembre 2017 22:01 - Erwan viaud

Bonjour je découvre votre plate-forme avec plaisir et intérêt. Le lien image musique m'intéresse et m'interpelle. Je fais d'ailleurs partie d'un projet musicale BBT AND los mexicanos groupe de 5 musiciens Morbihannais qui explore un son fusion jazz instrumental uniquement. On se dit que nos créations ou arrangements colleraiet avec des vidéos ou films. Du coup on vous laisse écouter ce qu'on fait sur soundcloud.com Nos titres peuvent être utilisés librement en nous contactant. Musicalement Erwan

KuB vous recommande