Séduction

La beauté de l'autre - clip Séduction - Joanna
un amour sensuel qu’elle porte à une femme

Paupières mi-closes, Mona Lisa du 21e siècle, Joanna distille dans Séduction les lignes claires d'une romance. Elle se peint tranquille, calme pour laisser toute la place au flot de sa voix. Parfois son regard direct et franc nous surprend. Tout porte vers l’histoire d'un amour sensuel qu’elle porte à une femme. Elle raconte son attirance, son regard sur l'autre comme sur une œuvre d'art. Elle berce cette histoire de fascination dans un débit calme et serein, dodelinant de la tête. Il est question d’un regard qui ne se dérobe pas et assume son amour pour cette Lolita charmeuse, véritable statue grecque qui prend la pose.

Séduction est un moment de répit, de beauté complexe et subtile, où les êtres se dessinent sous la caresse d'une fleur glissée sur la peau et le satin. Un artefact visuel où les tons pastel savent se rendre doux et flamboyants à la fois. Un délice.

SÉDUCTION de Joanna

un clip réalisé par Joanna (2018 – 4’)

Une déclaration d’amour

INTENTION
Clip Séduction - Joanna - les oeillets réunis

par Joanna

Le clip décrit une déclaration d’amour d’une femme à une femme.
Les couleurs sont douces et les objets lient les personnages. La réflexion de la lumière donne l’impression que tout est sucré.
Il y a deux ambiances : l'une qui pétille, avec des fonds de couleur, des costumes, des accessoires sucrés. Le jeu des acteurs introduit une ambiance plus feutrée et intime, avec des couleurs chaudes et pâles, de la peau, des plans de bouches et de fleurs.
Les deux œillets symbolisent les personnages qui, de manière crescendo, se retrouvent dans les mêmes plans. Toutes les deux habillées de façon similaire (nuisette et maquillage à paillette). Le plan de fin met en avant le pouvoir (de séduction) féminin.

JOANNA

BIOGRAPHIE
Joanna ©Liswaya & Paul Jeannin
© Liswaya et Paul Jeannin

Les influences de la rennaise Joanna oscillent entre Mylène Farmer, Lana Del Rey ou Grimes : une culture hétéroclite que l’on retrouve dans ses morceaux.
Ses textes doux et faussement naïfs célèbrent l’amour, la féminité, délicatement posés sur des instrus de pop urbaine.
Investie dans l’image comme dans le son, elle réalise elle-même ses clips, imaginés en parallèle de l’écriture de ses chansons.

Constat d’inégalités

REVUE DU WEB

KOSTAR MAG >>> ElJ’ai toujours chanté. À la maison j’écoutais les CD de mes parents, de la pop américaine, mais aussi du classique car j’ai fait du piano, du jazz, de l’électro. Aujourd’hui, j’écris sur des musiques envoyées par des amis beatmakers. C’est la musique qui m’inspire, avec ce que je ressens, des thèmes qui me tiennent à cœur.qui mérite sa place.

MIXTE MAGAZINE, Ariel Kenig >>> J’écoute la prod plein de fois, je fais des vocalises pour voir où je peux placer ma voix, je pense à un fil rouge et puis je mets des mots. Je n’ai pas vraiment de méthode. Séduction, je l’ai écrite en une soirée. Ça va vite, presque trop vite.

OUEST FRANCE >>> J’ai toujours chanté. À la maison j’écoutais les CD de mes parents, de la pop américaine, mais aussi du classique car j’ai fait du piano, du jazz, de l’electro. Aujourd’hui, j’écris sur des musiques envoyées par des amis beatmakers. C’est la musique qui m’inspire, avec ce que je ressens, des thèmes qui me tiennent à cœur.

Notez ce clip

En indiquant votre adresse email puis en cliquant sur "Envoyer". KuB s'engage à ne pas utiliser votre adresse à des fins promotionnelles.

CRÉDITS

avec Gaby et Joanna
réalisation Joanna
photographie Léo Mondon
maquillage Nolwenn Kermagoret

musique originale écrite par Joanna
produit et mixé par Saavane

lieu de tournage Rennes

Artistes cités sur cette page

Joanna ©Liswaya & Paul Jeannin

Joanna

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande