Le Bal des chats

Souris dansantes - Le bal des chats - Cécile Corbel

Le Bal des chats de Cécile Corbel nous emmène au galop à une soirée festive, au son d’une ronde celtique, où un chat survient alors que les souris dansent.
Le clip en images animées est, comme la chanson, plein de malice. Le chat n’est pas importun, mais s’il vient pour mettre son grappin sur l’une d’elles, il repartira bredouille, car entre la prison du mariage et la liberté, les souris ont fait leur choix : Non je n'veux pas me marier, Je veux courir dans les blés, Me cax macari duck and a dil, Tikiti tom ti day…

LE BAL DES CHATS de Cécile Corbel

un clip réalisé par Andrea Kiss (2019 - 2’)

Théâtre d'ombres et de lumières

INTENTION

par Andrea Kiss

Le chat guette - Le bal des chats - Cécile Corbel

Des souris courent, dansent et sautent en tous sens : nous sommes bien au Bal des souris et des chats. L’ombre d’une énorme patte de chat avec d’énormes griffes s’avance, à la fois joueuse et menaçante, sur la piste : Hey souris veux-tu qu’on se marie ?
Les souris, continuent leur farandole et dansent sur les griffes du chat. Une souris s’échappe de l’ombre du chat ; elle court sur les fils, sur les guirlandes, elle saute de lampions en lampion : Non je n’veux pas me marier.
Et voilà que toutes les souris emboîtent le pas, elles courent, elles dansent, elles sautent de lampions en lampions, le long des guirlandes. Le chat semble bien pataud et regarde, un peu sonné, les souris qui continuent de le narguer tout en dansant, sautant et courant.

CÉCILE CORBEL

BIOGRAPHIE
Cécile Corbel

par Hervé Bellec, 2018

Cécile Corbel vit au bout de l'une des pointes du Finistère, la plus au sud, celle qui lance sa lame de granit en plein dans le ventre de l'Atlantique. Elle vagabonde le long du sentier des douaniers et à travers les chaos de fougères et d'ajoncs qui se cachent dans les chemins creux de l'arrière-pays ; rêveuse et mélancolique, elle observe la baie de Douarnenez au fond de laquelle se devinent les murailles de la ville d'Ys, la cité engloutie de la princesse Dahut.
Elle court après les mythes, les légendes et les fables, cherche l'inspiration, la grâce des petits matins d'automne, le chant des landes frémissant sous le vent et celui des grands oiseaux marins qui lui dictent les premières notes d'une mélodie. Nomade et troubadour, Cécile Corbel est avant tout une dompteuse de cordes, celles de la harpe celtique qu'elle a découverte à l'âge de quinze ans.
Ses longues années d'études en archéologie lui ont ouvert les portes de la curiosité et l'ont amenée vers de nouveaux chemins, d'Irlande jusqu'au Groenland,


de Birmanie jusqu'au Japon où elle a composé pour les films animés des studios Ghibli. Après tout, les petits chapardeurs du monde d'Arrietty ne sont que des korrigans, dit-elle. Les mythes finissent toujours par se croiser.
Aujourd'hui, sa harpe et sa voix se mettent au service des gamins du monde entier, qu'ils grandissent autour de la baie de Tokyo ou de la pointe du Raz, car, comme le chantait si bien Brel, tous les enfants, fils de César ou fils de rien, tous les enfants sont comme le sien.

ANDREA KISS

BIOGRAPHIE
Andrea Kiss

Née à Budapest en 1973, Andrea Kiss est réalisatrice de films d’animation, illustratrice et plasticienne.
Diplômée de l’École des Arts Appliqués de Budapest, elle se spécialise dans le cinéma d’animation depuis 1990. Elle a travaillé comme animatrice notamment aux Studio Aardman (Royaume-Uni), Magica (Norvège), et Ex-ist (Hongrie) et sur de nombreux films indépendants.
En 2008 Andrea Kiss réalise un court-métrage en papier découpé d’une vingtaine de minutes Le Mulot menteur, d’après la nouvelle d’Ervin Lázár. Elle est aussi l’auteur d’une dizaine de films d’animation dont les plus connus sont La Chanson de l’évier (Csap Dal) et La Fée aux sept têtes (Hétfejű Tündér), films qui ont été sélectionnés dans de nombreux festivals et ont reçu de nombreux prix.
La suite sur sa fiche artiste.

Harmonies celtes

REVUE DU WEB

LE TÉLÉGRAMME >>> C’est un album autour de l’enfance, mais pas spécialement un disque pour enfants, nuance Cécile Corbel en présentant son huitième et nouvel opus, Enfant du Vent (Polydor).

LE MONDE >>> Cécile Corbel, la femme renard à la harpe. Avec ses airs de jeune fille en fleur tout droit sortie de Brocéliande, on pourrait craindre la niaisitude. Or c’est tenu et sobre. Cela pourrait faire faux mais elle ne prétend jamais être autre chose qu’elle-même, et sa sincérité est désarmante, avec ces chansons glanées d’Écosse en Anatolie ou écrites de toutes pièces.

OUEST FRANCE >>> Cécile Corbel, la jolie fée du festival interceltique. Sa harpe à la main, elle chante avec un grain de voix semblable à la grande Kate Bush.

CRÉDITS

réalisation Andrea Kiss
paroles Simon Caby et Cécile Corbel
chant Cécile Corbel
chœurs Simon Caby

guitare Gaëdic Chambrier
percussion Christophe Piot
harmonium Simon Caby
violon Antoine Solmiac

mixage Simon Caby

Polydor 2019

Artistes cités sur cette page

Cécile Corbel chanteuse

Cécile Corbel

Andrea Kiss

Andrea Kiss

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande