Moine maoïste

curée Bernard Besret Boquen

L’Église compte aussi ses utopistes. Parmi eux Bernard Besret, nommé en 1966 prieur de Boquen, une abbaye cistercienne coupée du monde, quelque part au sud de Lamballe. Les moines y vivent dans un réel dénuement, une vie dure mais attirante, propice à leur quête de Dieu et de calme intérieur.

Besret décide peu après son arrivée d'ouvrir les portes de l'abbaye à tous, chrétiens ou pas. Boquen devient alors un lieu de convergence et de réflexion pour une communauté informelle de gens engagés. Arrive Mai 68 ; à la recherche spirituelle se mêle un vent révolutionnaire, ouvrant la porte aux médisances. Le moine maoïste sera révoqué.

Boquen laboratoire utopique est un récit captivant, rigoureusement mis en forme par Glenn Besnard qui nous permet de (re)découvrir cette séquence palpitante de l’histoire bretonne.

PODCAST

BOQUEN, LABORATOIRE UTOPIQUE

de Glenn Besnard (2021 - 50’)

Si de nos jours l'abbaye de Boquen est plongée dans le silence de la forêt environnante, il n'en a pas toujours été ainsi. À la fin des années 1960, le monastère a été le théâtre d'événements qui ont attiré les journaux et les télés du monde entier. Que s'est-il passé pour que des milliers de personnes accourent alors dans ce monastère abandonné après la Révolution et réinvesti par quelques moines en 1936 ? Pourquoi, cinquante ans après les faits, le nom de Boquen est-il encore si controversé dans les milieux catholiques ?

Un homme, Bernard Besret, surnommé le moine rouge, a été au centre de cette aventure. Je suis allé à sa rencontre pour écouter son témoignage. À 85 ans, l'ancien prieur destitué par Rome en 1969 se rappelle de la reconstruction de l'abbaye et de sa transformation en laboratoire de Vatican II. J'ai également interrogé deux historien•ne•s : Yvon Tranvouez, chercheur au CRBC, qui a connu l'expérience de Boquen quand il était étudiant et Béatrice Lebel, autrice d'une thèse intitulée Boquen, entre utopie et révolution (1965-1976).


À partir de ces témoignages, mais aussi d'archives radio, cassettes ou vinyles, j'ai souhaité écrire une histoire de l'abbaye de Boquen au 20e siècle. De l'arrivée en 1936 de Dom Alexis Presse - ancien Abbé de Tamié, démis de ses fonctions - au départ en 1976 de la communauté créée par Bernard Besret, Boquen, laboratoire utopique est un documentaire sonore qui retrace cette épopée.

INTENTION

Étrange histoire d’abbaye

par Glenn Besnard

Plus d'un demi-siècle s'est écoulé depuis que la Communion a été expulsée de Boquen. Pourtant, lorsque j'ai commencé à m'intéresser à cette histoire et à en parler autour de moi, je me suis aperçu que les divisions étaient encore très présentes entre les admirateurs de Bernard Besret et ses détracteurs, les partisans de Dom Alexis, et ses opposants. Certains témoins ont encore du mal à se livrer aujourd'hui, d'autres ne veulent pas partager leurs sources, l'église s'oppose toujours à l'ouverture des archives.

BIOGRAPHIE

Bernard Besret

Dom Bernard Besret prieur de Boquen et chercheur

En 1953, à l'âge de 17 ans, Dom Bernard Besret rencontre Dom Alexis alors prieur de l'abbaye cistercienne de Boquen en Bretagne. Après une année d'étude aux Etats-Unis, il revient en Bretagne et rentre dans les ordres de l'abbaye. Il poursuit ses études à l'université St Anselme de Rome où l'enseignement de Dom Cipriano Vagaggini le marque en profondeur. Il est docteur en théologie et en logique mathématique et a rédigé ses thèses en latin. Il se fait connaître en 1962 comme conseiller de plusieurs évêques francophones sur la vie religieuse. Certaines de ses propositions seront reprises dans les conclusions des débats sur le sujet.

En 1964, il est nommé prieur de Boquen qui devient sous son égide un centre de spiritualité et de réflexion sur la vie religieuse. Mais des prises de position et des initiatives trop audacieuses à partir de 1968 le marginalisent peu à peu. Il est révoqué en 1969 mais il parvient à revenir dans le monastère en tant que leader de la communion.

Après son départ Boquen, il part quelques années en Amérique puis revient en France. Il travaille alors à la Cité des sciences pendant une vingtaine d'années. En 1997, nouveau tournant dans sa vie : il rencontre le taoïsme. Il fait de fréquents séjours en Chine et y fonde avec un ami un centre de culture traditionnelle chinoise en pleine montagne, dans un ancien monastère ensuite transformé en hôtel. Ses ouvrages sont : Libération de l'homme, Clefs pour une nouvelle Église, Lettre ouverte au Pape qui veut nous asséner la vérité absolue dans toute sa splendeur, Esquisse d'un évangile éternel et À hauteur de nuage : chroniques de ma montagne taoïste.

BIOGRAPHIE

Glenn Besnard

Glenn Besnard créateur audio
©Lise Gaudaire

Passionné par le son et la musique, Glenn Besnard s’est formé à l’ESRA de Rennes. Il commence à exercer comme opérateur son pour Radio France pendant six ans. Progressivement, il se détourne des ondes pour se rapprocher du spectacle vivant et de la musique.
Il fonde en 2009 le groupe rennais Bumpkin Island dans lequel il est claviériste et accompagne d’autres musiciens comme la chanteuse brésilienne Mariana Caetano. Glenn Besnard compose également à travers le projet øllø qu’il a monté en 2015.


Depuis 2014, il a écrit deux bandes originales de film Le bateau ivre de Dominique Philippe et Avec mes abeilles.
Dès la naissance de sa fille Eléa, il commence à enregistrer le moindre son qu'elle produit, et en tire la création sonore Premiers mots.
En 2021 il met en ligne Boquen laboratoire utopique un podcast témoignant de la renaissance éphémère de l’abbaye de Boquen dans les Côtes-d’Armor.

REVUE DU WEB

Centre spirituel ouvert sur le monde

L’OUEST EN MÉMOIRE >>> 26 octobre 1969. Bernard Besret, né en 1935, moine prieur de l'abbaye cistercienne de Boquen depuis 1964, célèbre sa dernière messe à Boquen (22). Il vient d'être destitué.

OUEST-FRANCE >>> Tombée dans l’oubli, Boquen renaît grâce à Dom Alexis qui, avec quelques frères, relève les ruines. Ce religieux, très connu dans les environs, qui marchait en sabots et avait des dons de guérisseur, a laissé son empreinte dans la mémoire collective.

TÉLÉGRAMME >>> série Mai 1968. À la pointe de cette volonté de changement, on trouve l’abbaye cistercienne de Boquen, dans les Côtes-d’Armor. Sous l’impulsion d’un jeune moine, la petite communauté va bientôt rassembler toute l’aile contestataire chrétienne de gauche, faisant de ce lieu un laboratoire pour ces idées nouvelles.

COMMENTAIRES

  • 19 Mars 2021 11:22 - Claude Guillemain

    Oui, c'était une expérience passionnante. Avec quelques amis de Saint Brieuc, nous croyions réformer l'église catholique alors soumise plus ou moins aux avances douteuses du communisme.

  • 15 Mars 2021 20:53 - Mandart Armel

    En 1966, j'étais étudiant à Rennes. Par l'intermédiaire de la Catho, et avec celle qui deviendra mon épouse, je me retrouve à Taizé, nous rencontrons la notion nouvelle d'Oecuménisme et la pensée (et le regard perçant) du père Schutz. Au retour, c'est Boquen, et le père Besret. Nous nagions alors en pleine utopie sans doute, mais dans une"dynamique du provisoire" absolument riche et exaltante. Le destitution du père Besret a signé pour nous la fin de notre engagement dans une religion par trop traditionnelle, pour ne pas dire réactionnaire. Grosse émotion en revoyant ces images.

  • 15 Mars 2021 18:49 - De saint Albin

    Magnifique manifestation

CRÉDITS

réalisation Glenn Besnard

Artistes cités sur cette page

Glenn Besnard Musicien

Glenn Besnard

KuB vous recommande