Bal masqué

Cecile Cassel devant miroir O Jeunesse Guillet

Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !
N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie
Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?

Cet avilissement dans la vieillesse formulé par Corneille, Sylvia Guillet le raconte dans son film Ô Jeunesse à travers l’histoire d’une effraction toute fictionnelle : le temps d’une soirée une femme flétrie redevient la pulpeuse jeune femme qu’elle fut et retrouve sa capacité à séduire, à provoquer du désir.

Dernière apparition à l’écran de Roger Pierre, un cabarettiste qui connut son heure de gloire dans les années 70 à la télévision, en duo avec Jean-Marc Thibault. Il joue ici le rôle d’un vieux mari inquiet de voir sa femme retrouver une fraîcheur dont il ne peut plus jouir.

FILM

Ô JEUNESSE

de Sylvia Guillet (2009 - 10’)

Qui est donc cette belle et mystérieuse jeune femme qui va danser seule en boîte de nuit ?

>>> un film produit par Olivier Bourbeillon, Paris-Brest Productions

INTENTION

Bas les masques

par Sylvia Guillet

Rouge a levres o jeunesse Sylvia Guillet

Ô jeunesse traite du désir physique (désirer l’autre et être désiré) autant que du désir de jeunesse éternelle, le second se confondant au premier. Je trouvais amusant d’imaginer une femme trop vieille pour espérer vivre encore, concevoir le moyen de détourner les apparences pour satisfaire cette envie. Car dans le cas de Mathilde, c’est bien l’apparence de son corps, qu’il soit jeune ou vieux, et les a priori qu’ils suscitent, qui conditionnent ce qu’elle est en droit de faire ou non.


Dans ce film, les miroirs sont utilisés comme outil de travail. En effet, les scènes de Mathilde jeune sont filmées à travers les miroirs qui l’entourent : salle de bain, chambre, salon de l’appartement, piste de danse, toilettes de la boîte de nuit. C’est dans la scène finale, une fois qu’elle fait tomber le masque, que nous découvrons Mathilde frontalement, sans le détour trompeur de son reflet.

L’appartement est celui d’un couple âgé, moderne et aisé. Mathilde et André sont des artistes qui ont connu le succès. Ils ont vécu longtemps exposés au regard envieux du public. Leurs miroirs font face aux affiches de leur show, du temps de leur gloire, du temps de leur jeunesse. Là, ils ne vieilliront jamais.

BIOGRAPHIE

Sylvia Guillet

en voiture sylvia guillet bal masque

Originaire de Nantes, Sylvia Guillet commence par écrire des mini-fictions qu’elle met en scène pour Radio Campus Paris. Son goût du risque la pousse vers l’image. Elle écrit et réalise six courts et moyens métrages, dans le genre fantastique. Aujourd’hui, elle travaille sur son premier long métrage et collabore à plusieurs projets de série télé.

Cécile Cassel

mouvement dansant Cécile Cassel

Également connue sous le pseudonyme d’HollySiz, Cécile Cassel (Crochon de son vrai nom) est née le 25 juin 1982. Issue d’une famille d’artistes, la jeune femme est vite propulsée dans le monde du théâtre et du cinéma, elle intègre les cours d’art dramatique de la Compagnie des sales gosses. En 2002, elle joue son premier rôle sur grand écran dans Vivante de Sandrine Ray. En 2007, elle est à l’affiche du film Le premier jour du reste de ta vie qui remporte trois césars. La jeune femme se fait remarquer pour sa polyvalence qui l’amène à jouer aussi bien dans l’adaptation d’un film pastoral Les amours d’Astrée et de Céladon que dans des courts métrages tel que Ô Jeunesse de Sylvia Guillet. Considérée comme révélation musicale de l’année 2013, HollySiz et son single Come back to me remplacent progressivement Cécile Cassel qui décide, à partir des années 2010, de s’éloigner du monde du cinéma.

REVUE DU WEB

Sur le même thème...

YOUTUBE >>> Le masque du diable de Jean-François Laguionie : un soir, dans la montagne, loin des rumeurs du village où le carnaval bat son plein, une vieille femme engage une partie de dominos avec le diable…

TÉLÉRAMA >>> Fascinée par les photos anciennes, la réalisatrice Sylvia Guillet a mené une enquête modianesque à la recherche d’une inconnue effacée sur un cliché ancien.

OUEST FRANCE >>> L'actrice Cécile Cassel emprunte un nouveau nom de scène pour se lancer dans la musique : portrait de HollySiz.

COMMENTAIRES

    CRÉDITS

    avec Cécile Cassel, Roger Pierre, Colette Roche, Brice Bernier

    auteure-réalisatrice Sylvia Guillet
    cheffe op' Virginie Pichot
    1er assistant op' William Hulin
    assistante réal Léna Jaffré
    scripte Marilyne Brulé
    son Henri Puizillout
    perchman Sylvain Baille
    machino Arthur Chamaillard
    chef électro Damien Lejosne

    maquilleuse-coiffeuse Marie Lastennet
    costumière Corinne Salen
    décoratrice Marine Blanken
    assistée de Tiphaine Hervo
    régisseur Frédéric Le Gall
    assisté de Stephen Seznec

    monteur image Cécile Perraut
    monteur son Ivan Broussegoutte
    mixeur Anne-Laure François
    musique originale Nicolas Gilles

    directrice de prod Karine Charasse

    Artistes cités sur cette page

    en voiture sylvia guillet bal masque

    Sylvia Guillet

    mouvement dansant Cécile Cassel

    Cécile Cassel

    KuB vous recommande