Francois Langlais

François Langlais

  • réalisateur

2018-05-03

Live, travel, adventure, bless, and don’t be sorry - Jack Kerouac

2009, 23 ans. Maîtrise d'histoire en poche, je pars vivre à Paris, puis à Berlin avec mon premier appareil photo argentique dans le sac. C'est là que je fais les premiers clichés de ceux qui m'entourent. Les punks, les skinheads, les graffeurs, les concerts où on se retrouve et les murs de la ville où ils laissent les traces de leur passage. Mes clichés sont en noir et blanc poussé, sombres, très contrastés, témoignent de ma vision de la ville comme une entité à l'intérieur de laquelle nous évoluons mais aussi à laquelle nous nous confrontons pour avancer. Un théâtre où la mélancolie comme le rire ne sont jamais loin.

Après avoir appris la photographie en autodidacte, en 2011 je ressens le besoin de me former à la technique. Je rentre à l'ESRA Bretagne en novembre pour 10 mois de formation intensive et de stages. Je ressors avec un diplôme de technicien audiovisuel. Maintenant, je sais filmer, monter et j'ai appris les rudiments de la lumière.

Je continue la photographie, pour les groupes de musique, les compagnies de théâtre et mes reportages personnels. En parallèle en mars 2013, avec Sidney Vienne, l'on crée Ronin Production, notre société de production et réalisation audiovisuelle. C'est grâce à cette structure que je consolide mes savoir-faire de caméraman et que je deviens progressivement réalisateur en alliant le besoin compulsif d'écriture que j'ai depuis très jeune et mon envie de raconter des histoires singulières. Entre reportages, films de communication, teaser, captations... mon premier amour sera le clip musical, que je continue à réaliser régulièrement jusqu'à aujourd'hui. Dans ces courts métrages sans autres paroles que celles des chanteurs et chanteuses, je m'efforce de questionner le monde qui nous entoure et de faire vivre les influences qui me traversent : le graffiti, le hiphop, le punk rock, les contre-cultures anglaises, les questions métaphysiques, les luttes sociales et un goût immodéré pour la liberté et les expérimentations communautaires.

Depuis 2016 je travaille comme indépendant : photographe, cadreur, réalisateur, monteur et formateur en audiovisuel. Progressivement mon travail s'oriente vers une approche documentaire et sociale que ce soit en photo ou en vidéo. Ce qui m'intéresse ce sont les gens, ce qu'ils vivent, ce qu'ils éprouvent. Alors, en parallèle de mes piges pour la télévision en temps qu'opérateur prise de vue et des mes ateliers avec des jeunes en difficultés, j'écris et réalise mes premiers film et reportages photographiques. Un travail de longue haleine qui est actuellement en cours.

Aujourd'hui je jongle avec toutes ces casquettes, continue mon travail personnel et les films de commande et je m'efforce d'insuffler tant bien que mal un peu de poésie dans l'atmosphère délétère de notre monde moderne.


Le clip qu'il a réalisé Travel Far de Leïla & the koalas est disponible sur KuB !

Les artistes associé·e·s à François Langlais :
Leila and the koalas

Leïla & the koalas