regard a droite Clement Schneider

Clément Schneider

  • réalisateur

1989

Né en 1989, Clément Schneider suit d'abord une classe préparatoire de cinéma. Un passage par Louis-Lumière, avant d'entrer à la Fémis, dans le département éalisation. A la sortie de l'école, il fonde avec Chloé Chevalier et Alice Bégon la société Les Films d'Argile, afin de prolonger son travail de cinéaste indépendant, tout en travaillant comme projectionniste. En 2018, son premier long-métrage Un violent désir de bonheur est sélectionné à l'ACID Cannes. Aujourd’hui, il poursuit en outre une thèse sur un sujet qui le travaille depuis longtemps : les relations entre le cinéma et l'utopie.

Filmographie

La Camarde (13’, 35mm) : La Fémis, 2011
Les Enfants de Golias (33’) : La Fémis, 2012
Études pour un paysage amoureux (80’) : Les Films d'Argile, 2013
Où se rue le silence (13’) : Les Films d'Argile, 2013
Lendemains d'argile (83’) : La Fémis, 2014
Carnet de bal (15’) : Les Films d'Argile, 2016
La route de la soie (35’) : Les Films d'Argile, 2017
Ile-Errance (59’) : Les Films d'Argile, 2017
Un violent désir de Bonheur (75’) : Les Films d'Argile, 2018
La dernière douane (18') : Les Films d'Argile, 2020
Et de l'herbe, et des fleurs, et de l'eau (35') coréalisé avec Joseph Minster : Les films d'Argile 2021
La cure (81') coréalisé avec Simon Rembado : Les films d'Argile 2021
Le soulèvement de l'homme ordinaire ( 40'): La fémis/Filmakademie Baden-Württemberg 2021

Les artistes associé·e·s à Clément Schneider :
Sophie Ricard dans l'hôtel pasteur

Sophie Ricard